Monde des plantes

Navet

Navet

Navet

Le navet appartient à la même famille que le chou, la moutarde et le radis. C’est la famille des Crucifères appelée aussi famille des Brassicacées.

La chair du navet est blanche. La partie supérieure du navet forme généralement un collet de couleur rouge ou pourpre. Tout comme sa racine, son feuillage, légèrement velu, est aussi comestible, ce que certains Québécois semblent ignorer.

Les archéologues ont découvert des preuves de la consommation des feuilles et des racines du navet sauvage par l’homme primitif bien avant le début de l’agriculture. Alors, quand l’homme commence à cultiver les plantes il y a environ 4 000 ans, les navets font partie des premiers légumes qu’il cherche à faire pousser. Les Grecs et les Romains en consomment plusieurs variétés en grandes quantités.

Le navet est très populaire en Europe jusqu’au XVIIIe siècle, quand l’arrivée de la pomme de terre le pousse au second plan.

Au Québec, le navet est apporté par les premiers navigateurs. Pour les équipages de Jacques Cartier, de Roberval et de Champlain, pour ne nommer que les plus célèbres, les navets constituent la base de l’alimentation. En effet, ils se conservent facilement dans des barils remplis de vinaigre.

On cultive le navet en Nouvelle-France, mais comme en Europe, les pommes de terre le remplacent progressivement.

Aujourd’hui, le navet reprend sa place sur la table des Québécois soucieux de leur santé grâce à ses qualités alimentaires. Sa chair est pleine de vitamines et les matières grasses y sont presque inexistantes. Enfin, son goût un peu amer mais peu prononcé accompagne bien les autres légumes dans les salades, dans les plats de résistance et même dans certains desserts exotiques.

On confond souvent le navet avec une espèce voisine qui s’appelle le rutabaga et qui présente une chair jaune. Le rutabaga se distingue du navet par ses feuilles qui se rattachent directement au sommet de la racine et non autour du collet. Cependant, les qualités et le goût du rutabaga sont très semblables à ceux du navet. Alors, en cuisine, on peut utiliser l’un ou l’autre de ces légumes sans distinction.

navet

Navet

Navet. Photo du domaine public

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>