Vous ne le saviez pas !

Bains de la Saint-Jean

Bains de la Saint-Jean

Les bains de la Saint-Jean

(texte publié en 1933)

Encore une vieille coutume qui est en train de disparaître. Autrefois, on ne se baignait jamais dans le fleuve Saint-Laurent ou les rivières qui s’y jettent avant la Saint-Jean, c’est-à-dire le 24 juin. On prétendait que les bains pris avant le 24 juin donnaient des maladies cutanées.

Aujourd’hui, un peu partout le long du Saint-Laurent, les jeunes gens se moquent de la vieille coutume et se baignent dès les premiers jours de juin.

D’où venait la coutume de se baigner seulement à la Saint-Jean ?

M. J.-Edmond Roy l’explique ainsi : « Cette coutume locale, que je signale sur un coin du pays et qui doit s’être généralisée, nous vient en ligne droite de la Normandie. Elle fut apportée ici par des colons de Pont-de-l’Arche, bourg de France situé dans le département de l’Eure, et qui s’établirent à la Pointe de Lévy dès 1666.

À Pont-de-l’Arche, on voit les ruines de l’ancienne abbaye de Bonport, qui fut fondée par Richard Coeur de Lion. Chaque année au mois de juin, ces ruines sont l’objet d’un pèlerinage. Accourus, dès le matin, de tous les pays environnants, une grande quantité d’individus de tout âge attendent avec impatience, la veille de la Saint-Jean, que l’heure de midi sonne à la vieille église de Pont-de-l’Arche.

À peine ont-ils entendu sonner douze coups qu’ils touchent la pierre tumulaire du moine du nom de Saint-Jean inhumé dans l’abbaye. De là, ils courent en se bousculant, se précipiter dans la Seine. Au milieu du bras d’eau qui baigne les murs de l’antique abbaye se tient un homme dans le Costume d’Adam après la création, lequel prend tour à tour les enfants et les jette dans l’eau.

Les naïfs paysans attendent de cette immersion des effets miraculeux qui, à les entendre, doivent les affranchir des douleurs articulaires, et de diverses autres affections. Si la mise en scène n’est plus la même, c’est évidemment la même coutume et la même superstition. »

J.-Edmond Roy, Histoire de la seigneurie de Lauzon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>