Histoire de Montréal

Histoire de Montréal

Une seule section, Histoire du Québec, avait été créée à l’origine sur ce site afin de couvrir les événements survenus sur ce vaste territoire, des glaciers jusqu’à nos jours.

Cependant, la liste des articles placés s’allongeait, et il devenait difficile de garder l’orientation générale de la section. De plus, on s’est aperçu que quelques descriptions de Montréal s’y étaient glissées sournoisement.

Donc, nous avons décidé de séparer l’histoire du Québec de celle de Montréal, selon la logique suivante :

Vous trouverez Montréal en tant que métropole canadienne, centre politique, économique, religieux, touristique, etc. dans la section Histoire du Québec.

Par contre, Montréal en tant que localité, village, ville, site, est placée dans la section que voici.

De plus, vous trouverez également des informations sur la ville dans les chapitres Montréal : ses attraits et Vivre à Montréal.

Vous aurez remarqué la possibilité de faire des recherches sur le site grâce à la fenêtre située en haut de la marge droite. En tapant le mot Montréal, vous tomberez sur toutes les mentions de la ville dans notre site. En ajoutant un mot-clé, vous obtiendrez le thème recherché.

Bonne exploration !

vieux port

Vieux Port de Montréal, chemin de fer. Photo : © GrandQuebec

Avant la fondation :

Fondation de Montréal et ses premières années :

La ville grandit :

Montréal au XIXe siècle :

XXe siècle :

Le quart de la population du Québec, soit presque 1,9 million de personnes habitent à Montréal, une île d’une superficie de 500 kilomètres carrés qui est le centre industriel, scientifique, intellectuel et culturel du Québec. Région trépidant d’une vie culturelle intense, Montréal a acquis une renommée mondiale pour ses grands festivals de cinéma, de jazz, de la lumière, de la neige, du rire, de feux d’artifice et plusieurs autres. La première description de l’Île de Montréal apparaît dans le récit des deux voyages de Jacques Cartier aux “Indes Occidentales”, même si l’Île y figure sous le nom de Terre de Hochelaga.

Presqu’un siècle plus tard, en 1611, Samuel de Champlain décrit une autre fois cette île majestueuse et la propose comme le site d’une future colonie, site qu’il nomme Place Royale. Encore trois décennies plus tard, le 17 mai 1642, Chomedey de Maisonneuve fonde Ville-Marie. Mais au début du 18 siècle, le nom Montréal supplante celui de Ville-Marie (pour rétablir la vérité, mentionnons que déjà en 1612, Samuel de Champlain dressa une carte de la Nouvelle- France dans laquelle le toponyme Montréal était déjà utilisé).

En 1760, la ville tombe sous domination anglaise. En novembre 1775, les Américains occupent Montréal et tentent de soulever la population contre la métropole britannique, mais sans succès. Entre 1812 et 1814, lorsque la guerre sévit à nouveau entre l’Angleterre et les États-Unis, les Américains remontent jusqu’à Montréal et tentent de soulever ses habitants contre la métropole une fois encore, mais la population demeure neutre.

Dans la première moitié du XIXe siècle, grâce à l’arrivée massive de colons de langue anglaise, la population de la ville devient majoritairement anglophone. C’est à cette époque que la population de Montréal dépasse celle de Québec et que la ville devient la plus grosse ville du pays. En 1843, Montréal est choisie comme capitale du Canada Uni.

Dans les décennies qui suivent, une forte industrialisation la hisse au rang de métropole du Canada et Montréal connaît une véritable explosion démographique. Elle est attribuable à immigration et à l’exode rural. C’est avec l’arrivée massive des Canadiens français que Montréal redevient majoritairement francophone. De nombreux quartiers ouvriers se développent comme Saint Henri, Verdun, Moncland et autres.

À Montréal, aujourd’hui, les francophones représentent 55% de la population et les anglophones 20% (la population anglophone est cependant plus nombreuse à cause de l’apport de quelques communautés allophones). Cela dit, il ne faut pas oublier que Montréal constitue la deuxième plus grande ville francophone du monde après Paris. À Montréal, le revenu personnel annuel par habitant est aujourd’hui de 30 014 $

toutMontreal.com

3 Comments

  1. Lucia

    2013/01/27 at 7:54

    J’ai lu votre blog pendant un mois ou plus et j’ai collecté une tonne de bonnes informations et j’ai beaucoup apprécié la façon dont vous avez structuré votre site.

  2. yvon leclerc

    2014/08/15 at 2:00

    Avez-vous des renseignements sur le fondateur du Parc Joyce qui était l’architecte. d’ou il venait qui était sa famille Joyce, etc

    yvon leclerc, chercheur indépendant

  3. Claude Carrier

    2014/10/19 at 6:02

    Le lien vers escaliers de Montréal me redirige vers une annonce pour une conférence universite Laval.
    Ça m’apparaît anormal.
    A l’aide svp
    Merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>