Vous ne le saviez pas !

Fête de Pâques

Fête de Pâques

La fête de Pâques est la fête la plus importante et le jour le plus célébré dans la religion chrétienne, après Noël. La fête de Pâques commémore la résurrection de Jésus-Christ.

À l’origine, c’était une fête de célébration du retour du printemps, ensuite la fête devient la fête juive de Pessah qui célèbre la libération du peuple juif de l’esclavage égyptien. Ce serait lors des célébrations de cette fête que Jésus aurait ressuscité.

Le concile de Nicée, en 325, établit la date de Pâques à l’équinoxe de printemps, afin de se distinguer de la fête de Pessah juive. C’est à partir de ce moment que la fête de Pâques fait partie des fêtes mobiles chrétiennes (comme l’Ascension et la Pentecôte, d’ailleurs), elle peut avoir lieu entre la période du 22 mars au 25 avril.

Ainsi, le dimanche après la première pleine lune survenant pendant ou après l’équinoxe de printemps, c’est le jour de Pâques.

C’est le mathématicien allemand Carl Friedrich Gauss qui a élaboré la formule de la date de la fête de Pâques pour une année donnée.

Certaines de nos traditions de célébrer Pâques viennent des anciennes fêtes du printemps, par exemple, la distribution d’oeufs de Pâques est attestée comme offrande au printemps chez les Romains et les Égyptiens, qui décoraient leur coquille de dessins. Il est possible que cette tradition vienne de la nidification printanière des oiseaux et signifie que la vie revient sur la terre.

Il ne faut pas oublier que le dimanche de Pâques est précédé du dimanche des Rameaux célébré une semaine plus tôt. Cette fête, le premier jour de la Semaine Sainte, rappelle l’entrée du Christ à Jérusalem. Sur le passage de Jésus, la foule jetait des branches de palmiers, d’où le mot Rameaux. Ce dimanche des Rameaux, les fidèles doivent prendre une branche de buis, de houx, de laurier ou d’olivier et la faire bénir comme un symbole de protection de Dieu. Le dimanche des Rameaux est le premier jour de la Semaine sainte.

Ensuite, le Jeudi Saint marque la fin du jeûne et du carême. Ce soir-là, on partage le pain (le Corps de Jésus) et le vin (le Sang de Jésus) en souvenir de la Cène, le dernier repas du Christ.

Le Jeudi Saint est suivi par le Vendredi Saint qui est un jour de deuil, parce que c’est le jour de la mort de Jésus. L’après-midi du Vendredi Saint, la Passion du Christ est commémorée, son supplice.

Le Samedi Saint, on ne célèbre rien avant la tombée du jour. L’église est nettoyée et le tabernacle est vidé. Le soir, c’est la veillée pascale, la plus grande célébration de l’année :en l’honneur du Christ ressuscité.

Enfin, le dimanche de Pâques, on célèbre la résurrection autour d’un repas familial. 

Calendrier des fêtes de Pâques pour les années à venir :

  • 2008  – 23 mars
  • 2009 – 12 avril
  • 2010 –  04 avril
  • 2011 – 24 avril
  • 2012 – 08 avril
  • 2013 – 31 mars
  • 2014- 20 avril

6 Comments

  1. lie pleau

    2011/03/25 at 1:36

    Bonjour, jaimerais savoir (la fin du jeûne et du carême.)sa veuT tu dire quonts NE maNge pas pendans 4 jourS ??? ou quonts ne mange pa de viande ????? OU QUOI AU JUSTE ???? MERCI DE ME REPONDRE JAIMERAIS SAVOIR MERCI

  2. admin

    2011/03/25 at 2:26

    Bonjour, pour répondre à votre question, voici les explications fournies par le site web Catholique.org : http://qe.catholique.org/le-careme/894-tout-sur-le-careme

    On appelle « carême » la période de quarante jours (quadragesima) réservée à la préparation de Pâques, et marquée par l’ultime préparation des catéchumènes qui doivent recevoir le baptême le jour de Pâques.

    Le jeûne consiste à faire un seul repas pendant la journée, avec une alimentation frugale le matin et le soir. On ne doit rien manger entre les repas, sauf cas de maladie.

    La loi du jeûne oblige tous ceux qui sont majeurs, jusqu’à l’âge de 59 ans. (cfr. CIC, n° 1252)

    L’abstinence est le fait de se priver de viande (rouge, blanche ou dérivée).

    En souvenir du jour de la mort de Jésus-Christ sur la sainte Croix, « pendant tous les vendredis, à moins qu’ils ne coïncident avec une solennité, on doit observer l’abstinence de viande, ou de tout autre aliment déterminé par la Conférence épiscopale ; on gardera jeûne et abstinence le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint. » (Code de droit canonique, 1251)

    Un Catholique doit accomplir le précepte du jeûne le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint et celui de l’abstinence chaque vendredi, ainsi que la confession et la communion.

  3. jmonet

    2011/04/21 at 4:13

    Bonjour, est-ce que jeudi saint est une fête religieuse reconnue dans la religion catholique, même si ce n’est pas un jour férié?
    Dans l’attente de votre réponse…

  4. Francois

    2011/04/26 at 6:01

    Bonjour!

    Très intéressant votre blog!

    J’ai vu ça ce matin, je crois que ça pourrait vous intéresser pour votre blog :

    http://www.villiard.com/arbre-paques.html

    :-)

    Bonne journée!

    François

  5. Chantal

    2012/04/08 at 11:49

    Svp

    Pour le jour de Pâques d’ou vient l’origine du JAMBON est-ce seulement au Québec ou ailleur.

    Et l’agneau!!!est-ce coutume Grec.

    Merci

  6. Sonia

    2013/03/18 at 11:07

    Un site Web très intéressant! Il a répondu à toutes mes questions concernant le Carême, Pâques, etc. Merci mille fois! :-)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>