Vous ne le saviez pas !

Codes du métro

Codes du métro

Codes du métro

Que veulent dire les différents codes qu’on entend dans les haut-parleurs en prenant le métro de Montréal ? Par exemple, on peut entendre souvent : « Attention à tout le personnel, code 60 » on « Attention à tous les échangeurs, code 61 », ou encore «attention à tous les opérateurs de métro, code 62 »… On peut entendre l’un des codes 900 et d’autres codes mystérieux et incompréhensibles. Cachent-ils un secret bien gardé de la Société des Transports de Montréal ? Ne s’agit-il d’un message codé amoureux ou d’une communication entre deux extraterrestres égarés dans les labyrinthes insondables du métro de Montréal ?

La réponse est simple, en fait. Les codes 60, 61, 62 invitent les employés à téléphoner s’ils sont disponibles pour faire des heures supplémentaires. On va dire « À tous les échangeurs ou à tous les opérateurs de métro, code 60(61 ou 62) » et tous les gens peuvent communiquer avec l’administration pour annoncer leur disposition à prendre des heures supplémentaires. Le code 60, c’est pour le lendemain ; le code 61, c’est pour la journée même, le code 62, c’est pour la fin de semaine. C’est aussi simple que ça.

Les codes 900, c’est beaucoup plus rare et il peut s’agir de codes de sécurité. Par exemple « Attention à tout le personnel, code 909 sur la ligne bleue » signifie qu’il y a un arrêt de service (planifié dans ce cas) sur la ligne bleue afin de permettre faire des travaux à proximité des voies ferrées, on doit alors arrêter les voitures de métro. Le code 906 annonce une panne d’électricité, d’autres codes rappellent d’autres situations d’urgence.

Le code 900 suivi d’un chiffre de 01 à 013 et du numéro de la station de métro indique la nature de la panne. Tous les employés concernés sont ainsi au courant qu’il faut porter assistance, s’ils sont dans la station citée dans l’annonce. À noter qu’au lieu du nom de la station on utilise le numéro assigné.

Prenons un autre exemple : « Attention à tout le personnel, code 900 02 station 140 ». Ça veut dire qu’un intrus a pénétré dans le tunnel dans la station McGill (ces cas ne sont malheureusement pas rares).

D’autres codes servent pour signaler une situation spécifique au personnel. Par exemple, le code 132-x veut dire qu’un changeur signale au gérant de station qu’il y a un problème avec le change ou des titres de transport et la STM devrait lui envoyer un nouveau stock, etc.

usagers de métro de montréal

Usagers de métro de Montréal. Photo : © V. Petrvoskiy

On entend  souvent  quelque chose comme « 111, communiquez ». Dans ce cas, le code sert pour communiquer avec des employés spécifiques qu’on a besoin de rejoindre pour une raison ou pour une autre. Ces travailleurs peuvent se trouver dans différentes stations, il est assez difficile de les rejoindre par un autre moyen et c’est pourquoi on les appelle sur les haut-parleurs pour qu’ils rejoignent la direction. C’est rare que ce soient des urgences. En fait, on est d’avis que ces codes-là sont en voie de disparaître, parce qu’on est de mieux en mieux équipés avec des radios portatives, des wi-fi et des téléphones cellulaires, et la STM veut que les haut-parleurs du métro soient réservés aux messages destinés à la clientèle.

Il y a d’autres codes : le code 99 incite les employés à téléphoner afin d'avoir de l'information concernant soit un message diffusé aux employés soit l'arrêt de service en cours ou encore un message important diffusé aux employés, les codes  430, 440, 432, 442 font référence aux contremaîtres responsables de l'entretien sanitaire.

Il y a d’autres détails concernant les codes,  qu’on ne va spécifier, mais en tout cas, les codes ne contiennent rien de mystérieux, rien de secret, rien d’autre monde. Ces codes servent pour faciliter le travail du personnel de la STM et faciliter ainsi la vie aux millions de passagers qui prennent le métro de Montréal tous les jours.

cercle jean paul mousseau

Station de métro Peel. Photo : © GrandQuebec.com

Voici les numéros des stations de métro de Montréal que la Société des Transports de Montréal assignés à chaque station et utilise dans ces communications (répétons que ces codes numériques ne constituent aucun mystère, ainsi on ne révèle aucun secret scrupuleusement gardé par la STM, en publiant ces codes bien connus de nombreux employés et usagers du réseau) :

  • 118 – Angrignon
  • 120 – Monk
  • 122 – Jolicoeur
  • 124 – Verdun
  • 126 – De L'Église
  • 128 – Lasalle
  • 130 – Charlevoix
  • 132 – Lionel-Groulx
  • 134 – Atwater
  • 136 – Guy-Concordia
  • 138 – Peel
  • 140 – McGill
  • 142 – Place-des-Arts
  • 144 – Saint-Laurent
  • 146 – Berri/UQAM
  • 148 – Beaudry
  • 150 – Papineau
  • 152 – Frontenac
  • 154 – Préfontaine
  • 156 – Joliette
  • 158 – Pie-IX
  • 160 – Viau
  • 162 – L'Assomption
  • 164 – Cadillac
  • 166 – Langelier
  • 168 – Radisson
  • 170 – Honoré-Beaugrand
  • 222 – Côte-Vertu
  • 224 – Du Collège
  • 228 – De La Savane
  • 230 – Namur
  • 232 – Plamondon
  • 234 – Côte Ste.Catherine
  • 236 – Snowdon
  • 238 – Villa-Maria
  • 242 – Vendôme
  • 244 – Place Saint-Henri
  • 248 – Georges-Vanier
  • 250 – Lucien L'Allier
  • 252 – Bonaventure
  • 254 – Square-Victoria
  • 256 – Place d'Armes
  • 258 – Champs-de-Mars
  • 262 – Sherbrooke
  • 264 – Mont-Royal
  • 266 – Laurier
  • 268 – Rosemont
  • 270 – Beaubien
  • 272 – Jean-Talon
  • 274 – Jarry
  • 276 – Crémazie
  • 278 – Sauvé
  • 280 – Henri-Bourassa
  • 452 – Jean-Drapeau
  • 454 – Longueuil
  • 534 – Côte-des-Neiges
  • 536 – Université de Montréal
  • 538 – Édouard-Montpetit
  • 540 – Outremont
  • 542 – Acadie
  • 544 – Parc
  • 546 – De Castelnau
  • 552 – Fabre
  • 554 – D'Iberville
  • 556 – Saint-Michel

métro montreal panneau maisonneuve

Panneau décoratif symbolisant l'histoire de Montréal. Photo : © V. Petrvoskiy

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>