Vous ne le saviez pas !

Blockhaus

Blockhaus

Blockhaus

Le mot blockhaus a été emprunté à la langue allemande, il est formé de deux mots : block – poutre et haus – maison.

Au Québec et en français en général, ce terme militaire signifie «ouvrage de défense en bois».

Cet ouvrage se veut plutôt provisoire, mais parfois les blockhaus survivent à leurs constructeurs et deviennent des monuments historiques témoignant du passé. Tel est le cas de certains blockhaus du Québec, construits dans des lieux stratégiques pour faire face aux possibles routes d’invasion des troupes américaines au début du XIXe siècle.

Blockhaus

Cet édifice sert d’avant-poste, de halte et de caserne pour de petits contingents. Au Québec, les blockhaus sont de dimensions pouvant loger jusqu’à 200 hommes. Leurs plans, leurs formes et le nombre d’étages varient.

Pour en apprendre plus sur les blockhaus, on peut visiter la réplique du blockhaus de Coteau-du-Lac qui a eu trois étages et a été érigé de forme octogonale. Ce blockhaus faisait partie de l’ensemble défensif construit en 1813 pour faire face aux Américains. Il contrôlait la navigation sur le Saint-Laurent et une batterie d’artillerie, composée de trois pièces de 24 livres chacune, était située sur la pointe du coteau à côté du blockhaus.

Notons que ce magnifique ouvrage militaire n’a pas eu l’occasion de faire ses preuves, parce que bloqués à la bataille de la Châteauguay en octobre 1813 et à la bataille de Chrysler’s Farm en novembre 1813, les Américains n’atteignirent jamais Coteau-du-Lac. Il a été brûlé en 1837 par les Britanniques lors de l’insurrection des Patriotes par crainte de le perdre au profit des forces patriotes.

Cependant, encore plus intéressant est le Blockhaus de la Rivière Lacolle, construit vers 1781 et qui constituait un avant-poste canadien du Haut-Richelieu et sur le lac Champlain.

Ce blockhaus aurait été utilisé lors de combats défensifs contre les Américains, le 20 novembre 1812 et le 30 mars 1814.

Aujourd’hui, le Blockhaus de la Rivière Lacolle loge une exposition témoignant de l’histoire des lieux.

Source de la photo : le site: http://www.ile-aux-noix.qc.ca

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>