Vous ne le saviez pas !

Deux castors à Monaco

Deux castors à Monaco

Les aventures de deux castors canadiens à Monaco

Au mois d’avril 1956, le monde se tourne vers l’un des états les plus petits du monde: la principauté de Monaco. Un authentique prince s’apprête à épouser une princesse du cinéma, l’américaine Grace Kelly.

Les présents viennent de partout. Certains sont destinés aux mariés, d’autres à l’État. C’est ainsi que les administrateurs du jardin zoologique de Granby, au Québec, offrent au prince Rainier III deux castors, une femelle, Pierrette, et un mâle, Pierrot.

Les animaux doivent être remis au prince par le sous-secrétaire du Québec, M. Jean Bruchési, lors d’une cérémonie officielle, le 16 avril 1956.

Cependant, les deux charmants castors sont introuvables. Personne ne sait ce qu’ils sont devenus.

Le 14 avril, on retrouve les deux symboles canadiens dans un hangar. La nouvelle se répand et les photos des castors apparaissent en compagnie des photos du prince.

Toutefois, les castors ont faim et personne ne sait comment nourrir ces animaux.

Monsieur Bruchési pense qu’on alimente les castors avec des poissons, mais, dans le doute, il envoie en urgence un télégramme à Québec…

Cependant, avant que le gouvernement du Québec ne réagisse (il fait nuit sur le continent américain, et il est difficile de trouver un expert), deux lions africains arrivent à Monaco. Le prince exprime alors une idée intéressante: les lions doivent avoir faim… et si on leur donnait deux jolis castors pour le petit déjeuner !?

Malheureusement pour les lions, Québec réussit à trouver un conservateur de musée qui fournit les renseignements nécessaires pour pouvoir nourrir les castors. Le symbole du Canada est sauvé… mais le symbole de l’Afrique est désappointé !

castor au monaco

Castor canadien. Photo © V.Petrovskiy

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>