Mauricie

Histoire de la Mauricie

Histoire de la Mauricie

Histoire de la Mauricie

La Mauricie a toujours été fréquentée par les Algonquins qui se concentraient sur la rive nord du fleuve, tandis que les Attikameks occupaient l'arrière-pays.

C’est la fondation de Trois-Rivières, en 1634, qui marque la première implantation sérieuse des Européens dans la région. Rapidement, la petite colonie exploite les terres fertiles le long du Saint-Laurent et des seigneuries sont créées.

En 1730, un gisement de fer au nord de Trois-Rivières est découvert ce qui entraîne la création des célèbres Forges de la Saint-Maurice, première industrie sidérurgique du Canada.

Quatre ans plus tard, la construction du chemin du Roy reliant Québec à  Montréal donne un nouvel impulse au peuplement de ces terres en permettant le développement des échanges commerciaux.

Au milieu du XIXe siècle, en 1852, une nouvelle industrie voit le jour : la drave qui consiste à accompagner les troncs jusqu’aux scieries. Les troncs d’arbres, coupés en hiver, étaient emportés par les courants et parcouraient ainsi des centaines de kilomètres. Plus de deux mille draveurs travaillaient sur les cours d’eau en Mauricie chaque année.

riviere st maurice

Le rafting sur la rivière Mattawin, dans le rapide des cinq. La rivière Mattawin se jette dans le St-Maurice environ sept kilomètres plus bas

Jusqu’à 1995, les cours d’eau servirent au flottage du bois et les fours à charbon, les chantiers de construction naval et les moulins à scieries furent érigés le long des berges de la Saint-Maurice. Mais la pollution des rivières par le tanin du bois a conduit à l’interdiction de la drave. Vers 1998, les rivières furent nettoyées des billots.

montagne de caribou

Montagne de la Caribou. Trois-Rives, Mauricie. Tous droits réservés – copyright © Ida G. Lebel

Aujourd’hui, le musée du Draveur au village du Bûcheron est dédié à cette partie de l’histoire de la Mauricie.

Voir aussi :

3 Comments

  1. Clémence Massicotte

    2011/10/21 at 3:15

    Votre article est intéressant sauf que l’histoire de la Mauricie y est racontée de façon fragmentaire seulement. Vous mentionnez à peine les communautés amérindiennes. De plus, au 4e paragraphe, il est étonnant de voir l’adjectif NOUVEAU comme qualificatif du nom avec impulse, alors qu’il aurait fallu écrire nouvel impulse.

  2. admin

    2011/10/22 at 6:23

    Merci, oui, c’est plutôt fragmentaire, mais on a plein d’articles sur la Mauricie, ainsi que plusieurs liens menant vers autres sites Web qui racontent l’histoire de la région.

    Je viens de corriger l’erreur. C’est pas étonnant, en fait… Les erreurs arrivent et c’est grâce à nos lecteurs que nous pouvons améliorer la qualité de nos textes. L’étonnant serait de ne pas réagir à votre remarque (malheureusement, la plupart de sites Web sont bourrés de fautes de frappe et d’erreurs et il n’y existe même la façon de les signaler.

    Merci encore!

  3. Bob

    2012/10/25 at 10:32

    La photo de  »rafting » est située sur la rivière Mattawin, dans le rapide des cinq, la rivière Mattawin se jette dans le St-Maurice environ 7 kilomètres plus bas.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>