Monde des plantes

Carotte

Carotte

Carotte

La carotte fait partie de la famille des ombellifères. Sa racine est particulièrement riche en sucre et en vitamines.

On considère que la carotte est cultivée par l’homme en Asie Centrale depuis des millénaires. De là, elle s’est largement répandue à travers le monde. En Europe, notamment en Suisse, on a découvert des traces de graines de carottes sur des sites préhistoriques, mais il s’agit de carottes sauvages non cultivées.

Quant à la culture de la carotte, elle s’est développée de l’Asie Centrale à travers le Moyen Orient, grâce aux innombrables invasions et contre-invasions qui animèrent, et qui animent toujours, cette partie du globe.

Il est toutefois possible que l’on ne mangeait alors que ses feuilles, qui dégagent un arôme agréable. La carotte est d’ailleurs citée dans des ouvrages du Moyen Âge en tant que plante décorative et aromatique. On la décrit également comme une plante au fruit rouge.

Dès le XIIIe siècle, on commence à qualifier la carotte de légume savoureux et juteux. On distingue alors la carotte rouge et la carotte jaune. Cette dernière est considérée comme moins savoureuse, pourtant c’est elle qui garnit nos assiettes, grâce à la facilité de son adaptation au climat européen.

Au XVIIe siècle, la carotte fait partie des menus des cours européennes.

Cependant, la carotte étant censée rendre aimable, on peut en déduire que les habitants de certaines grandes villes françaises, comme Paris, n’en faisaient pas une grande consommation. Aux dernières nouvelles, c’est toujours le cas.

En Amérique, la carotte est importée vers le milieu du XVIe siècle. Les Amérindiens l’apprécient et la cultivent un peu partout. Il existe des témoignages selon lesquels des graines de carotte se troquaient contre des peaux de castors et de chats sauvages (ratons laveurs). D’où l’expression castorienne: «Les carottes sont cuites!»

Dans le menu des Québécois, la carotte occupe une place d’honneur depuis l’époque de Champlain, mais ce n’est qu’à partir de la fin du XIXe siècle qu’elle prend sa couleur actuelle orangée.

Astuce de cuisine : si la carotte présente une partie verte près de la tige, il est recommandé de couper cette partie car elle peut avoir un goût amer (sauf pour les petites carottes). De plus, la carotte perd ses vitamines au contact de l’air, alors conservez-la dans des sacs en plastique et évitez d’en préparer trop à l’avance. La carotte peut être cuite à la vapeur, bouillie, braisée, sautée et mangée fraîche !

Carotte

Carotte

Un petit sac de carottes fraîches. Photo : GrandQuebec.com

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>