Monde des plantes

Fraises

Fraises

Fraises

Les fraises sont probablement apparues en Asie (sur le territoire de la Turquie d’aujourd’hui et elles se sont répandues sur tous les continents, sauf l’Antarctique. Leurs fruits sont gros, de couleur rouge (mais on en trouve des variétés blanches, jaunes ou pourpre foncé).

Les fraises sont sucrées et riches en antioxydants. La fraise renferme peu de calories et fournit quantité de vitamines et de minéraux.

Pour les Amérindiens du Québec, c’était là une précieuse source de vitamine C. Les Autochtones les faisaient sécher ou les préservaient dans un corps gras.

Aujourd’hui, les producteurs de fraises du Québec ont mis au point des techniques de production écologiques et qui exigent une utilisation minimale de lʼeau et des produits de soutien des cultures. Les producteurs réussissent ainsi à produire des fraises juteuses, sucrées et vitaminées dans un environnement naturel et sain.

D’ailleurs, la fraise du Québec est le seul petit fruit à vous offrir la joie de la cueillir vous-même en famille ou entre amis. Entre deux paniers bien remplis, vous pourriez aussi en croquer une de temps en temps.

Le Québec est le plus important producteur de fraises au Canada. Cette culture se situe au 3e rang de lʼindustrie fruitière de la province, après la pomme et le bleuet.

Astuces pour mieux profiter du goût des fraises du Québec :

  • La fraise ne mûrit plus après sa cueillette, alors il faut l’acheter à point.
  • À l’achat ou la cueillette, la fraise doit être ferme, sans trace de jaune vers la tige. Notez que la couleur et la taille nʼont pas de lien avec la quantité de sucre offerte par le fruit, qui est davantage déterminée par la variété et la température, tel lʼensoleillement ou le froid.
  • Pour la conservation et l’entreposage, il ne faut pas oublier que la fraise supporte mal les chocs et la chaleur. Elle doit être conservée dans le bac du réfrigérateur ou dans un endroit frais, mais jamais longtemps à température ambiante. Pour une conservation plus longue, sucrez les baies tout simplement.
  • Il faut toujours laver les fraises avant de les équeuter, sinon l’eau sʼinfiltrera dans le fruit et en altèrera la saveur. D’ailleurs, ne faites pas tremper les fraises dans lʼeau avant de les savourer car elles perdraient leur bon goût.
  • Pour congeler des fraises, il faut les laver, les équeuter et les laisser sécher naturellement avant de les étendre sur une plaque à biscuit et les placer au congélateur.
  • Quand les fraises sont bien gelées, les déposer dans des sacs hermétiques, puis les remettre au congélateur.
  • Important : pour mettre en valeur le goût des fraises, il est préférable de les sortir du réfrigérateur environ 1 heure avant de les consommer.
  • Si vous les préparez d’avance, il est recommandable de les arroser d’un jus d’agrumes ou saupoudrer de sucre pour en préserver la couleur.

Voici quelques unes des variétés des fraises :

Fraises hâtives, début juin :

  • Veestar : cette variété se distingue par sa couleur rouge foncé. Elle est de taille moyenne et son goût très sucré. Recommandée pour vos confitures ou pour une consommation sur place.
  • Annapolis : fruit de bonne taille à la chair plutôt tendre, plus ferme que la Veestar, de couleur rouge orangé et de très bonne saveur. Elle a très bon rendement dans des climats plus froids.
  • Honeyoye : rouge vif, ferme, de taille appréciable. Saveur piquante ou acide, selon l’endroit. Vivement recommandée pour les confitures ou pour la congélation en prévision de la consommation ultérieure.

Fraises de mi-saison, mi-juin à la fin juillet :

  • Jewel : de couleur rouge clair et de grande taille, très ferme, au goût savoureux.
  • Kent : fruit de taille moyenne, ferme et de couleur rouge clair qui fait les délices des amateurs de fraises fraîches. Cette variété se prête très bien à la congélation.
  • Chambly : La Chambly est réputée facile à cueillir et à équeuter. Il s’agit d’une variété très savoureuse, de très bonne taille, de bonne fermeté. La Chambly est idéale pour l’autocueillette.
  • Bounty : fruit rouge foncé très savoureux est un peu plus mou que la moyenne. On le récolte principalement en fin de saison.
  • Darselect : la fraise Darselect est appréciée pour son goût très sucré et son arôme prononcé. On dit que sa couleur rouge clair et sa longue forme conique lui donnent fière apparence.
  • Yamaska : La variété Yamaska est récoltée en fin de saison. Rond, de couleur rouge vif, le fruit demeure frais à la température de la pièce jusqu’à cinq jours après la cueillette.

Fraises d’automne, jusqu’à la mi-octobre :

La production de la fraise d’automne est distincte de la production de la fraise conventionnelle, et demande bien des efforts. Les producteurs utilisent de nouveaux plants à chaque année qui ne donnent qu’une récolte. À la fin de la saison, on arrache ces plants et on recommence à zéro l’année suivante.

  • Seascape : grosse fraise bien juteuse et sucrée. Cette fraise constitue plus de 90% de la récolte automnale au Québec. On peut la savourer dès la cueillette ou en fondue au chocolat.
  • Aromas : fraise de bonne taille, d’un rouge foncé, s’avère être plutôt ferme en bouche.

Pour l’autocueillette, chaque été, des milliers de cueilleurs envahissent les champs pour y effectuer l’essentiel de la récolte. À ce titre, l’industrie constitue un moteur de main d’oeuvre de première importance en période estivale.

Pour en apprendre plus sur les fraises et framboises, pour trouver un kiosque ou un lieu d’autocueillette, pour en savoir plus sur les qualités nutritives des fraises et pour trouver une recette utilisant des fraises du Québec, visitez le site Web: fraisesetframboisesduquebec.com

fraises

Fraises. Photo : © Grandquebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>