Montérégie

L’écluse de Sainte-Catherine

L’écluse de Sainte-Catherine

L’écluse de Sainte-Catherine

L’écluse de Sainte-Catherine est une composante du complexe de la Voie maritime du Saint-Laurent ou voie navigable des Grands lacs qui comprend le réseau des écluses, des chenaux et des canaux, reliant les Grands Lacs à l’océan Atlantique en passant par le Saint-Laurent.

Une écluse est un passage confiné muni de portes à ses deux extrémités, servant à élever ou abaisser des navires jusqu’au niveau du cours d’eau se trouvant à l’une ou l’autre des extrémités du passage.

La construction de canaux le long du Saint-Laurent, débute dès 1783 et c’est en 1954 que le gouvernement du Canada décide d’aménager une voie maritime entièrement en territoire canadien. Au total, sept écluses ont été construites, dont l’écluse de Sainte-Catherine.

La voie maritime est ouverte à la navigation commerciale le 25 avril 1959.

Officiellement, l’écluse de Sainte-Catherine est inaugurée le 26 juin 1959, en présence de la reine Élisabeth II, du premier ministre du Canada John Diefenbaker, du président des États-Unis Dwight D. Eisenhower. Cette écluse se trouve sur le territoire de la ville de Sainte-Catherine. À la suite des travaux, les rapides du Sault-Saint-Louis ont disparu et un vaste plan d’eau s’étend maintenant sur ces lieux.

Remarquons qu’au cours des travaux, 54 maisons, soit plus de la moitié de la municipalité, ont été déplacées vers le boulevard Marie-Victorin et vers d’autres rues transversales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>