Livres a decouvrir

Mondes parallèles

Mondes parallèles

Le secret interdit (extrait)

Xhadan est ce que l’on appelle une aberration subquantique.

L’espace que nous connaissons n’est pas unique. En réalité, il fait parti d’une infinité d’autres univers, imbriqués les uns dans les autres, qui constituent ce que l’on appelle le Plurivers – ou le Multivers. Ces mondes parallèles se côtoient sans jamais se rejoindre. Il existe ainsi une infinité d’autres planètes semblables à la Terre, à quelques différences près, car, au fil du temps, elles n’ont pas évolué de la même manière. Certaines sont devenues inhabitables, d’autres ignorent l’espèce humaine. Quelques-unes se sont métamorphosées en de véritables paradis, comme la planète Atlantide. Le parallélisme des mondes se situe au niveau subquantique, c’est-à-dire au -dessous des particules élémentaires. Celles-ci – comment dire ? – existent sur une certaine « fréquence » pour un univers donné. Elle est immuable et assure la stabilité de l’univers.Mais il arrive que certaines portions de l’espace possèdent une « fréquence variable ». Alors, elles voyagent d’un monde à l’autre, parfois de manière aléatoire, parfois avec une régularité de métronome. Ainsi en est-il de Xhadan, qui apparaît tous les cent vingt et un ans dans l’océan Atlantique. C’est par elle que nos ancêtres ont découvert la Terre il y a dix huit mille ans.

Cette planète les a étonnés, car, en Atlantide, l’évolution a été plus rapide. L’espèce humaine y est apparue environ six millions d’années plus tôt. Elle a atteint depuis longtemps un niveau supérieur. Lorsqu’ils ont constaté que les Terriens en étaient encore à l’âge de pierre, ils ont voulu les aider à évoluer, et ils ont engendré les Titans en étaient encore à l’âge de pierre, ils ont voulu les aider à évoluer, et ils ont engendré les Titans, qui ont fondé l’empire atlante terrestre. Cependant, ils avaient conscience de prendre un risque, car ce faisant, ils privaient l’Humanité du rythme normal de son évolution.

Pendant six mille ans, l’Archipel du Soleil fut une sorte de paradis. Mais les hommes n’avaient pas vécu leurs propres expériences. Ils n’avaient pas appris à connaître et à maîtriser les zones obscures de leur esprit. C’était une lacune très grave, qui, peu à peu, se cristallisa dans un univers particulier, celui de la Non-Vie, créant une perturbation dont les Titans ne prirent pas conscience à temps. Des entités contraires prirent forme : les Géants. Ennemis irrémédiables des Titans, dont ils étaient les doubles, ils provoquèrent l’anéantissement de l’empire atlante.

Note : Les Dogons et Sirius. Les Dogons vivent sur le plateau de Bandiagara, au Mali. À première vue, rien ne les différencie des autres ethnies africaines. Rien, sinon leurs étonnantes connaissances en astronomie. Comment expliquer en effet que figurent dans les cosmogonie, depuis des siècles, des astres que les astronomes viennent seulement de découvrir, comme l’étoile Sirius B, invisible depuis la Terre, et dont l’existence a été confirmée en 1862 par Alvan Clarke ?

(Par Bernard Simonay, Le Secret Interdit, éditions Gallimard).

C'est un homme en redingote grise qui désirait beaucoup que je l'appelais Votre Majesté, et qui, à son regret, n'a reçu de moi aucun titre.  (Tolstoï, la guerre et la paix). Photographie de Megan Jorgensen.
C’est un homme en redingote grise qui désirait beaucoup que je l’appelais Votre Majesté, et qui, à son regret, n’a reçu de moi aucun titre.  (Tolstoï, la guerre et la paix). Photographie de Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *