Vous ne le saviez pas !

Timbres de St-Jean-Baptiste

Timbres de St-Jean-Baptiste

Histoire des timbres de la Société de Saint-Jean-Baptiste

C’est en 1932 que la Société de Saint-Jean-Batiste demande au Ministère des Postes du Canada l’émission d’un timbre pour commémorer le centenaire de l'incorporation de la Ville de Montréal.

La demande toutefois est refusée. L’explication des Postes Canada est simple : il n'est pas question d'émettre un timbre à l'effigie d'une personne autre que le roi ou la reine.

En 1933, la Société obtient la même réponse à la demande d'une série de timbres commémorant la découverte du Canada par Jacques Cartier en 1534.

Timbres de St.-Jean-Baptiste

Alors, la même année, la Société de Saint-Jean-Baptiste décide d'émettre elle-même des timbres avec des effigies des personnages et des événements marquant de l'histoire canadienne.

Les premiers timbres émis apparaissent en 1934. Ils portent l’image de Ludger Duvernay fondateur de la Société de Saint-Jean-Baptiste.

Timbres de St.-Jean-Baptiste

Au cours des 20 années qui suivent, les émissions annuelles des timbres se succèdent, et les tirages varient entre 100,000 et 2 millions 500 mille exemplaires. Ensuite, il y eu des émissions en 1957, 1958 et 1959. Les dernières vignettes sont éditées en 1967.

Plus tard, les Postes Canada ont repris plusieurs des sujets traités par les timbres  de la Société Saint-Jean-Baptiste.

La série historique a été imprimée en feuilles de 100 timbres, sauf en 1937 où les feuilles contenaient 81 timbres (9 x 9). Les feuilles sont monochromes jusqu’en 1948.

Timbres de St.-Jean-Baptiste

Certaines de ces timbres ont connu une grande popularité à leur émission. Aujourd'hui, ils constituent une rareté et il est difficile de les trouver.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>