Monde des plantes

Chêne à gros fruits

Chêne à gros fruits

Le chêne à gros fruits (quercus macrocarpa Michx.)

Fort comme un…

La qualité du bois de Chêne en a fait un arbre sacré dans l’antiquité. Il représente encore de nos jours la force et la puissance. Depuis le débarquement des premiers colons au pays, on a utilisé abondamment le bois du Chêne à gros fruits dans la construction, si bien que les grands peuplements de l’espèce ont rapidement disparus.

Arbre noble, il a souvent été planté pour son ornement ou son ombrage. Grâce à sa tolérance à l’atmosphère des villes et à sa longévité, il a survécu et on peut l’admirer le long des rues, dans les villes et les parcs.

Sa résistance à l’eau et sa flexibilité en font un excellent bois pour fabrique des tonneaux.

Les glands de l’arbre sont les plus gros fruits de tous les Chênes indigènes du Québec.

Cet arbre ne sert pas seulement de garde-manger aux écureuils gourmands ou de pourvoyeur de boiserie de luxe. Fouillez un peu le feuillage.

Plusieurs insectes, de la famille des Cynipinés, ou guêpes à galle, choisissent d’y installer leur larve. Les larves forment alors des excroissances sous la feuille qu’on appelle galles. On reconnaît l’usage de ces galles pour la fabrication de teintures artisanales.

Chêne à gros fruits

Le chêne à gros fruits
Son beau feuillage brillant d’un vert foncé,
Nous impressionne, nous charme, nous fait l’aimer.

Sa largeur imposante et sa taille moyenne,
Nous permet de l’entourer, de le cajoler.

Les oiseaux et les petits mammifères,
Se servent de son fruit et de sa sécurité.

De grande taille, aux lobes irréguliers et arrondis,
Sa feuille se retrouve souvent dans les arbriers.

Lourd, dur résistant et solide,
Son bois est beaucoup apprécié.

L’allure robuste de cet arbre nous étonne,
Sceptique sur ses 200 à 300 ans de longévité,
L’être humain ne se soucie guère,
De cet arbre qui est sans défense, exploité.

Utile dans le quotidien, notre évolution,
Il ne doit pas disparaître, être éliminé,
De cette terre qui l’a fait grandir, fleurir,
Nous devons être utiles ; aimer et aider,
Le Chêne à gros fruits.

Stéphanie Dubé-Desrosiers, 16 ans
Groupe 52, École Internationale, 2003.

chêne

Chêne à gros fruits

Chêne à gros fruits. Photo : © GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>