Histoire de Montréal

Explosion à la gare Windsor

Explosion à la gare Windsor

Explosion à la gare Windsor

La gare Windsor était le théâtre, le 17 mars 1909, d’un événement qui aurait fait les délices d’un metteur en scène de films de catastrophe par son réalisme.

Tout avait commencé à bord de la locomotive du train de nuit du Canadien Pacifique venant de Boston. Un peu après la gare de Montréal-Ouest, une explosion se produisit à bord de la locomotive, enveloppant d’une vapeur insupportable le chauffeur Louis Craig et le mécanicien Mark Cunningham. Les deux hommes sautèrent en bas de la locomotive.

Laissé à lui-même, le train prit de la rapidité dans la pente naturelle en direction de la gare Windsor de Montréal, et ce n’est qu’à la hauteur de la rue Guy que le conducteur s’aperçut de la vitesse anormale du train et appliqua le frein d’urgence.

Mais il était déjà trop tard pour l’arrêter complètement sans autre incident. La course folle de la locomotive devait se terminer dans le mur de la salle des pas perdus, sur la voie la plus au sud de la gare, donnant sur la rue Donnacona, faisant quatre morts, dont trois d’une même famille, et 11 blessés graves, en plus de causer d’énormes dégâts à la gare.

Et si le chauffeur Craig s’est tiré indemne de sa chute, Cunningham s’infligea une fracture du crâne à laquelle il devait succomber quelques heures plus tard.

(C’est arrivé le 17 mars 1909)

gare windsor

La gare Windsor aujourd'hui. Photo : © GrandQuebec

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>