Médias au Québec

Enfin la télévision

Enfin la télévision

Enfin la télévision

Le Canada possède enfin la télévision

La télévision canadienne existe. Samedi soir (6 septembre 1952), à Montréal, ce soir à Toronto, les téléspectateurs ont pu voir et verront des programmes réalisés dans les studios du poste CBFT.

C’est une date capitale et c’est aussi le début d’une ère nouvelle. Le ministre du Revenu national, l’honorable James J. McCann qui a prononcé la plus importante allocution samedi soir, lors de l’inauguration du poste CBFT dans la métropole canadienne, a souligné quatre faits à retenir, les voici :

  • Jusqu’au 31 mars, les téléspectateurs ayant un poste récepteur n’auront pas à payer de permis.
  • Après Montréal et Toronto, des postes émetteurs seront construits à Ottawa, Halifax et Vancouver.
  • Un nouveau prêt de l’ordre de $7 millions sera consenti par le gouvernement canadien, après approbation par le Parlement, à la Société Radio-Canada pour l’aider à prendre l’expansion voulue dans le domaine.
  • Le gouvernement a nettement l’intention de favoriser dans un avenir prochain l’accès de l’entreprise privée au domaine de la télévision.

L’entreprise privée profitera des expériences faites par l’organisme gouvernemental et ce n’est pas du tout l’intention du gouvernement fédéral de s’assurer un monopole exclusif.

La soirée d’inauguration a revêtu un caractère de « grande première ». Des représentants du Tout Montréal; un spectacle fort au point, compte tenu des difficultés inhérentes à tout début; des allocutions courtes mais révélatrices du premier ministre du Canada et du président du bureau des gouverneurs de Radio-Canada, M. A.D. Dunton et une visite des studios qui, de l’avis même des personnalités du monde américain de la télévision, sont sûrement le dernier cri de la science.

Notre télévision n’entend pas faire de miracles. Elle veut procéder lentement mais sûrement. Quelques heures par jour; des programmes bilingues à Montréal jusqu’à la création d’un canal additionnel pour un poste strictement de langue anglaise, mais la politique a été imaginée de telle sorte que les progrès seront sérieux à chaque étape.

poste television

Un poste de télévision vers 1958. Licence de la photo : Aucune, fait partie du domaine public

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>