Histoire de Montréal

La Croix sera illuminée

La Croix sera illuminée

La Croix du Mont-Royal sera illuminée la nuit prochaine

À cinq heures ce soir, pour la première fois la croix brillera sur le sommet de la montagne

Ainsi que nous l'avons déjà annoncé la croix du Mont-Royal sera illuminée au cours de la prochaine nuit de Noël. Tout est prêt pour que l'illumination commence à cinq heures de l'après-midi, le 24 décembre 1924. L'illumination se continuera durant chaque nuits sans interruption.

Rappelons que cette croix désormais historique a 102 pieds de hauteur et 30 pieds d'envergure. Son diamètre est de 6 pieds d'épaisseur.

La compagnie Dominion Bridge, qui a construit la charpente en acier de ce monument, a suivi, dans ces grandes lignes, les plans soumis par M. Dupaigne, P.S.S., tout en se conformant aux diverses modifications adoptées par le conseil général de la société Saint-Jean-Baptiste. Quant à l'installation électrique, elle fut faite par M. J.-A. Saint-Amour.

Bref, notons que les différents travaux ont été effectués sous la direction de MM. Gascon et Parent, architectes, cependant que M. Henri-L. Augeren surveillait l'exécution à titre de représentant du conseil général de la société Saint-Jean-Baptiste. Ajoutons enfin que l'éclairage est fourni gracieusement par la Montreal Light, Heat and Power Company.

À l'occasion de l'illumination pour la première fois ce soir, nous publions ici un article de M. le notaire Victor Morin, ancien président général de la société:

Lumineuse comme un phare dans la nuit, élevant ses bras d'amour sur le peuple qui s'agite à ses pieds, puissante, majestueuse et sereine, la Croix du Mont-Royal est un symbole en même temps qu'un souvenir pieux.

Élevée par les soins de la société Saint-Jean-Baptiste au sommet du Mont-Royal, elle rappelle en premier lieu que le 24 juillet 1924 Jacques Cartier prenait possession du Canada au nom du Christ et du roi de France en plantant une croix chargée de trois fleurs de lys sur la côte de Gaspé. Elle rappelle ensuite qu'un siècle plus tard Paul de Chomeday de Maisonneuve portait sur ses épaules une croix de bois jusqu'au Mont-Royal en reconnaissance de la protection divine sur la colonie naissance de Montréal.

Mais elle est surtout un emblème, car elle atteste la survivance étonnante du peuple canadien, né sous l'égide de la croix, protégé, développé par elle, grandissant en dépit des obstacles, et puisant dans l'âpreté même des luttes, comme la religion du Christ à travers les persécutions, la vigueur nécessaire à la conservation de la foi, de sa langue et de ses traditions.

C'est au congrès général tenu par cette société en 1923 que la proposition d'élever, au centre du métropole du Canada, ce monument de patriotisme et de foi fut soumise par son président général et adoptée avec enthousiasme par ses délégués. Il fut décidé d'inviter tout le peuple canadien à participer à son érection par l'apport de contributions volontaires.

Un concours fut établi entre les architectes, les sculpteurs et autres amis de l'art pour la préparation d'un projet artistique et réalisable en même temps, mais la modicité des ressources dont nous disposons jusqu'alors n'ayant pas permis de réaliser la plénitude de nos ambitions, nous avons dû nous borner, pour le moment, d'élever la charpente métallique et pourvoir le luminaire.

La croix d'élève à sept cents pieds dans les aires, et au sommet l'oeil embrasse un panorama idéal avec la ville immense rayonnant à perte de vue, la plaine fertile ornée du ruban d'argent que le grand fleuve lance depuis les lacs bleus jusqu'à la mer; ici, les tons violets des montagnes isolées de l'est, et là-bas, la chaîne des Laurentides que dorent les rayons de soleil couchant.

Brille au dessus de Ville-Marie, croix d'espérance et de soutien! Tu nous rappelles tout un passé de luttes glorieuses pour la conservation de l'héritage national; tu proclames hautement la foi ardente et intrépide des artisans du "miracle canadien"; tu symbolises pour nous la colonne de feu qui conduit à la terre promise.

(Publié dans La Presse, le 24 décembre 1924).

croix de mont royal

La croix de Mont-Royal aujourd'hui. Photo : © GrandQuebec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>