Histoire de Montréal

La foule envahit l’Expo-67

La foule envahit l’Expo-67

La foule envahit l’Expo-67

La Terre des Hommes doit devenir une cité internationale permanente – Jean Drapeau

Couronnement de trois ans de dur labeur et de cinq années d’inquiétude, le gouverneur général du Canada a inauguré officiellement hier (27 avril 1967) l’Exposition universelle et internationale de 1967.

Au même moment où M. Roland Michener annonçait : Je déclare officiellement l’Expo ouverte », le carillon de l’Expo, les cloches des églises de Montréal, les sirènes, des bateaux dans le port de Montréal ont fait entendre autant de mots joueuses; simultanément, l’eau a jailli de toutes les fontaines aménagées dans les îles, et des bateaux-pompes du port dans le ciel radieux ont resplendi les mille étincelles d’un feu d’artifice tandis que les appareils du groupe acrobatique de l’ARC, les paladins du centenaire, ont décrit des courbes gracieuses pour saluer la réunion des soixante-trois nations sur la Terre des Hommes.

Place des Nations, hier, plus de 6,000 personnes étaient au rendez-vous pour l’inauguration.

L’arrivée du vice-roi a donné le signal du début de la cérémonie. Il a été salué par une salve de vingt et un coups de canon tirés par le deuxième régiment de l’Artillerie canadienne. Puis, au son des accords de la fanfare du régiment des Highlanders, il a passé en revue la garde d’honneur formée par le 3e bataillon du 22e régiment royal.

Un peu auparavant, les premiers ministres des autres provinces du Canada, le haut commissaire des Territoires du nord-ouest, le président du bureau des commissaires généraux des expositions, M. Albert Goris, le commissaire général adjoint M. Robert Shaw, et de nombreux dignitaires et personnalités avaient pris place sur les estrades d’honneur.

Puis le maître de cérémonie annonça l’arrivée du maire Jean Drapeau, du premier ministre Daniel Johnson et du chef du gouvernement canadien, M. Lester B. Pearson.

M. Michener est apparu en compagnie du commissaire général Pierre Dupuy dont la fierté, en ce grand jour, était bien compréhensible.

M. Dupuy a été le premier à s’adresser à la foule des invités, pour ne pas dire au monde, puisque la cérémonie était télédiffusée en direct sur plusieurs continents. Il a été suivi de MM. Drapeau, Goris, Johnson, Pearson et Michener.

expo-67

Expo-67. Carte postale

Le diplomate a souligné le message de l’Exposition : « Un acte de foi dans le génie créateur de l’homme, mais aussi dans la compréhension du plus grand nombre ».

M. Jean Drapeau, le « père de l’Expo », comme plusieurs aiment, avec raison, à le répéter, a provoqué des applaudissements nourris. Le maire de Montréal a promis solennellement à ses concitoyens de travailler « avec une ferveur égale à celle qui m’a toujours animé », pour préserver de la destruction « des bâtiments et des éléments qui devraient demeurer pour rappeler d’une façon permanente en terre d’Amérique, la réalité d’une civilisation universelle reconstituée, quant au passé, par des choses qui ont résisté à l’usure du temps, qui ont triomphé des haines et des guerres et, quant à l’avenur, exprimée par des formes architecturales ou graphiques nouvelles, renouvelées, par les progrès de la science et de l’art et surtout par des indications claires et précises du recul des frontières de la misère et de la faim, de l’ignorance et de la pauvreté ».

M. Drapeau s’est écrié ensuite : « Au nom de mes collègues du conseil municipal, je donne à tous l’assurance que, quant à nous, nous étudierons avec les autorités de chacun des pavillons, tous les moyens à prendre pour assurer à ces îles, que les Montréalais ont édifiées à leurs frais, la plénitude de leur gestion de cité internationale où, de partout, toujours, les pèlerins de la Terre des Hommes pourront venir se rencontrer et constater la volonté de l’humanité d’enrichir la civilisation d’aujourd’hui au bénéfice de l’humanité de demain ».

Quant à M. Goris, il a loué les efforts du commissaire général de l’Expo, M. Pierre Dupuy, qui par son « obstination et sa subtile diplomatie », a réussi à convaincre 63 pays de participer à l’Exposition universelle de Montréal.

Le premier ministre Leaster B. Pearson a allumé le flambeau : l’Expo est ouverte!

exposition universelle

Exposition universelle Expo67. Carte postale

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>