Mauricie

Église N.-D.-de-la-Visitation

Église N.-D.-de-la-Visitation

 L’Église Notre-Dame-de-la-Visitation

L’Église Notre-Dame-de-la-Visitation de Champlain, l’une des plus remarquables églises au Québec, construite en 1878-1879 dans le style néo-baroque, représentative de la période dite de l’Église triomphante, est classée monument historique national.

En plus de son architecture et le décor tout à fait magnifiques, l’église conserve des pièces anciennes du patrimoine religieux de la France et du Québec qui remontent à l’époque antérieure à l’année 1685.

L’église Notre-Dame-de-la-Visitation de Champlain est la quatrième église érigée dans la paroisse de Champlain. L’église fut bâtie par l’entrepreneur Gédéon Leblanc de Princevill.

Le bâtiment mesure 42 mètres de longueur par environ 20 mètres de largeur, tandis que la hauteur de la voûte est de 16 mètres, alors que les clochers s’élèvent à environ 54 mètres.
 
L’intérieur de l’église a été réalisé en 1881 d’après les plans de l’architecte Jean-Baptiste Bourgeois.

L’Église Notre-Dame-de-la-Visitation

La plus grosse cloche de l’église – fa dièse 3 – pèse 808 kg et mesure plus d’un mètres à sa base. Cette cloche porte le nom de Samuel-Hélène, en l’honneur de l’épouse de Samuel de Champlain.

La décoration murale a été réalisée par François-Xavier-Louis-Edouard Meloche, peintre-décorateur et architecte, élève de Napoléon Bourassa, âgé de 26 ans au cours des travaux de décoration à l’automne 1882 et de l’hiver 1883. Il a été assisté de Toussaint-Xénophon Renaud.

Les fresques de Meloches sont inspirées des gravures d’une bible illustrée par le luthérien Julius Schnoor Von Carolsfeld et de quatre grandes sculptures dessinées par Henri Bouriché pour le retable de l’église Notre-Dame de Montréal. Différents éléments d’architecture sont peints en trompe-l’œil : colonnes, sculptures, moulures.

Neuf tableaux à l’huile sont suspendus aux murs de l’église, tous antérieurs à 1840. Le tableau la Visitaton, qui surmonte le maître-autel, est l’œuvre de Noël-Nicolas Coypel, peintre français du XVIIe siècle, dont le Louvre et plusieurs importants musées d’Europe conservent des œuvres.

Le tableau l’Immaculée – Conception fut peint par le frère Luc, récollet (connu sous le nom de Claude François, peintre français du XVIIe siècle, surnommé  » peintre du Roi « . Frère Luc assista Nicolas Poussin pour la décoration de certaines salles du palais du Louvre à Paris.

« La mort de saint Joseph » est l’œuvre de William Von Moll Berczy, le meilleur peintre canadien du XVIIIe siècle.

L’église contient également 19 beaux vitraux, installés à partir de 1930.

Pour apprendre plus sur l’histoire, la décoration, les œuvres artistiques qui ornent l’église de Notre-Dame-de-Visitation de Champlain, vous pouvez visiter le site : www.eglisedechamplain.qc.ca, d’où nous avons tiré la photographie de l’église.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>