Histoire de Montréal

Fêtes du Retour

Fêtes du Retour

La ville envahie

L'ouverture des Fêtes du Retour à Montréal est couronnée de succès

C'est aujourd'hui (13 septembre 1909) l'ouverture des Fêtes du Retour à Montréal. Dès hier soir, deux milles personnes étaient arrivées. Ce matin, les trains venant de toutes les parties de l'Amérique ont apporté de nombreux groupes d'excursionnistes qui venaient ou revenaient à la Métropole canadienne.

La plupart des rues sont pavoisées. Drapeaux et banderoles flottent. Les voitures de la compagnie des tramways portent, chacune, un fanion sur lequel on voit l'écusson officiel des fêtes. Le Back to Montréal est partout en vue. Ce qui est curieux c'est qu'à l'hôtel Windsor, personne n'a retenu spécialement pour le temps des fêtes des appartements ou des pièces particulières. C'est la même chose dans tous les hôtels. Il est évident que les visiteurs se retirent chez des parents ou des amis.

Hier, à la cathédrale anglicane, l'évêque Fartage a prononcé un sermon remarquable sur le Retour à Montréal et a invité ses concitoyens à profiter de cette occasion des fêtes du retour pour assurer à la ville une administration plus honnête.

La scène était très animée ce matin, à neuf heures, aux bureaux généraux de l'organisation, rue Peel. Ce n'est pas sans un vif plaisir que les excursionnistes ont appris que deux magnifiques trophées étaient accordés par les maisons Johnson et Cochentaler, aux Montréalais qui viennent du pays le plus éloigné où qui ont été absents de la Métropole depuis le plus long temps.

Programme des Fêtes du Retour

Neuf heures du matin 13 septembre 1909 : Réception aux quartiers généraux, à l'angle des rues Peel et Sainte-Catherine.

Après midi : Courses à Blue Bonnets, matinées dans tous les théâtres, baseball dans le parc Atwater: Montréal contre Rochester. Exposition permanente au Builder's Exchange, Édifice de la Banque des Cantons-de-l'Est, coin McGill et Saint-Jacques.

Le soir : Réception officielle au Parc Dominion. Feu d'artifice au parc, entrée du Royal Arcanium, au Stanley Hall, à huit heures et demie.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>