Montérégie

Parc Pointe-du-Moulin

Parc Pointe-du-Moulin

Parc historique du site de la Pointe-du-Moulin

En 1672, l’intendant Jean Talon concède une île qui se trouve près de Montréal à François-Marie Perrot, dont l’île porte le nom jusqu’à nos jours, même si le premier seigneur de l’île Perrot y tenait un poste illégal de traite des fourrures.

En 1705, Joseph Trottier Desruisseaux, le nouveau seigneur de l’île, fait construire le moulin à vent à l’usage des résidents. Depuis, le moulin trône toujours sur l’île.

En juin 1973, le gouvernement du Québec obtient le site de la Pointe-du-Moulin. Quatre années plus tard, on procède à la restauration du vieux moulin et de la maison du meunier et du moulin ainsi qu’à l’aménagement d’un parc pour accueillir les visiteurs désireux d’apprécier la nature.

Pointe-du-Moulin

L’ensemble du moulin à vent, du parc et de la maison du meunier (construite en 1790) présentent la vie traditionnelle du XVIIIe siècle, à l’époque du régime seigneurial. Le centre d’interprétation organise des expositions thématiques, des camps de jour, des visites guidées, des activités interactives pour tous les âges.

On peut se balader sur la rive du fleuve Saint-Laurent en admirant ce magnifique paysage avec Montréal en toile de fond. En parcourant le paisible sentier d’interprétation de la nature, on peut rendre visite aux animaux d’une petite ferme aménagée à l’arrière du centre d’interprétation et pique-niquer dans les aires aménagées.

Ces lieux se trouvent à proximité de Montréal :

2500, boul. Don-Quichotte
Notre-Dame-de-l’Île-Perrot

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>