Histoire de Montréal

Évacuation des édifices

Évacuation des édifices

Évacuation des édifices en hauteur

Un inventeur montréalais bien connu du nom de M. Laporte, propose un nouveau système d’évacuation pour les édifices en hauteur.

En voici les grandes lignes :

Le système de sauvetage projeté consiste en une espèce de chute tournante construite à l’intérieur ou à l’extérieur des principaux édifices tels que: églises, collèges, théâtres, filatures, salles de réunion, etc.

Cette construction est en maçonnerie, brique béton ou acier, et complètement à l’épreuve du feu. Pour les occupants de l’édifice, il s’agira, au cas de l’incendie, de se jeter par cette voie protectrice pour atteindre le sol rapidement et sans danger. D’après les calculs de M. Lapointe (Lapointe ou Laporte ? Voir la première ligne du texte. Note de GrandQuébec.com), 120 personnes par minute peuvent facilement et sans danger sauver leur vie.

Au centre de l’appareil, il y a un tube en acier de trois pieds de diamètre qui sera entièrement sous le contrôle du département du feu. Il y a pour les pompiers une échelle par laquelle ils peuvent atteindre chaque étage ou le toit de l’édifice pour y combattre l’incendie.

En outre de ce qu’offre ce système pour sauver la vie des citoyens, on peut en même temps s’en servir pour sauver les marchandises. Et les grands entrepôts peuvent l’utiliser pour expédier du dernier au premier étage leurs marchandises et cela avec économie.

(Cette nouvelle date du 20 décembre 1902)

Rues St-Jacques et St-Pierre

Rues St-Jacques et St-Pierre

Rue St-Jacques, coin de la rue St-Pierre. Photo : Grandquebec.com

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>