Mauricie

Église St. James de Trois-Rivières

Église St. James de Trois-Rivières

Église Saint James de Trois-Rivières

Ce sont les Récollets qui, les premiers, ont utilisé cet emplacement, pour ériger un monastère (en 1693) et une chapelle (en 1703). Ces constructions de bois ayant subi les ravages du temps, les Récollets les reconstruisent en 1754, en pierre cette fois. Enfin, d’importantes restaurations à l’extérieur, réalisées en 1823 et à l’intérieur, faites en 1917, donnent aux bâtiments l’aspect qu’on leur connaît aujourd’hui.

Après la Conquête de 1760, de nombreux anglophones – protestants pour la plupart vinrent s’établir à Trois-Rivières, ce qui modifia la vocation de cet établissement religieux. En effet, les deux communautés se partagèrent les lieux pendant quelque temps, puis, en 1777, les anglicans en devinrent propriétaires à part entière. C’est dans le parloir du monastère des Récollets que, le 23 septembre 1760, les Trifluviens remettaient leurs armes et prononçaient le serment d’allégeance à la couronne d’Angleterre.

Entre 1779 et 1823, le monastère et l’église ne servirent pas au culte. En effet, le monastère fut transformé en magasin pour le matériel médical. Ces lieux servirent également de tribunal et de prison, et logèrent même divers services administratifs.

Adresse de l’église Saint James :

181, rue des Ursulines

Trois-Rivières

Église St. James

Église St. James

Église Saint-James. Photographie par GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>