Vous ne le saviez pas !

Blocs de glace

Blocs de glace

Blocs de glace ont connu leur heure de gloire à l’époque où le réfrigérateur n’existait que dans l’imagination.

Jusqu’au milieu du XXe siècle, la coupe des blocs de glace à la surface gelée du Saint-Laurent et de l’Outaouais assurait un emploi à plus de deux mille personnes pendant les mois d’hiver. Ces blocs de glace étaient utilisés par de nombreuses familles, dans la restauration, par les bouchers, les épiciers, dans les hôtels et à plusieurs autres occasions.

Les pertes de glace étaient énormes, de l’ordre de 25 pour cent du nombre de blocs découpés.

Les énormes blocs tirés du fleuve étaient remisés dans d’immenses glacières jusqu’au moment de la livraison, où des employés spécialisés, les «débiteurs», les découpaient en blocs pour la livraison et la revente. Au Québec, le marché des blocs de glace se partageait entre once producteurs et fournisseurs.

Outre les gros consommateurs comme les bouchers, les hôteliers ou les épiciers, il fallait prévoir, en 1906, un approvisionnement de 125 mille tonnes de glace, pour les mois de mai à octobre.

Cette industrie a naturellement disparu avec l’implantation graduelle des réfrigérateurs.

2 Comments

  1. Jamel challouf

    2010/12/13 at 1:28

    hygiène des blocs de glace

  2. Guillaume Lebreux

    2013/02/26 at 10:13

    Au cours de années 1950, Il était encore possible de voir des livreurs de blocs de glace sur la rue St-Joseph à Québec. A ce moment c’était surement la fin

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>