Mauricie

Catastrophe du pont Duplessis

Catastrophe du pont Duplessis

Disparition du pont Duplessis

Le 1er février 1951, le pont Duplessis, long de 600 mètres, s’effondre dans la rivière Saint-Maurice, causant la mort de huit personnes.

Ce pont fut construit par les entreprises Dufresne constructions et Dominion Bridge Compagny entre 1946 et 1948. Il reliait les villes de Trois-Rivières et de Cap-de-la-Madeleine (qui est aujourd’hui un secteur de Trois-Rivières).

Considéré comme un chef-d’oeuvre du génie civil, ce pont baptisé en l’honneur de l’ancien maire de Trois-Rivières, père du premier ministre du Québec, a coûté 3 millions de dollars. Toutefois, des rumeurs faisaient état de plusieurs centaines de milliers de dollars qui auraient changé de main lors de la construction, de vols et d’escroqueries de la part de membres du gouvernement ou du parti de l’Union Nationale.

Au moment de l’inauguration du pont, Maurice Duplessis, premier ministre du Québec, a déclaré que « le pont était solide comme l’Union Nationale », parti dont il était le chef.

Le 27 février 1950, par une froide journée, un premier affaissement se produit. On l’attribue à une déchirure dans une poutre d’acier. D’autres incidents s’ensuivent. Des travaux de réparation sont entrepris, mais le 1er février 1951 le pont s’effondre à 2 h 55 du matin, entraînant huit personnes dans le gouffre. Les secours n’ont pu opérer qu’au lever du jour.

Après la catastrophe, on apprend que des experts avaient prédit la chute du pont depuis des mois. L’enquête révèle que l’utilisation d’un acier de moindre qualité aurait déjoué le calcul des ingénieurs lors de la construction du pont. Toutefois, Maurice Duplessis laisse entendre que la tragédie aurait été provoquée par des éléments subversifs, notamment les communistes, qui voulaient lui causer des ennuis. Certains témoignages parlent d’une explosion survenue juste avant l’effondrement. Cependant, le rapport d’enquête ne conclut pas à un sabotage. De nos jours, les causes exactes de l’effondrement du pont Duplessis demeurent inexpliquées.

Pont Duplessis

Pont Duplessis

Le pont Duplessis après l’effondrement. Photo de l’époque. Source de l’image : Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>