Mauricie

Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap

Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap

Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap

La première église paroissiale en pierre fut bénie à Cap-de-la-Madeleine en 1790. Aujourd’hui, cette petite église, la plus ancienne conservée entièrement au Canada, est devenue le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Ce Sanctuaire marial, le plus important en Amérique du Nord, est confié à la garde des Missionnaires Oblats de Marie-Immaculée.

Ce site de prière est situé en bordure du fleuve Saint-Laurent. Il représente un havre de paix favorable au repos et à la réflexion. Une place importante y est accordée à la dévotion mariale.

En 1879, on commence la construction d’une nouvelle église, celle de 1720 étant devenue trop petite. Les pierres pour l’édifice sont transportées par un pont de glace formé miraculeusement sur le Saint-Laurent, le 16 mars, après un hiver doux qui ne permettait pas le transport des matériaux. En effet, l’eau ne gela pas du tout cet hiver-là. Alors, les citoyens ont prié pendant de longs mois pour qu’un pont de glace se forme sans succès, toutefois, suite à un voeu du Curé Désilets promettant d’épargner la première église en échange, un pont de glace jaillit à la mi-mars. Depuis, cet épisode s’est conservé dans la mémoire des résidents.

La nouvelle église Sainte-Marie-Madeleine fut bénie par Mgr Louis-Francois Laflèche, évêque de Trois-Rivières, en octobre 1880.

Le 22 juin 1888, la statue de la Vierge est placée sur le maître-autel de l’église. Entre 1906 et 1910, 15 monuments de bronze représentant les mystères du Rosaire sont érigés dans les jardins entourant le site.

En 1924, un petit pont commémoratif a été érigé au dessus d’un ruisseau. Il est orné de chapelets et il rappelle les prières du printemps 1879.

En 1938, on aménage sur le site le Lac Ste-Marie, autour duquel les pèlerins défilent lors des marches de prières et des processions aux flambeaux.

C’est en 1955 que débute la construction de l’actuelle basilique, qui est inaugurée en 1964. L’intérieur est décoré de verrières remarquables, oeuvre du maitre-verrier hollandais Jan Tillemans.

L’orgue Casavant de 75 jeux est 1’un des plus grands au Canada. Il possède 5425 tuyaux, placés en forme de feuille d’érable.

Une fois la construction de la nouvelle église terminée, l’ancienne petite église est devenue le Sanctuaire de Notre-Dame-du-Très-Saint-Rosaire, ou le Sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap, dédié à Marie.

Le 10 septembre 1984, le pape Jean-Paul II est venu prier dans le Petit Sanctuaire avant de présider l’Eucharistie en plein air devant une foule estimée à plus de 75 000 pèlerins.

Aujourd’hui, la célébration des malades a lieu chaque dimanche au Sanctuaire. Il s’agit d’une cérémonie comprenant le sacrement des malades et des personnes qui les accompagnent. Le 15 août, on y célèbre la Fête de l’Assomption lors d’une cérémonie qui attire des milliers de personnes.

En été, des concerts dominicaux ont lieu dans le parc du sanctuaire.

Adresse du Sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap :

626 rue Notre-Dame Est
Trois-Rivières
G8T 4G9

Téléphone : 819 374 2441

Site web du Sanctuaire : www.sanctuaire-ndc.ca

our lady shrine

Sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap. Photo : Tous droits réservés © Philippe Doucet, Tourisme Mauricie

Lire aussi :

1 commentaire

  1. Philippe Doucet

    2010/06/15 at 8:15

    Bonjour à vous, je me permets de vous envoyer un lien vers quelques photos que j’ai prises au Sanctuaire-Notre-Dame-du-Cap.
    http://www.flickr.com/photos/mauricie/4704322400/in/photostream/
    Libre à vous de les utiliser si vous le souhaiter!
    Merci
    Philippe Doucet
    Blogue-Trotteur
    Tourisme Mauricie

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>