Mauricie

Clova

Clova

Clova

Fondé au début des années 1930, le village de Clova est établi aux confins de la Haute-Mauricie et de l'Abitibi à 370 au nord-ouest du noyau urbain de La Tuque, à 320 kilomètres au nord de Mont-Laurier, à 30 kilomètres au sud du réservoir Gouin, entre Parent et Senneterre. Clova est située à environ 490 kilomètres de Montréal et 740 kilomètres de la ville de Québec.

Ce sont les activités forestières de la CIP (compagnie internationale de papier) et le chemin de fer qui lui ont permis de s'implanter définitivement. À son apogée, entre 1950 et 1970, on y comptait près de 600 villageois. À cette époque, plusieurs services étaient en place pour le bien de la communauté. Le village de Clova disposait alors d'une église, d'un hôpital, d'une école, d'un magasin général, d'un centre communautaire avec bibliothèque, d'un restaurant, d'un hôtel, d'une patinoire, d'un tennis et même d'une salle de quille et de curling !

Le nom de Clova  provient du village écossais de Clova en Angus, Écosse. Mais le village partage également ce nom avec un cratère à Mars! Ce nom a d’abord été attribué à la gare qui aurait été construite vers les années 1915 à 1920. Par la suite, le nom a été assigné au bureau de poste qui a vu jour en 1925.

Aujourd’hui, cet ancien village de bûcherons a changé de vocation. Il est devenu un secteur de la ville de La Tuque, en Mauricie, mais c'est encore la forêt qui constitue sa principale richesse. Les grands espaces verts parsemés de plusieurs chemins forestiers anciens et nouveaux ainsi que l'abondance des lacs permettent aux amateurs de plein air de s'évader dans cette région demeurée pure et sauvage, où vous découvrirez un endroit empreint d'authenticité, idéal pour pratiquer vos activités favorites : motoneige, quad, enduro cross, pêche aux dorés, chasse à l'orignal et aux petits gibiers, cueillette de petits fruits, randonnées en forêt et expéditions sur les multiples lacs et rivières. C’est la destination par excellence pour la motoneige autant pour la randonnée que pour le hors piste. Le « sentier des draveurs » est une vraie autoroute en forêts et aussi les sentiers fédérés.

En 1929, le village est devenu célèbre au niveau du Canada. En effet, le Dr. Rivard fît son apparition à la suite de l’ouverture d’un petit centre hospitalier à Clova qui comptait 12 lits. Comme le téléphone était encore rudimentaire et la situation demandait des communications rapides, le Dr. Rivard a érigé une station de radio qui l’a amené à installer une tour que l’on peut toujours voir, à l’entrée du village. Cette invention technologique, une nouveauté à l’époque fa fait parler de Clova.

Le village a connu de belles années avec une population fleurissante entre les années 1930 à environ 1980. Il y a eu la construction de l’hôtel Tamarac Inn vers 1959 à 1961 (le camp Bellevue a été démoli afin de pouvoir utiliser les matériaux pour la construction de l’hôtel). Le premier propriétaire de l’établissement se nommait M. Bérubé. En 1989, M. Bérubé passe le flambeau à M. André Deschamps, qui a changé le nom de l’hôtel pour l’Auberge Tamarac. En novembre 2007, M. Martin Hurtubise qui s’est porté acquéreur de l’établissement. L’hôtel a fait peau neuve et est maintenant en fonction pour vous accueillir. Il ne faut pas oublier le légendaire bar (Le chic Tamarac) qui a été entièrement rénové est maintenant muni de téléviseurs à écran plat, de radio satellite, table de billard, table de soccer, d’une grande variété de bières et boissons.

On y retrouve un barrage, une centrale thermique et la gare de Clova, l'une des gares patrimoniales du Canada (5, Rue Latagne, G0X 3M0).

À Clova, on peut séjourner à l'auberge Clova, à l'auberge chez Vital et à l’hôtel Tamarac.

clova

Source de la photographie site Web : tamarac.ca

Pour compléter la lecture :

1 commentaire

  1. Marie Bérubé

    2015/12/30 at 12:01

    Barrage : Il n’y a pas de barrage à Clova, tout juste une petite dam de bois que pratiquement personne n’a vue.
    Centrale Thermique : Est-ce le nom qu’on donne à une grosse Génératrice ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>