Mauricie

Séminaire St-Joseph

Séminaire St-Joseph

Séminaire Saint-Joseph

C’est le 19 mai 1860 que les habitants de Trois-Rivières fondent le Collège de Trois-Rivières, choisissant Saint Joseph pour être son patron et la phrase Religioni et Patriae « Religion et Patrie » pour la devise.

Le Collège est fondé à l’initiative de huit hommes trifluviens avec l'Honorable Joseph-Édouard Turcotte, député et maire de Trois-Rivières, à la tête. Le premier évêque de Trois-Rivières, Mgr Thomas Cooke, nomme des prêtres pour diriger et constituer le personnel enseignant.

Une quinzaine d’années plus tard, en 1874, le Collège est remis à la diocèse de Trois-Rivières, créée en 1852. La diocèse en fait le séminaire diocésain et le nombre le Séminaire Saint-Joseph des Trois-Rivières.

Séminaire Saint-Joseph

Jusqu'à 1968, le Séminaire Saint-Joseph, affilié à la Faculté des Arts de l'Université Laval, dispense le cours classique et décerne à ses élèves le Baccalauréat ès arts. À partir du cours scolaires 1968-1969, le Séminaire devient une école secondaire privée, vouée à l’éducation chrétienne.

Jusqu’en 1998, le Séminaire donnait des cours aux garçons exclusivement. Aujourd’hui, il  est devenu mixte, mais il offre toujours le service de pensionnat aux garçons.

En 1874, le Séminaire a déménagé dans un édifice vaste et bien aménagée. Malheureusement, en 1929, le premier bâtiment du Séminaire fut détruit par le feu. Il s'agissait du pire incendie survenu à Trois-Rivières depuis 1908. L’intérieur du bâtiment de bois fut une proie facile pour les flammes. La bibliothèque et tout le mobilier du Séminaire furent détruits. Les pompiers ont sauvé la vie de trois prêtres attrapés pour le feu.

Le nouvel imposant édifice de style classique, avec une chapelle attachée, fut érigé en 1931. En fait, la chapelle, construite dans le style roman, selon les plans de l'architecte Georges-Émile Tanguay, date de 1903 et elle a été épargnée par le feu de 1929 et elle fut intégrée au nouveau bâtiment, mais son clocher fut démoli.

Le nouvel édifice, revêtu du granit blanc de la Beauce, semblable à marbre, fut inauguré en septembre 1930 et tous les équipements des salles d’études ont été les plus modernes. Le laboratoire de chimie et le cabinet de physique ont été aménagés. Les dortoirs ont été dotés d’eau courante et de douches (chose rare à l’époque). La longueur de l’édifice est de plus de six cents pieds.

Aujourd’hui, au rez-de-chaussée du séminaire se trouve le musée d’art Pierre-Boucher qui conserve et met en valeur de vastes collections historiques et ethnographiques.

Coordonnées du Séminaire Saint-Joseph :

858, rue Laviolette
Trois-Rivières
Québec
G9A 5S3

Téléphone : 819 – 376-4459

1 commentaire

  1. Laura

    2011/01/05 at 3:15

    Merci grace a cette page web jai pu fairre mon travail décole super vite xxx

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>