Vous ne le saviez pas !

Volcan dans l’oreille

Volcan dans l’oreille

Un  volcan dans l’oreille

Carl Vrenelli, de son vrai nom Carl Verneville, aventurier natif de France et installé au Québec depuis six mois au début de 1907, ne manquait pas d’étonner, et pour cause.

En effet, lorsqu’il fumait la cigarette, c’est par la trompe d’Eustache de son oreille gauche qu’il évacuait la fumée, en raison du fait qu’il avait le tympan perforée, et à la condition de se boucher le nez et la bouche.

La chose est facile, disait l’article paru dans le journal La Presse du 14 janvier 1907, c’est affaire d’habitude.

On assure que c’est assez ennuyeux les premiers soixante ans, mais on s’y fait, comme, d’ailleurs, on se fait à fumer les cigares d’amis et les havanes claros, maduros ou colorados que nos excellentes épouses nous achètent pour Noël et Nouvel An.

Il y a bien quelques tirements… d’oreilles pour les fumer, mais on se jette bravement dans l’entreprise et on en sort sans aller à l’hôpital ou aux petites maisons.

Et tout d’un coup que Vrenelli aurait des émules dans le Québec d’aujourd’hui…

(C’est arrivé en 1907)

danse folklorique

Danse folklorique au XIXe siècle. Auteur : Henri Julien. Source : Musée Mccord/M20772. Licence : Creative Commons

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>