Ligne du temps : XXI siecle

Ligne du temps : 2000

Ligne du temps : 2000

Ligne du temps : 2000

(Note: techniquement, 2000 appartient encore au XXe siècle)

Sans date exacte :

2000 : Le gouvernement du Québec entreprend des travaux majeurs de 120 millions de dollars pour la rénovation du pont Jacques-Cartier. En 2000-2002, ces travaux mettront la patience des automobilistes à l’épreuve.

2000 : L’écrivain montréalais controversé Mordecai Richter, devient Chevalier de l’Ordre du Canada quelques mois à peine avant son décès.

2000 : Le Réseau des Ressourceries du Québec organise la première Semaine québécoise de réduction des déchets.

2000 : Une centrale hydroélectrique d’une puissance de 12 Mégawatts est ouverte sur la rivière Mistassibi par la Société Minashtuk inc.

2000 : Le Comité de développement économique d’Inverness (CDEI) démarre le projet de la Route Celtique, un circuit historique témoignant de l’histoire de la région.

2000 : Création du Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie.

Automne 2000 : La première édition de la Manif D’Art, la biennale de Québec est présentée en divers lieux du centre-ville de Québec.

2000 : La Réserve mondiale de la biosphère du Lac Saint-Pierre est inaugurée sous l’égide de l’UNESCO.

2000 : Fondation de la Maison de la poésie, à Montréal.

2000 : Rejet massif de la population lors de la présentation du projet de déjudiciarisation de la prostitution à Montréal. La Ville de Montréal annonce sur le champ qu’elle avorte le projet. Fondation du Parti Populaire des Putes par la Coalition pour les droits des travailleuses et travailleurs du sexe (PPP).

judiciaire

Hiver à Montréal. Photo : © GrandQuebec

Jour par jour :

1er janvier 2000 : Tous les établissements et entreprises du Québec ont traversé la nuit du 1er janvier 2000 sans problèmes et aucun équipement ne s’est déréglé sur le coup de minuit du Bug-2000.

1er janvier 2000 : Pour souligner l’arrivée de l’an 2000, les bus et le métro roulent gratuitement toute la nuit.

7 janvier 2000 : Le juge en chef de la Cour suprême du Canada, Antonio Lamer, quitte son poste parce qu’il a perdu le «feu sacré». Âgé de 66 ans, M. Lamer, a occupe le poste de juge en chef de la Cour suprême du Canada depuis 1990. Au cours de son mandat la loi canadienne a été redéfinie.

12 janvier 2000 : Le feu détruit le centre-ville de Saint-Donat, causant les dégâts pour $2 millions.

14 janvier 2000 : Abdication du roi Denys Ier de L’Anse-Saint-Jean, la seule et unique monarchie municipale au monde, instaurée le 21 janvier 1997. Une grave crise financière cause la disparition de cette monarchie.

25 janvier 2000 : Pauline Marois, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, annonce la construction u CHUM, un grand hôpital au coût de $50 millions.

31 janvier 2000 : Quatre nouveaux canaux de télévision entrent en ondes au Québec: Ztélé, Historia, Canal Évasion, Séries+.

2 février 2000 : Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec admet que le programme d’assurance-médicaments a un déficit accumulé de $200 millions.

25 février 2000 : Art Eggleton, ministre de la Défense nationale du Canada, confirme officiellement que le 10 novembre 1950, un bombardier B-50 a largué une bombe atomique au-dessus de Saint-André-de-Kamouraska.

26 février 2000 : Mélanie Turgeon devient la première Québécoise à remporter la Coupe du Monde en ski alpin tenu à Innsbruck.

1er mars 2000 :
Bernard Landry refuse d’investir tout de suite les $341 millions donnés par le fédéral pour la santé. M. Landry fait un appel d’améliorer plutôt la planification dans les hôpitaux.

8 mars 2000 : Journée internationale des femmes. Début de la Marche mondiale des femmes. La coordination mondiale de la marche, située au Canada, regroupe des coordinations nationales ou continentales qui regroupent elles-mêmes les groupes participants. La marche se terminera le 17 octobre, journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, décrétée par l’ONU. Les travailleuses du sexe sont incluses désormais dans le mouvement des femmes du Québec.

14 mars 2000 : Dans sa présentation du budget, Bernard Landry annonce une baisse d’impôt de $4.5 milliards en 3 ans, ainsi que l’injection de $2.7 milliards dans la santé et de $1 milliard dans l'éducation.

27 avril 2000 : Plusieurs maires quittent la salle lorsque Louise Harel, ministre des Affaires municipales et de la Métropole commence son discours. Louise Harel a piloté en le dossier des réorganisations municipales québécoises, qui avaient pour objectif de réduire le nombre de municipalités au Québec. Cette réforme des structures a été mal accueillie dans les banlieues de Montréal qui ont proteste contre les fusions municipales forcées.

8 mai 2000 : Suicide d’André «Dédé» Fortin, né le 17 novembre 1962 à Saint-Thomas-Didyme, auteur-compositeur, chanteur, cinéaste et acteur québécois, membre fondateur et meneur du célèbre groupe musical Les Colocs.

27 mai 2000 : Décès de Maurice Richard, grand hockeyeur québécois.

6 juin 2000 : Pauline Marois, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, dépose le projet de loi d’assurance-parentale qui donnerait aux bénéficiaires 70% de leur revenu pendant 40 semaines, la somme étant financée par la récupération de $532 millions que les Québécois versent en surplus dans les caisses d’assurance-emploi.

14 juin 2000 : L’Assemblée nationale adopte la loi 118 abrogeant le statut confessionnel des écoles au Québec.

18 juin 2000 : La section sud du viaduc du boulevard du Souvenir, à Laval, alors en pleine reconstruction, s’effondre sur la chaussé de l’autoroute des Laurentides. L’affaissement de 16 poutres de 70 tonnes chacune tue une personne et en blesse gravement deux autres.

8 juillet 2000 : Stockwell Day, personnage ultra religieux, pro-vie, contre l’avortement, contre les droits des gais, remporte la course à la direction du nouveau parti fédéral, l’Alliance canadienne (anciennement le Reform Party), contre Preston Manning, ex-chef du Reform Party.

17 juillet 2000 : La population de Saint-Lazare est évacuée à cause des vapeurs toxiques dues à l’incendie d'un entrepôt.

11 août 2000 : Bombardier annonce la construction d’une usine d’assemblage à Mirabel qui créera 1700 emplois.

13 septembre 2000 : Le journaliste Michel Auger est attaqué à coup de tir et criblé de balles. On soupçonne le monde des motards de cette tentative de meurtre.

13 septembre 2000 :
Quebecor acquiert Vidéotron.

28 septembre 2000 : Décès de Pierre Elliott Trudeau, ancien premier ministre du Canada.

1er octobre 2000 : Fondation de la Corporation des chemins Craig et Gosford pour gérer le Circuit découverte des chemins Craig et Gosford.

5 octobre 2000 : Des attentats au cocktail Molotov ont lieu dans trois restaurants Second Cup dans l'arrondissement Plateau Mont-Royal. Un ancien felquiste, Rhéal Mathieu, sera plus tard inculpé. Ce sont les premières (et dernières) attaques terroristes au Québec depuis le début des années 1970.

5 octobre 2000 : La STCUM décide de changer le nom de la station Île-Sainte-Hélène par celui de Jean-Drapeau.

10 octobre 2000 : Maurice Boucher, chef des Hell’s Angels du Québec, est arrêté sous l’accusation du meurtre de deux gardiens de prison.

12 octobre 2000 : Le sous-marin Onondaga de la Défense Nationale Canadienne, qui a été opérationnel de 1967, est mis hors service et devient Site historique national du Canada. L’Onondaga a été le dernier sous-marin canadien de la classe OBERON.

14 octobre 2000 : À Montréal, plus de 50 000 personnes manifestent pour convaincre le gouvernement québécois de l’importance des revendications des femmes.

30 octobre 2000 : Céline Dion publie son autobiographie.

27 novembre 2000 : Le Parti libéral de Jean Chrétien remporte les élections. Les libéraux font des gains en Atlantique et au Québec. Au Québec le Bloque québécois recule au profit des libéraux et le PLC fait élire 36 libéraux députés. Le Bloc québécois aura 38 députés. Un conservateur est également élu. Le Parti libéral obtient 44% des voix et le Bloc Québécois 40%. Le Parti de l’Alliance canadienne (anciennement le Reform Party), sous la direction de Stockwell Day, ne réussit pas sa percée en Ontario mais forme  l’Opposition officielle.

1er décembre 2000 : Fermeture de la mine Gonzague-Langlois (ouverte en 1995 sous le nom de projet Grevet) dans le Grand-Nord du Québec.

7 décembre 2000 : La loi 99 visant à contrer la loi fédérale sur la clarté référendaire est adoptée par l’Assemblée nationale.

14 décembre 2000 : L`Assemblée nationale adopte unanimement une motion critiquant les propos de Yves Michaud, journaliste et homme politique respecté, qui a déclaré le jour précédent qu’il déplorait le fait que les Juifs laissaient parfois entendre qu’ils étaient le seul peuple dans l’histoire à avoir souffert. Le 19 décembre 2000, dans un communiqué de presse, Yves Michaud énoncera qu’il n’a pas voulu minimiser les souffrances des Juifs lors de l’Holocauste mais seulement indiquer que le peuple juif n’avait pas été le seul peuple à souffrir au cours de l’Histoire.

20 décembre 2000 : La Loi 170 est adopté par l’Assemblée nationale. Cette loi décrète les fusions dans les municipalités de Montréal, Québec, Longueuil et Hull (Gatineau).

2 Comments

  1. robert beausoleil

    2014/02/20 at 11:28

    POUR VOTRE INFORMATION LA MONARCHE MUNICIPALE DE L`ANSE ST-JEAN N`ETAIT PAS SITUÉE EN GASPÉSIE MAIS AU SAGUENAY/LAC ST-JEAN.

    MERCI

  2. admin

    2014/02/20 at 1:11

    Merci M. Beausoleil, de nous signaler cette erreur. Nous adressons les lecteurs curieux au texte sur cette monarchie où on souligne le fait que cette grande monarchie se situait dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>