Monde des plantes

Histoire des pommes

Histoire des pommes

La pomme canadienne

On a souvent posé les questions suivantes: en quelle année et à quel endroit a été planté le premier pommier au Canada? A-t-il été planté à Port-Royal en 1606 ou à Québec en 1608 ? Les habitants de la Nouvelle-Angleterre ont-ils acclimaté les pommiers chez eux avant ceux de la Nouvelle-France ? M. F.-G.-J. Comeau, d’Halifax, a tenté de répondre à ces questions.

Il dit d’abord, en s’appuyant sur le Century Dictionary and Cyclopaedia, que la pomme est originaire de l’Asie Centrale. Les Romains transportèrent des pommiers chez eux et en eurent bientôt vingt-neuf variétés. La pomme fut probablement introduite en France dès cette époque reculée.

On sait que le cidre de pomme est l’industrie principale en Normandie depuis de nombreux siècles. Quant au Canada, il comptait des pommiers sauvages avant Poutrincourt et Champlain. On sait que pendant l’hiver 1604-1605, le cidre gela sur l’île Sainte-Croix. Ce cidre avait dû être apporté de France. On sait également que Poutrincourt apporta toutes sortes d’arbres à Port-Royal. On peut présumer qu’il introduisit les pommiers de Normandie dans sa colonie. On a affirmé que Champlain avait apporté des pommiers à Québec dès 1608. Le fait est possible mais il n’existe aucune preuve écrite à ce sujet.

La première mention de la pomme à Québec se trouve dans la Relation des Jésuites de 1633-1634. Le Père Le Jeun écrit: “Pour les arbres fruitiers, je ne sais ce qu’il sera. Nous avons deux allées, l’une de cent pieds et plus, l’autre plus grande, plantées de sauvageons de part et d’autre fort bien repris; nous avons huit, ou dix antes de pommiers et poiriers qui sont aussi fort bien reprises; nous verrons comme cela réussira. J’ai quelque créance que le froid nuit grandement aux fruits; dans quelques années, nous en aurons l’expérience. On a vu ici autrefois de belles pommes.”

Le bon père voulait sans doute parler de pommes sauvages.

D’après Origin and History of the Apple Industry.

pommes matures

« Chaque pomme est une fleur qui a connu l'amour. » (Félix Leclerc, Le Calepin d'un flâneur). Photo : © Megan Jorgensen

Voir aussi :

3 Comments

  1. Jacque

    2013/04/17 at 2:19

    je ne comprend pas votre histoire de pomme !!!

  2. Michel Marchand

    2013/11/21 at 3:56

    Je fabrique du cidre depuis deux ans et j’ai beaucoup plus de succès avec des pommes sauvages que les pommes cultivées. Elle sont plus résistantes contiennent moins d’eau et le taux de sucre est légèrement plus élevé. Au lieu de 4 à 5 il est près de 6 sur le densimètre ce qui fait une bonne différence sur la conservation et le taux d’alcool qui est plus élevé.

    • Alex

      2014/10/11 at 4:17

      Où est-ce que vous les cueillez? Je cherche des pommes amères justement pour faire du cidre…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>