Monde des plantes

Lonicera tatarica

Lonicera tatarica

Le Chèvrefeuille de Tartarie (Lonicera tatarica)

Un met exquis pour une fine gueule

Ce n’est pas un hasard si le Chèvrefeuille se nomme ainsi ; les chèvres raffolent de son feuillage.

Dans l’antiquité, les égyptiens, les romains et les arabes employaient les fruits du Chèvrefeuille afin de maintenir l’état de propreté de leur tube digestif. Ils les utilisaient en lavement ou en vomitif drastique après leurs repas.

Cet arbuste à floraison printanière est cultivé depuis longtemps et s’éparpille autour des villes et des villages. On cultive un bon nombre de formes horticoles qui diffèrent par les dimensions et les couleurs des fleurs.

Lonicera tatarica

Vive la lonicera tatarica,
Connu pour être un arbuste raffiné,
Chèvrefeuille de Tartarie, le voilà !

Le goût de ses baies peut vous tenter, quoi !
Mais elles sont non-comestibles, à noter.
Vive le Lonicera tatarica !

Ses fleurs réveilleront l’odorat,
Elles sont roses et ses feuilles plutôt bleutées,
Chèvrefeuille de Tartarie, le voilà !

Pour sa hauteur, il fait trois mètres, quelle joie !
Cette haie prend quatre mètres de liberté,
Vive le Lonicera tatarica !

Il a une faiblesse ; avec désarroi,
C’est le balai de sorcière, l’entêté !
Chèvrefeuille de Tartarie, le voilà !

Cette haie reste dans la bonne voie, on le voit,
Rustique, elle craint l’excès d’humidité.
Vive le Lonicera tatarica,
Chèvrefeuille de Tartarie, le voilà !

Anonyme, 16 ans (Groupe 52, École Internationale, 2003).

lonicera tatarica

Lonicera tatarica

Lonicera tatarica dans le parc des Prairies, à Laval. Photo : GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>