Médias au Québec

La Dame aux Camélias, la vraie

La Dame aux Camélias, la vraie

La Dame aux Camélias, la vraie

«La dame aux camélias, la vraie», d’une durée de 26 minutes, est le premier film de fiction en couleurs du cinéma canadien. Il fut tourné à Montréal en 1942.

Lors de sa sortie, ce court-métrage a remporté un grand succès. Toutefois, le film serait tombé dans l’oubli, comme des dizaines d’autres productions de l’époque, sans la polémique qu’il soulève concernant la culture québécoise confrontée à l’omniprésence des oeuvres et des auteurs français.

Le film a été produit et réalisé par Gratien Gélinas, qui tient également le rôle principal de Fridolin, et qui a aussi écrit le scénario.

Il s’agit bien sûr d’une parodie du roman d’Alexandre Dumas fils, La dame aux camélias. Comme le constate la presse en 1942: «…l’oeuvre est une vraie revanche de la culture populaire québécoise sur la culture classique française» ou encore «Fridolin tire la langue à la France!».

Le film fait l’effet d’une bombe. Il ne faut pas oublier qu’au moment de la première, Gratien Gélinas était l’un des auteurs les plus influents de la province. On jouait ses pièces en français au Québec, et en anglais un peu partout au Canada.

Même s’il sort alors que la moitié de la France est occupée par les Allemands, le film ne parle pas de la situation politique contemporaine. C’est plutôt une satire de l’impérialisme culturel des français et de la France en général sur ses anciennes colonies. Son impact sur le public s’explique en partie car c’est la première fois au Québec qu’un auteur de premier rang lance une attaque contre «la Mère-Patrie» et qu’il ose critiquer son hégémonie sur la culture québécoise.

Alors, ce qui était censé n’être qu’un petit épisode des Fridolinades, avec le personnage  candide et facétieux de Fridolin, est devenu le symbole de l’autodétermination de la culture québécoise et de son opposition à l’arrogance de la culture française.

En plus de Gratien Gélinas, on pouvait voir dans ce film: Juliette Béliveau, Fred Barry et Julien Lippé.

dame aux camelias la vraie

La Dame aux Camélias, la vraie, 1942

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>