Monde des plantes

Framboise et mûre

Framboise et mûre

Framboise et mûre

Les framboises et les mûres proviennent d’arbustes vivaces à épines qui sont du genre botanique des ronces (et de la même famille que les roses). Ces plantes sont probablement apparues en Asie centrale et elles se sont répandues sur tous les continents, sauf l’Antarctique. Leurs fruits sont plus ou moins gros, de couleur rouge, blanche, jaune ou pourpre très foncé, certains sucrés, et d’autres, acidulés.

Les framboises et les mûres sont riches en antioxydants, des composés chimiques qui peuvent contribuer à réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de certains types de cancers et de maladies liées au vieillissement. Comme la fraise, la framboise renferme peu de calories et fournit quantité de vitamines et de minéraux.

En Amérique du Nord, pour les régions nordiques pauvres en fruits, c’était là une précieuse source de vitamine C. Les Amérindiens, qui ont toujours apprécié les framboises et les mûres, les faisaient sécher ou les préservaient dans un corps gras, comme la graisse de phoque, par exemple.

Au fil du temps, le genre s’est diversifié et comprend aujourd’hui de nombreuses espèces et des milliers de variétés. Les framboises du Québec sont sucrées, juteuses et délicieuses. Elles proviennent des champs locaux et demandent alors peu de transport pour se rendre à votre table. Elles restent ainsi plus fraîches et plus goûteuses.

C’est en juillet que les framboises du Québec arrivent sur nos tablettes, suivies des framboises d’automne jusqu’en octobre. Grosso modo, la fraise et la framboise dominent, avec le bleuet, l’industrie de la culture et de l’exploitation des petits fruits au Québec.

L’ensemble des producteurs québécois de fraises et framboises génère un chiffre d’affaires de plus de 20 millions de dollars et exploite une surface totale de plus de 3 000 hectares.

Au fait, très fragiles, les framboises se conservent mal. On les achète quand elles sont fermes, d’une belle couleur brillante, et on les consomme le jour même si possible. Les mûres sont un peu plus résistantes.

Quelques astuces pour mieux profiter du goût des framboises du Québec :

À l’achat ou la cueillette, cueillez les framboises de préférence le matin, moment où elles sont le plus sucrées et se conservent donc plus longtemps. On reconnaît une bonne framboise à sa fermeté et à sa brillance.

La framboise se déguste fraîche, mais elle se conserve jusqu’à deux jours au frigo. Pourtant, pour la conservation, il faut éviter de laver les framboises car l’eau les fait ramollir. Il suffit de les secouer sur un linge humide pour les nettoyer et déloger les insectes qui peuvent parfois s’introduire à l’intérieur.

Pour conserver la belle couleur vive des fruits, il faut les arroser de jus naturel de citron, d’orange ou de pamplemousse.

Quant aux variétés de framboises du Québec, chaque producteur cultive plusieurs variétés selon son sol, ses goûts et ses marchés. Voici quelques unes des variétés :

  • Killarney : une grosse framboise rouge pâle et plutôt ferme offre un goût savoureux.
  • Boyne : de taille moyenne, plutôt ferme et rouge foncé. Un peu acide avec une bonne cohésion, excellente pour la congélation.
  • Festival & Nova : ces deux variétés sont grosses et très fermes, rouge pâle et très savoureuses.

Au Québec, on trouve environ 700 producteurs de fraises et framboises qui emploient annuellement près de 15 000 personnes.

On a déjà dit que la forte teneur en antioxydants de la framboise contribue à diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires, certains cancers et diverses inflammations. De plus, la framboise est une des meilleures sources naturelles de fibres, qui constituent presque 20% de son poids,

Voici un petit tableau illustrant des qualités des framboises :

Par portion de 125 g (9 framboises moyennes)

Énergie : 32 Cal (133 kJ)
Protéines : 1 g
Matières grasses : 0,3 g
Glucides : 8 g
Fibres alimentaires : 3,2 g
Calcium: 14 mg
Potassium : 99 mg
Fer : 0,4 mg
Zinc : 0,3 mg
Cholestérol : 0 mg
Gras saturé : 0 mg

Pourcentage de l’apport quotidien recommandé, par portion de 125 g (9 framboises moyennes) :

Vitamine C : 16%
Vitamine A : 84%
Folacine : 48%
Magnésium : 8%
Fer : 4%
Acide folique : 30%
Riche en vitamine C et K.
La framboise contient aussi un bon nombre de minéraux, tels que magnésium, manganèse, fer, etc.

Pour en apprendre plus sur les framboises et les fraises du Québec : fraisesetframboisesduquebec.com

framboises et mûres

Framboises, photo : © tous droits réservés, GrandQuébec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>