Mauricie

Réseau cyclable de Maskinongé

Réseau cyclable de Maskinongé

Le réseau cyclable de la MRC de Maskinongé

La popularité grandissante du vélo amène de nombreux cyclistes à utiliser plusieurs routes sur le réseau routier de la MRC de Maskinongé.

Étant donné sa géographie et sa morphologie diversifiée, la région offre des attraits naturels intéressants. Au sud, le lac Saint-Pierre constitue un attrait naturel important. Ses potentiels nautique, faunique et floristique ont permis le développement d'installations récréotouristiques. D’autre part, on retrouve dans le piémont Laurentien des activités reliées à la saison des sucres qui constituent un attrait touristique des plus intéressants. De plus, on y retrouve des développements touristiques importants, dont Le Baluchon, auberges et seigneurie, le centre de plein air Aux berges du lac Castor et les chutes à Magnan, à Saint-Paulin, ainsi que le Parc des Chutes de Sainte-Ursule ou un zoo à Saint-Édouard-de-Maskinongé.

Le Chemin-du-Roy, le premier chemin carrossable par voie de terres, établi en Nouvelle-France entre Montréal et Québec dès 1737, coïncide avec la route 138 dans la partie est de la MRC, jusqu’au village d’Yamachiche. Ensuite, il emprunte, en direction de Louiseville, une route rurale aux paysages agricoles grandioses, parsemés de témoins de notre histoire encore présents. Ici, l’alignement de maisons de briques rouges est un exemple unique de ce témoignage. La route reprend un instant la route 138 après avoir traversé le pont de la rivière du Loup, à Louiseville, et repart aussitôt après sa traversée vers des chemins ruraux en direction du village de Maskinongé, qui l’amène à longer le talus du chemin Pied-de-la-Côte vers Saint-Barthélemy.

C'est le vélo qui constitue une façon excellente de découvrir les attraits et contribue au développement touristique de la MRC de Maskinongé.

Deux axes de la Route verte empruntent le territoire de la MRC. D’abord, la Route verte #5, qui suit le tracé du chemin du Roy dans la MRC, traverse, d’est en ouest, les municipalités d'Yamachiche, Louiseville et Maskinongé. Cette Route verte #5 relie, d’est en ouest, la ville de Québec et l’Ontario, en passant par Montréal. Dans la MRC, cet axe est principalement composé de chaussées désignées, avec une portion en accotements asphaltés, sur la route 138, à Yamachiche. Les cyclistes partagent donc généralement la route avec la circulation automobile.

La Route verte #4 constitue le 2e axe de la Route verte présent sur ce territoire. Cet axe nord-sud permet de relier les États-Unis avec les régions des Cantons-de-l’Est, du Centre-du-Québec et de la Mauricie, jusqu’au Parc national du Canada de la Mauricie.

Ces deux axes de la Route verte totalisent 70,4 km et leur entretien se fait régulièrement par les employés municipaux.

En plus de ces deux axes majeurs, la MRC compte sur un réseau inter-MRC, qui traverse plusieurs municipalités du territoire et qui leur permet d’accéder à l’un ou l’autre des deux axes de la Route verte.

En effet, la concentration de bâtiments d'intérêt architectural constitue un attrait culturel et historique permettant un développement récréotouristique de la région et c’est entre autres pour cette raison que, dans la MRC de Maskinongé, le tronçon cyclable de la Route verte emprunte majoritairement le Chemin-du-Roy. Plusieurs éléments sont susceptibles d'intéresser les cyclistes, tels les paysages et les plans d'eau, l'histoire rattachée au corridor du Chemin du Roy, les festivals, l'activité agricole et les attraits écologiques.

Depuis 1998, un réseau cyclable existe à travers tout le territoire de la Mauricie. Dans la MRC de Maskinongé, le réseau dessert aussi bien les municipalités du sud du territoire, que celles du nord, et permet de faire des liens avec les MRC de D’Autray et Les Chenaux, ainsi qu’avec les villes de Shawinigan et Trois-Rivières.

Les routes cyclables sont, en grande partie, composées de chaussées désignées (partage de la route avec les automobiles), mais on y retrouve aussi des sections en accotements asphaltés, et de plus, une piste cyclable hors route est présente à Saint-Mathieu-du-Parc. Ce réseau inter-MRC est aménagé en bonne partie, mais quelques tronçons restent à terminer.

En parcourant Maskinongé, les riches saveurs du territoire vous seront présentées lors d’un souper gastronomique, lors d’un repas champêtre ou par un chef cuisinier de pourvoirie apprêtant votre poisson selon l’humeur.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>