Histoire de Montréal

Autos à cinq sous

Autos à cinq sous

Service des automobiles à cinq sous

Service régulier de voitures de passagers

À onze heure, cet avant-midi, 12 avril 1915, on a inauguré à Montréal, le nouveau service d’automobiles dit Jitney. Bon nombre de citoyens distingués et quelques journalistes ont parcouru dans les voitures de la nouvelle association, la route qui sera régulièrement suivie par ce service. Une quinzaine de voitures ont pris part à cette parade et l’inauguration a été très réussie.

Le mot Jitney, qui n’est ni français ni anglais, est une expression qui nous vient de l’ouest des États-Unis. On lui prête la signification de passage à cinq sous. C’est dans les États-Unis, à San Francisco, que le premier service d’automobiles Jitney fut inauguré.

À Winnipeg et à Toronto, ces services qui ont été inaugurés depuis quelques mois, donnent aussi d’excellents résultats. À Montréal, on s’attend à ce que ce service aide considérablement à faire diminuer la congestion du tramway, particulièrement aux heures des repas.

Le nouveau service régulier des autos dits Jitney commencera le matin à sept heures, la première voiture quittant l’angle des rues Laurier et du Parc, et passant par les rues Mont-Royal, Saint-Urbain, avenue des Pins, avenue du Parc, Saint-Alexandre, Craig, Place d’Armes, Saint-Jacques, Saint-Pierre, Craig, Saint-Alexandre et retournant à l’angle de la rue Laurier et de l’avenue du Parc. La dernière voiture du service de jour quittera la Place d’Armes à sept heures du soir.

auto_taxi_montreal

Auto ancienne. Photo : © GrandQuébec

Publié dans La Presse, le 12 avril 1915

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>