Histoire de Montréal

Cargo explose à Montréal

Cargo explose à Montréal

Un cargo explose dans le port de Montréal : Cinq marins disparus

Quatre heures après l’explosion qui a secoué le navire Fort William, dans le port de Montréal, tôt ce matin, le 14 septembre 1965, il manquait encore cinq des 36 membres d’équipage.

On se perd encore en conjectures sur les causes de l’explosion qui s’est produite au moment où les matelots ont ouvert les portes donnant sur le quai. Le navire de 7, 000 tonnes venait d’accoster avec une cargaison générale comprenant du mazout.

Mais le capitaine du navire appartenant au Canada Steamship a aussi invoqué la possibilité d’explosion d’un produit chimique qu’il transportait et qui serait très sensible à l’humidité. D’autres ont mentionné que l’explosion se serait produite dans la chambre des machines.

L’équipe comprenait vingt membres. Quatre d’entre eux, dont le capitaine S. Wilkinson qui put s’échapper du navire alors que celui-ci se renversait du côté.

Le Fort William était un navire tout neuf qui avait été mis en service au début de l’été entre les Grands Lacs et la métropole. Il en était à son troisième ou quatrième voyage seulement. Il avait quitté Port Credit, en Ontario, hier matin et sa cargaison devait être transbordée à bord d’un transatlantique au cours de la journée.

Un pilote, M. M. Patenaude, avait pris le navire à l’écluse de Saint-Lambert pour le diriger dans le port de Montréal. Il venait à peine de quitter le navire lorsque l’explosion se produisit.

La détonation fut si forte qu’elle fut entendue à cinq milles à la ronde. Le navire se renversa aussitôt sur le côté, les mâts se fracassant contre le quai.

vieux port de montreal

Vieux-Port de Montréal. Photo : © Nicolas Tr.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>