Histoire de Montréal

Brève histoire du métro

Brève histoire du métro

Brève histoire du métro

Le métro de Montréal, inauguré le 14 octobre 1966, possède quatre lignes (portant des numéros de 1 à 5, mais sans le numéro 3) entièrement souterraines, desservant 65 stations et assurant le transport de plus de 700 mille passagers chaque jour.

Il semblerait que le terme métro vient de l’appellation « chemin de fer métropolitain », qui était utilisé par la Metropolitan Line de Londres, le premier métro au monde. Ce terme a été repris pour désigner le métro de Paris. Aujourd’hui, les Britanniques appellent leur métro Underground ou tube (la lettre U constitue la partie centrale du logo), à Toronto et à New-York, on parle de subway, mais à Montréal, même en anglais on préfère the metro plutôt que subway, tube ou underground.

La construction du métro débute en 1962, quand le maire Jean Drapeau ouvre officiellement le chantier du métro au son de la sirène qui marque le début des travaux.

Ce sont des ouvriers québécois qui ont participé à la construction du réseau, ce dont s’enorgueillit Jean Drapeau, le maire de la ville.

Les premières voitures ont été dessinées par la compagnie québécoise Canadian Vichers, cependant la technologie de motricité des wagons a été développée en France, de même que les roues et les pneumatiques qui ont été importés de France grâce à la collaboration entre la ville de Montréal et la Régie autonome des transports parisiens – RATP. À partir de 1974, c’est l'entreprise Bombardier qui fabrique les wagons.

Station Lasalle

Le métro de Montréal a été le deuxième au monde à utiliser des rames montées sur pneumatiques. Ces pneus sont remplis d’azote, minimisant le bruit et les vibrations.

Station Jarry

Le 14 octobre 1966, Jean Drapeau préside la cérémonie d’inauguration à la station Berri-de Montigny devant six mille invités, parmi lesquels se trouvent le premier ministre du Québec, Daniel Johnson, le cardinal Paul-Émile Léger, le président de la Commission de Transport de Montréal, Lucien l’Allier, le président du comité exécutif Lucien Saulnier, le ministre français Louis Joxe et d’autres personnalités.

Au début, le réseau a deux lignes :

  • la ligne 1, de couleur verte, dessert la ville sur 9 stations, de Papineau à Atwater ;
  • la ligne 2, la ligne orange relie la station Henri-Bourassa à Place-d’Armes ;
  • la ligne 4, de couleur jaune, n’est pas achevée au moment de l’inauguration du métro, mais elle desservira les stations Berri-de Montigny, Île-Sainte-Hélène et Longueuil au printemps 1967. Cette ligne ne faisait pas partie du plan initial, mais elle a été ajouté pour la tenue de l'EXPO-1967.
  • Le 4 janvier 1988, la ligne bleue ou la ligne 5, est achevée, quoiqu’elle avait été mise graduellement en service depuis 1986. Cette ligne relie la station Snowdon à la station Saint-Michel.

En 1976, la ligne verte est prolongée jusqu’à la station Honoré-Beaugrand pour les Jeux olympiques. En 1978, la même ligne avance jusqu’à Angrignon.

Station Angrignon

La ligne orange rejoint Côte-Vertu en 1986.

Station Place Saint-Henri

En 2007, la ligne orange a été prolongée. À Laval, les stations Cartier et de la Concorde où s’opère la jonction avec le train de banlieue Montréal / Blainville, ainsi que Montmorency qui est la station de terminus, ont été ouvertes.

Enfin, remarquons que le métro de Montréal est l'un des réseaux les plus économiques du monde.

Station Atwater

Voir aussi :

1 commentaire

  1. ROBERT BEAUSOLEIL

    2015/11/24 at 3:18

    petit quiz…vous savez ou devait à l`origine passer la ligne no.3

    réponse: sous le Mont-Royal…à la place ou simultanément avec le train de banlieue

    Autre question: quelle rue devait longer la ligne blanche ou no.7

    réponse:pie ix….en fait en 1985 on prévoyait à mtl 12 lignes de métro

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>