Histoire de Montréal

Chantiers navals

Chantiers navals

Chantiers navals de Montréal

Montréal possédait, autrefois, plusieurs chantiers de construction de navires au pied du courant Sainte-Marie. D’après Hector Berthelot (Le vieux bon temps), les premiers navires construits à Montréal sortaient des chantiers de M. David Munn qui commença ses opérations en 1806. Toujours d’après M. Berthelot, deux ou trois ans plus tard, M. Munn forma une société avec M. Robert Hunter. Les navires qu’ils construisaient étaient ordinairement de 200 à 350 tonneaux, l’un d’eau le Earl of Buchinghamshire jaugeait 600 tonneaux.

Pourtant, d’après É.-Z. Morissette, archiviste et historien renommé, le premier bateau à vapeur, l’Accomodation, fut construit pour John Molson, par John Bruce, sous la direction de John Jackson, ainsi qu’on le constate par le curieux contrat passé entre ces personnes devant le notaire J. A. Gray, le 5 juin 1809 (Archives du Palais de Justice). Le Canadian Antiquarian a publié ce document en 1809, p. 139. De plus, en 1819, les chantiers de M. Munn se trouvaient à la Pointe-à-Callières, entre les rues Saint-Pierre et Saint-François-Xavier.

MM. J. Storrow et Cie et James Dunlop, quelque temps après, construisirent plusieurs navires d’un tonnage de 330 à 350 tonneaux chacun. MM. James M. Campbelle, McKenzie et Bethune et James Millar et Cie eurent aussi des chantiers à Montréal, où ils construisaient des bâtiments d’un même tonnage.

En 1820, MM. Shay et Merritt achetèrent les chantiers de la Canada Ship Building Company de Londres, à Hochelaga.

On construisit, en 1829, dans ce chantier, le British America, un vapeur de 170 pieds de long, 30 pieds de large et 10 pieds de haut, pour MM. John Torrance et Cie, pour naviguer entre Montréal et Québec. En 1830, on y construit le vapeur John Bull pour John Molson et Cie. Ce bateau qui faisait le service entre Montréal et Québec avait 182 pieds de long, 32 pieds de large et 12 pieds de haut. Dans la même année, on lança le vapeur Saint-George construit pour John Torrance et Cie, 160 pies de long, 26 de large et 11 de haut. Le vapeur Canada, construit en 1831, avait 175 pieds de long et 26 pieds de large.

Les autres vapeurs sortis du même chantier dans les années suivantes étaient le Eagle (1832). En 1833, sortent du chantier le Canada Patriot, le Britannia, le Varennes (pour Mé Rasco et Cie), le Montréal, pour M. James Wait. Entre 1833 et 1836, on y construisit dix barques pour le commerce de l’Angleterre.

port de montréal

Port de Montréal. Photo : © V. Petrovsky

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>