Livres a decouvrir

Djemila Benhabib

Djemila Benhabib

Djemila Benhabib

Née en Ukraine en 1972 d’une mère chypriote grecque et d’un père algérien, Djemila Benhabib a grandi à Oran en Algérie dans une famille de scientifiques. Très tôt, elle prend conscience de la condition subalterne des femmes dans l’Algérie. La nécessité de se battre individuellement et collectivement s’impose donc dans sa vie d’une façon naturelle.

Djemila milite en faveur de la démocratie et des droits des femmes. Condamnée à mort par les islamistes, elle se réfugie en France, puis s’installe au Québec en 1997, où elle fait des études en physique, en science politique et en droit international.

En 2009, elle se fait connaître en publiant son premier essai Ma vie à contre-Coran, une femme témoigne sur les islamistes. Cet ouvrage constitue un vibrant plaidoyer pour l'égalité, la laïcité et le vivre-ensemble au-delà des carcans ethniques et religieux (VLB éditeur). C’est dans cette optique, qu’elle met à nu l’islam politique et dénonce ses stratégies d’instrumentalisation des communautés musulmanes. Le livre a suscité beaucoup d’intérêt aussi bien au Québec, qu’en Europe, qu’en Algérie et a été salué aussi bien par la critique que par le grand public.

Son récit Les soldats d'Allah à l'assaut de l'occident, paru en 2011, est un autre succès immédiat.

Opposée au port du voile, Mme Benhabib profite de toutes les tribunes pour répéter ce message : l’islam politique est une idéologie d’extrême droite qui prône la fusion entre l’islam et l’État. L’islam devient religion et État à la fois, et la charia tient lieu de Constitution. Or, cette charia se fonde sur la supériorité du musulman sur le non-musulman et sur la supériorité de l’homme sur la femme.

Elle dénonce avec vigueur la décision de la Fédération des femmes du Québec, en mai 2009, d’appuyer le port du voile islamique par les employées de la fonction publique québécoise, écorchant au passage Québec solidaire. «J’étais à mille lieues d’imaginer le basculement de la FFQ, son extrême vulnérabilité face à des forces islamistes bien organisées et structurées, j’étais à mille lieues de soupçonner son déclin programmé ainsi que son instrumentalisation par Québec solidaire», écrit-elle.

Pour plus d’information sur l’auteure, veuillez visiter son site Internet officiel à l’adresse : djemilabenhabib.com

Ma vie à contre-Coran

Avec son premier livre, Ma vie à contre-Coran, une femme témoigne sur les islamistes (VLB éditeur), Djemila Benhabib dénonce, à travers le récit de sa vie, la montée, à l’échelle planétaire, de l’islam politique, une idéologie d’extrême droite, totalitaire et fascisante, qui cherche à s’imposer aux sociétés occidentales en prenant en otage les communautés musulmanes.

Peut-on accepter qu’un petit groupe, en porte-à-faux avec les valeurs démocratiques menace les fondements mêmes du vivre ensemble, de la laïcité et de l’égalité des sexes sous prétexte d'ouverture, de tolérance et de respect des cultures ? Cette question qui interpelle le Québec transcende toutes les sociétés occidentales. Mais alors que faire et comment agir pour préserver le pacte social?

ma vie a contre coran

Couverture de Ma vie à Contre-Coran

Mme Benhabib raconte la montée de l’intégrisme musulman en Algérie. Sa vie qui bascule, dès le début des années 1990, avec les attentats terroristes, les assassinats de proches et la condamnation à mort de toute ma famille. Les formidables résistances des femmes et des démocrates. Puis, c’est l’arrivée en France par petit bout, d’abord son père, et par la suite sa mère, son frère et elle-même. L’insupportable douleur de l’exil.

Trois ans plus tard, nouveau départ, pour le Québec, cette fois-ci, seule. Vient alors cette prise de conscience que l’islam politique existe sous des formes différentes, non seulement dans ses deux pays d’adoption mais un peu partout dans le monde qu’elle parcourt comme journaliste. Finalement, naît cette urgence d’agir qui l’interpelle, profondément, avec cette lancinante question: quoi faire face aux islamistes?

Finaliste pour le prix du Gouverneur général du Canada 2009, le livre remporte le prix des Écrivains francophones d’Amérique. Quant à Djemila Benhabib, en novembre 2009 au Sénat français, elle est consacrée Femme debout dans le monde par deux organismes féministes français dont l'un a été fondé par Simone de Beauvoir.

 Le magazine québécois Châtelaine la classe parmi les cinquante femmes qui ont marqué le Québec les cinquante dernières années et s'est vu attribuer le Prix Femmes de mérite 2010 du YWCA dans la catégorie communications.

Les soldats d’Allah à l’assaut de l’Occident

Leur stratégie: culpabiliser les Québécois !

Dans ce récit Djemila Benhabib poursuit son combat en dénonçant l’islam politique, qu’on appelle aussi l’islamisme. Élaborée par les Frères musulmans, cette idéologie entend mener un combat contre l’Occident en terre d’islam, bien sûr, mais aussi en Occident même. Leur méthode : tirer parti des chartes des droits, du multiculturalisme et plus généralement de toute faille que pourraient présenter les systèmes démocratiques.

soldats d'allah

Couverture de Les Soldats d'Allah à l'assaut de l'Occident

Minutieusement documenté, le livre Les soldats d’Allah à l’assaut de l’Occident (VLB Éditions) nous éclaire sur les buts réels de l’islamisme radical, et dévoile l’infiltration des islamistes dans des organisations comme la Fédération des femmes du Québec et Québec Solidaire.

On comprendra enfin avec cet ouvrage, comment la notion de jihad, le devoir sacré pour les musulmans de faire progresser en tous lieux et toutes situations la foi en l’islam, est utilisée par les Frères musulmans à des fins idéologiques qui peuvent conduire à la lutte armée et au terrorisme.

Cette fois, l’essayiste a pris la plume pour affirmer que l’Occident est en voie de perdre sa bataille contre l’islamisme politique. «Cette idéologie totalitaire est en train d’agir sur l’organisme planétaire comme un abcès qui, peu à peu, gangrène ses principaux membres! » révèle-t-elle.

benhabib

Djemila Benhabib. Source de la photographie : djemilabenhabib.com

À lire également :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>