XXe siècle

Ligne du temps : 1998

Ligne du temps : 1998

Ligne du temps : 1998

5 janvier 1998 : La Crise du verglas. Jusqu’à trente millimètres de verglas, suivis de cinq à dix millimètres de pluie verglaçante, s’abattent sur le sud du Québec. Le Québec subit la pire tempête de glace depuis 1961.

5 janvier 1998 : Le gouvernement fédéral procède à l’achat de 15 hélicoptères Cormoran afin de remplacer les appareils de recherche et de sauvetage utilisés par l’armée.

6 janvier 1998 : 770 mille foyers au Québec sont privés d’électricité (soit, un abonné sur quatre) à la suite de la pire panne causée par le verglas de son histoire. En raison du verglas, la plupart de foyers sont privés d’électricité dans l’Outaouais, les Laurentides, Montréal et la Montérégie surtout.

7 janvier 1998 : Le troisième jour de la pire tempête de glace au Québec. Après les 20-30 mm de lundi et 20 mm de mardi, c’est 20 à 30 mm nouveaux millimètres qui menacent de frapper la ville de Montréal. En fin de soirée, un nouveau pylône a plié près de Marieville, ce qui porte à neuf le compte des structures de métal tordues. Lundi, à Drummondville, huit géants se sont transformés en sculptures modernes.

8 janvier 1998 : Le Conseil québécois de la musique annonce les noms des premiers récipiendaires de ses prix d’excellence Opus.

9 janvier 1998 : C’est comme si la Montérégie avait été bombardée. Il faudra reconstruire 40% du réseau qui aliment en électricité cette région, la plus ravagée par la tempête de verglas qui sévit depuis une semaine. À Montréal, le centre-ville et plusieurs autres quartiers, jusque-là partiellement épargnés, se retrouvent plongés dans le noir.

12 janvier 1998 : La Québécoise Louise Fréchette devient vice-secrétaire-général de l’Organisation des Nations unies. Elle est la première femme à occuper une fonction aussi importante au sein de l’ONU.

13 janvier 1998 : Hydro-Québec donne la permission de rouvrir les commerces et les tours à bureaux du centre-ville de Montréal, à condition expresse que les usagers de l’électricité, autant commerciaux et institutionnels que résidentiels, fassent preuve de grande modération.

31 janvier 1998 : Le Comité international olympique reconnaît le culturisme comme sport de démonstration lors des Jeux Olympiques de Sydney, en 2000. Cette annonce couronne les efforts du Québécois Ben Weider, promoteur de ce sport depuis presque un demi-siècle.

1er février 1998 : J.M. Asbestos, un producteur d’amiante d’Asbestos, annonce la mise à pied de 70 de ses 710 employés. Cette mesure entrera en vigueur à compter du 1er mai.

2 février 1998 : Tenue d’un Sommet mondial sur la nordicité dans la Vieille Capitale. L’événement réunit 850 délégués de pays de l’hémisphère nord comme les États-Unis, la France, les Pays-Bas, la Suisse, le Japon, l’Islande, la Russie et les pays scandinaves.

3 février 1998 : L’ancien chef du Parti libéral du Québec, Claude Ryan, donne, en compagnie de l’actuel chef libéral Daniel Johnson-fils, une conférence de presse suite à sa prise de position contre la stratégie fédérale du renvoi devant la Cour suprême. Son texte est déposé devant la plus haute cour du pays par l’amicus curiae André Joli-Cœur. Le gouvernement fédéral se trouve dans l’embarras.

16 février 1998 : Début des auditions de la Cour suprême sur le renvoi du gouvernement fédéral.

17 février 1998 : Un groupe de Montagnais de la bande Betsiamites de la Côte-Nord dépose une demande d’injonction en Cour supérieure pour arrêter le détournement des rivières envisagé par Hydro-Québec.

19 février 1998 : La multinationale Alcan annonce la construction à Alma de ce qui sera sa plus grosse aluminerie, au coût de 2,2 milliards de dollars. Cette nouvelle aluminerie prendra la relève de l’usine Isle-Maligne, qui est cinq fois plus petite.

20 février 1998 : La ministre de l’Éducation Pauline Marois dévoile une politique des universités. La politique s’intitule «L’université devant l’avenir – Perspectives pour une politique gouvernementale à l’égard des universités.»

25 février 1998 : Le ministre des Finances, Paul Martin, annonce un premier budget équilibré en 28 ans du gouvernement fédéral. En 1994, lorsque les libéraux ont pris le pouvoir à Ottawa, le déficit annuel s’établissait à 40 milliards de dollars.

1er mars 1998 :
La compagnie américaine Osram Sylvania, spécialisée dans la fabrication d’ampoules, annonce un investissement de 48 millions de dollars à son usine de Drummondville.

1er mars 1998 : La première personne à occuper le poste de vice-secrétaire générale des Nations Unies est madame Louise Fréchette, une Québécoise native de Montréal. Elle devient ainsi le bras droit du secrétaire général, monsieur Kofi Annan.

1 mars 1998 : Dévoilement des résultats obtenus à la suite de la création du plan Paillé, 1994. Depuis sa création, le Programme d’investissement en démarrage d’entreprises du gouvernement du Québec aurait enregistré des pertes de l’ordre de 143 millions de dollars. D’après la Société de développement industriel (SDI), 3 970 des 10 548 entreprises qui ont bénéficié d’un financement pour leur démarrage ont déclaré faillite. Le taux d’échec du plan Paillé est dont de 37,6 %.

2 mars 1998 : Daniel Johnson Jr. annonce qu’il quitte le poste du chef du Parti libéral du Québec, ainsi que son poste de chef de l’Opposition officielle dès qu’un successeur sera choisi. Johnson renonce également à son poste de député de Vaudreuil et confirme son départ de la vie politique. Il dit qu’il est convaincu qu’un nouveau chef pourra conduire le Parti libéral du Québec à la victoire sur les troupes de Lucien Bouchard au prochain rendez-vous électoral.

3 mars 1998 : L’assemblée générale des actionnaires de la Banque Laurentienne approuve une recommandation de la direction de la banque et du clan d’Yves Michaud pour que, en l’an 2000, les femmes aient le tiers des sièges au conseil d’administration, lequel compte actuellement 18 membres dont trois femmes.

5 mars 1998 : L’homme d’affaires européen Hans Karl Muhlegg annonce l’investissement de 5 millions de dollars dans le développement du groupe Interbox, une organisation sportive oeuvrant dans le domaine de la boxe. Le siège la l’organisation sera à Montréal.

9 mars 1998 : Les premiers ministres du Québec, Lucien Bouchard, et de Terre-Neuve, Brian Tobin annoncent une entente entre Québec et Terre-Neuve au sujet du développement de la rivière Churchill.

15 mars 1998 : Près de 200 manifestants se réunissent rue Berri, à Montréal, pour protester contre «la brutalité policière» et certaines méthodes «brutales» utilisées par la police.

15 mars 1998 : L’équipe du Québec, dirigée par le coloré «skip» Guy Hemmings, s’incline en finale du championnat canadien de curling contre la formation ontarienne dirigée par Wayne Middaugh.

26 mars 1998 : Le chef conservateur (du parti conservateur-progressiste du Canada), Jean Charest, annonce qu’il fera la lutte à Lucien Bouchard sur la scène québécoise.

23 mars 1998 : La compagnie Donahue, une filiale du groupe Québécor, fait acquisition de deux usines de papier journal et trois centres de récupération situés au Texas, pour une somme évaluée à 635 millions de dollars.

28 mars 1998 : Des embâcles font déborder la rivière des Anglais et la rivière Châteauguay, en Montérégie. Les municipalités de Havelock, Huntingdon, Howick, Ormstown, Saint-Chrysostome, Très-Saint-Sacrement sont inondées. Des centaines de résidents doivent évacuer leurs maisons.

31 mars 1998 : Le ministre d’État à l’Économie et aux Finances, Bernard Landry, dépose un document intitulé Objectif emploi. Le document présente la stratégie de développement économique du Québec à l’occasion du discours sur le budget 1998-1999.

1 avril 1998 : L’entrée en vigueur de la loi créant le ministère des Régions.

2 avril 1998 : Le gouvernement Bouchard adopte une Loi légalisant la pratique des sages-femmes au Québec. La pratique des sages-femmes légalisée, dès septembre 1999, elles auront plein droit de pratiquer des accouchements normaux tant dans les maisons de naissance que dans les hôpitaux du Québec.

7 avril 1998 : Le gouvernement du Québec consent à la construction d’une usine de magnésium par la compagnie Magnola, à Asbestos.

16 avril 1998 : Après avoir vécu les dernières années de sa longue vie en Ontario, celle qui fut pour un temps la doyenne de l’humanité, Marie-Louise Meilleur, connaîtra son dernier repos au Québec. Décédée dans son sommeil jeudi après-midi à l’âge de 117 ans, Mme Meilleur sera inhumée aux Rapides-de-Joachim, une petite municipalité située sur les rives de l’Outaouais.

29 avril 1998 : Le gouvernement du Québec classe monument historique l’épave du paquebot britannique Empress of Ireland, afin de la protéger du pillage. Ce naufrage, à la suite d’un abordage avec un navire norvégien, au large de Rimouski le 29 mai 1914, fit plus de 1000 morts.

30 avril 1998 : Jean Charest est proclamé chef lors du congrès du parti Libéral.

Mai 1998 : La nomination de David Levine, un ancien membre du parti québécois, comme directeur de l’hôpital d’Ottawa cause un scandale. C’est le journal The Ottawa Citizen qui démarre le scandale dans son édition du premier mai 1998. Dans un article intitulé «PQ’S ENVOY TO HEAD HOSPITAL», on peut lire que le conseil d’administration du nouvel hôpital fusionné d’Ottawa envisage d’embaucher David Levine,  souverainiste québécois, comme nouveau directeur. L’article révèle que Levine a été membre du parti québécois et qu’il s’est même présenté pour ce parti aux élections de 1979 dans une élection partielle. Bien que les compétences professionnelles du docteur Levine soient indéniables (il a dirigé l’hôpital Notre-Dame de Montréal pendant 5 ans), c’est le passé politique du candidat à la présidence qui intéresse la journaliste. Interrogé à ce sujet, Levine répond : «Ni mes affiliations politiques, ni mes opinions politiques n’ont de rôle à jouer ici.»

13 mai 1998 : Nomination d’une femme au poste de chef de l’Opposition officielle à l’Assemblée nationale. Il s’agit de la députée libérale de Saint-François, Monique Gagnon-Tremblay.

31 mai 1998 : Une écolière américaine de 13 ans a perdu 21 mille dollars au Casino de Montréal qui est pourtant interdit aux moins de 18 ans. Mlle Marie Chenowith avait reçu cette somme de sa grand-mère. Cet argent devait servir à payer son inscription dans une école privée huppée de Pennsylvanie.

Juin 1998 : L’usine de produits forestiers Alliance de Donnacona annonce un investissement majeur de 275 millions de dollars pour la construction d’une nouvelle machine à papier dont la capacité de production sera de 152 000 tonnes de papier.

9 juin 1998 : Adoption de la loi créant Investissement-Québec, La loi permet de créer une nouvelle société d’État du nom d’Investissement-Québec dont le mandat consiste à augmenter la quantité des investissements réalisés au Québec.

soiree au québec

Soirée à Québec. Photo : © Lucie Dumalo

9 juin 1998 : Une puissante explosion causée par une fuite de gaz détruit partiellement l’Accueil Bonneau, situé la rue Saint-Paul, à Montréal. Deux personnes y perdent la vie et 15 autres sont blessées.

13 juin 1998 : Le nouvel indicatif régional 450 sera désormais associé aux villes qui ceinturent l’île de Montréal, ainsi qu’à une partie de la Montérégie et des Cantons de l’Est.

15 juin 1998 : Le gouvernement du Québec injecte 360 millions de dollars pour mettre sur pied la Cité du Multimédia dans le Vieux-Montréal afin de faire de la ville une métropole technologique d’envergure internationale.

15 juin 1998 : Les employés d’Abitibi-Consolitated déclenchent une grève qui durera cinq mois. Le conflit de travail porte sur la négociation commune des conditions de travail pour les dix-neuf usines de la compagnie dans l’Est du Canada, et dans l’ensemble de l’industrie. Près de 4 000 travailleurs dans 10 usines de la compagnie en Ontario, au Québec et à Terre-Neuve font partie de la grève.

16 juin 1998 : Adoption à l’unanimité de la Loi sur le tabac par l’Assemblée nationale. La loi limite l’usage du tabac dans les endroits publics et les milieux de travail. La cigarette est bannie de tous les endroits publics et de l’ensemble des lieux de travail, les pharmacies n’auront plus le droit de vendre du tabac. La publicité des produits du tabac est interdite.

19 juin 1998 : Adoption de la Loi 186 sur la réforme de l’aide sociale. Cette loi concrétise la réforme de l’aide sociale.

19 juin 1998 : Adoption de la Loi sur le regroupement de certaines sociétés d’État. La loi prévoit le regroupement de certaines sociétés d’État à vocation économique avec la Société générale de financement (SGF).

25 juin 1998 :
Le commissaire de la Ligue nationale de hockey, Gary Bettman, annonce qu’un nouveau trophée sera remis en 1999 au joueur ayant marqué le plus de buts en saison régulière. Le prix portera le nom de Maurice Richard, le célèbre numéro 9 du Canadien de Montréal.

1 juillet 1998 : La Maison Parent-Roback ouvre ses portes dans le Vieux-Montréal. Cette maison abritera la majorité des groupes nationaux et régionaux qui militent en faveur des droits des femmes.

2 juillet 1998 : Disparaît le dernier monopole de l’industrie des télécommunications au Canada. Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes a fait savoir que le marché des téléphones publics serait dorénavant ouvert à la concurrence.

7 juillet 1998 : Décès de l’un des comédiens les plus grand du Québec, Jacques Normand à l’âge de 76 ans à cause d’un cancer de la gorge.

13 juillet 1998 : Une entente entre les employés et les dirigeants du Casino de Montréal permet de mettre fin à un conflit de travail qui paralyse les activités de cet établissement de jeu depuis le 3 juin.

22 juillet 1998 : Hydro-Québec annonce que la centrale thermique de Tracy va reprendre du service. Hydro-Québec y poursuit ses travaux de rénovations pour s’assurer que la centrale de pointe puisse rapidement fonctionner à pleine capacité.

23 juillet 1998 : Jacques Villeneuve annonce qu’il quitte l’écurie de Formule 1 Williams et qu’il défendra en 1999 les couleurs d’une nouvelle équipe : la British American Racing (BAR).

27 juillet 1998 : Fin du moratoire sur la pêche en Gaspésie. Les pêcheurs de morue de la Gaspésie peuvent retourner à leurs activités de pêche commerciale pour la première fois depuis cinq ans.

27 juillet 1998 : Le huard (dollar canadien) est en basse. Il faut maintenant 1,50$ canadiens pour acheter un dollar américain sur le marché international. Les investisseurs le rachèteront quand il sera ridiculement bas et le ridicule ne tuera pas le huard, il le sauvera. Le palmipède s’en est rapproché d’un bon pas en clôturant à 66,51 cents US, en baisse de 20 centièmes.

29 juillet 1998 : Le Tribunal des droits de la personne (institution fédérale) rend jugement sur l’équité salariale concernant deux plaintes logées par l’Alliance de la fonction publique du Canada en 1984 et 1985. Le Tribunal conclut que le gouvernement du Canada doit verser des paiements rétroactifs et des intérêts pour une période allant jusqu’à 13 ans à environ 200 000 personnes ayant occupé ou occupant encore des postes majoritairement féminins et jugés sous-payés comparativement à des emplois de valeur égale (voir aussi le 27 août 1998).

4 août 1998 : L’obtention de fonds permet la mise en chantier d’un important projet d’énergie éolienne près de Cap-Chat et de Matane, au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie. C’est le début de la production éolienne dans la région.

4 août 1998 : Le gouvernement du Québec procède à la signature d’une entente relative à la gestion des ressources naturelles chez les Algonquins du Lac-Simon, de Kitcisakik et du lac Barrière.

17 août 1998 : Une entente entre le gouvernement du Québec et des représentants Micmacs de la réserve de Listuguj, à Restigouche, permet la levée de barricades qui empêchaient le passage des automobilistes sur une section de la route 132.

17 août 1998 : L’architecte montréalaise Phyllis Lambert quitte la direction du Centre canadien d’architecture, mais elle conserve la présidence du conseil d’administration de cet établissement muséal qu’elle a fondé en 1989.

19 août 1998 : Le gouvernement fédéral verse au gouvernement québécois une somme additionnelle de 100 millions de dollars pour dédommager les victimes de verglas de janvier dernier, ce qui porte la contribution d’Ottawa à 150 millions.

19 août 1998 : La chute du dollars canadien fait mal. À la fermeture des marchés, le dollar valait 4,49 cents de moins que le jour antérieur. Sa valeur a baissé jusqu’à 65,44 cents US.

20 août 1998 : La Cour suprême du Canada rend son jugement dans la cause portant sur le droit du Québec à procéder unilatéralement à l’indépendance. Ce jugement semble plaire autant aux fédéralistes qui insistent désormais sur la nécessité que le prochain référendum propose une question claire qu’aux souverainistes qui se réjouissent de voir le fédéral forcé de négocier une sécession advenant un OUI à un prochain référendum. Si ce jugement est certes décrit par tous les journaux et protagonistes politiques, toutes tendances confondues, comme limpide, il n’en demeure pas moins que les interprétations sur la teneur du jugement sont contradictoires, voire diamétralement opposées. Le jugement de la Cour ne semble toujours pas mettre fin au plan B.

24 août 1998 : Lancement sur trois lignes du service de bus accessibles aux personnes en fauteuil roulant.

25 août 1998 : Inauguration de la Commission scolaire de Montréal. La nouvelle Commission scolaire de Montréal (CSDM) remplace la Commission des écoles catholiques de Montréal (CECM) qui existait depuis 150 ans.

27 août 1998 : Le gouvernement fédéral décide d’en appeler du jugement du Tribunal des droits de la personne sur l’équité salariale rendu par le Tribunal le 29 juillet 1998 (voir cette date).

1er septembre 1998 : Investissement de 330 millions de dollars du gouvernement du Québec à Sept-Îles pour soutenir l’Aluminerie Alouette qui veut construire une usine à Sept-Îles. Le montant est composé de 280 millions de dollars en capital-action de la Société générale de financement (SGF) et d’une subvention de 50 millions de dollars du gouvernement du Québec.

1er septembre 1998 : Les bureaux d’avocats Heenan Blaikie de Montréal et Aubut Chabot de Québec décident de fusionner. La fusion portera à plus de 250 le nombre d’avocats chez Heenan Blaikie. Le bureau sera dirigé par Marcel Aubut et prend le nom de Heenan Blaikie Aubut.

passe present montreal

Le passé et le présent. Photo : © Lucie Dumalo

2 septembre 1998 : Déclenchement d’une grève par les 2100 pilotes d’Air Canada après l’échec des négociations entre Air Canada et ses pilotes au sujet d’un rattrapage salarial et de meilleures conditions de travail. Les pilotes déclenchent leur première grève depuis 1961 alors que la compagnie aérienne annonce l’arrêt de ses vols.

2 septembre 1998 : Le feu ayant pris dans le câblage électrique, un MD-11 de Swissair s’abîme en mer devant Peggy’s Cove, en Nouvelle-Écosse, au Canada, 229 victimes.

18 septembre 1998 : Présentation de «Notre-Dame de Paris» au Palais des Congrès de Paris, œuvre des compositeurs Luc Plamondon et Richard Cocciante. «Notre-Dame de Paris», un spectacle musical à grand déploiement tiendra l’affiche du Palais des Congrès jusqu’au 31 janvier 1999.

18 septembre 1998 : Introduction de la CAM hebdo à Montréal.

18 septembre 1998 :
Manifestation d’environ 400 producteurs de porcs du Québec qui démontrent leur mécontentement face à l’inaction du gouvernement. Les producteurs érigent une barricade à Notre-Dame-du-Bon-Conseil, sur l’autoroute 20.

23 septembre 1998 : Alexandre Despatie, la médaille d’or à la tour de dix mètres, est de retour des Jeux du Commonwealth. Les autres héros du sport québécois sont Anne Montminy, Anne-Josée Dionne, Myriam Boileau et Philippe Comtois dont les excellents résultats ont passé un peu inaperçu dans l’euphorie entourant Alexandre Despatie.

27 septembre 1998 : Ouverture officielle de la Maison Parent-Roback. La maison située au 110 de la rue Sainte-Thérèse dans le Vieux-Montréal abrite 13 groupes de femmes qui œuvrent dans les domaines de la condition féminine : éducation, droits des femmes, édition, travail, santé et violence faite aux femmes. Le nom de la Maison garde vivante la mémoire de Madeleine Parent et de Léa Roback, deux femmes qui ont marqué le siècle, figures de proue tant du féminisme, du syndicalisme que de l’action sociale.

28 septembre 1998 : Créée dans la foulée du rapport Krever sur le scandale du sang contaminé, l’agence québécoise de distribution du sang, Hema-Québec, prend la relève de la Société de la Croix-Rouge. Celle-ci poursuivra cependant ses services humanitaires et éducatifs au Québec.

1er octobre 1998 : Bombardier Aéronautique décroche la plus grosse commande de son histoire : 50 jets régionaux destinés à Comair, un transporteur régional de Cincinnati, en Ohio, d’une valeur totale de 1,5 milliard, ce qui créera près de 900 emplois. Comair, une compagnie aérienne affiliée à Delta, achète 20 jets de 70 sièges, des CRJ série 700, un nouveau modèle encore en développement. Elle commande 30 jets de 50 sièges, des CRJ série 100 sur lesquels elle détient déjà des options d’achat. Comair a assorti ces commandes fermes de nouvelles promesses d’achat : 70 options sur des jets de 70 sièges et 30 options sur des jets de 50 sièges. Celles-ci s’ajoutent aux 15 options sur des CRJ série 100 qui n’ont pas encore été exercées.

1er octobre 1998 : L’entreprise Thona annonce une expansion qui créera 500 emplois à Magog. Thona est un fabriquant de pièces de caoutchouc servant principalement à l’industrie automobile.

1er octobre 1998 : La chanteuse Pauline Julien se donne la mort après avoir lutté pendant plusieurs mois contre une grave maladie.

1er octobre 1998 : Barry Callebaut Canada, le leader dans la production de chocolat en Amérique du Nord, décide annonce un investissement de 25 millions de dollars dans son usine de Saint-Hyacinthe afin de voir accroître sa part de marché aux États-Unis.

2 octobre 1998 : La société américaine Mark IV investira environ 110 millions de dollars à Montréal.  La compagnie compte utiliser l’ancien édifice de la Rubbermaid, près du tunnel Louis-Hyppolite-Lafontaine. Mark IV se spécialise dans la fabrication de pièces d’automobiles.

8 octobre 1998 : Le gouvernement du Québec autorise une dépense de 179 millions pour le prolongement de la ligne de métro vers la ville de Laval. Le métro aura deux stations dans l’île de Jésus en 2004 : l’une à la hauteur du boulevard Cartier, près du boulevard des Laurentides, et l’autre près du cégep Montmorency, où s’établira un lien avec le train de banlieue Blainville-gare Jean-Talon.

8 octobre 1998 : La crise financière qui secoue l’Asie se répercute de façon imprévue sur les mouvements migratoires de sa population, privant cette année le Canada de 20 000 à 40 000 nouveaux immigrants. La crise asiatique a tout de suite été montrée du doigt par le ministre de l’immigration du Canada, surtout depuis que l’on s’est rendu compte que 15 000 visas délivrés à des citoyens de cette région n’ont pas été utilisés.

11 octobre 1998 : Les travaux de réfection du canal de Lachine finalement commencent. Le projet, dont la réalisation devrait se terminer au cours de l’été 2002, devrait entraîner des investissements privés d’au moins 200 millions, soutient M. Claude Picher, directeur adjoint du projet pour Parcs Canada,

15 octobre 1998 : Une manifestation de 400 jeunes qui protestent contre la pauvreté et demandent un réinvestissement massif des gouvernements dans le domaine de l’éducation. La protestation est marquée par quelques actes de violence.

25 octobre 1998 :
Le demi à l’attaque des Alouettes de Montréal, Mike Pringle, établit un record de la Ligue canadienne de football en récoltant 2 064 verges en une saison par la course. Il obtient cette nouvelle marque au stade McGill au cours d’une victoire de 58 à 44 des Alouettes contre les Blue Bombers de Winnipeg.

30 octobre 1998 : Achat de la chaîne de supermarchés Provigo par le géant ontarien Loblaw. La Caisse de dépôt et de placement du Québec accepte la transaction qui permet au géant ontarien Loblaw. La transaction vaut de 1,6 milliard de dollars.

1er novembre 1998 : L’entreprise Sucre Lantic, établie dans la ville de Maisonneuve (près de la ville de Montréal-Est), annonce un investissement de 65 millions de dollars afin de moderniser sa raffinerie. De cette somme, 17,5 millions de dollars proviennent du gouvernement du Québec.

1er novembre 1998 : Pierre Bourque est réélu à la maire de Montréal. Il remporte les élections municipales en récoltant 44,3 % des votes, soit avec une confortable majorité. M. Bourque envoie à l’hôtel de ville 39 conseillers, soit le même nombre qu’en 1994.

30 octobre 1998 : La chaîne Loblaw, de Toronto, achète Provigo.

13 novembre 1998 : Michel Trudeau, fils cadet de l’ancien premier ministre Pierre-Eliott Trudeau, est emporté par une avalanche alors qu’il skie avec des amis au sommet du Mont Kokanee, en Colombie-Britannique. Il est noyé dans le lac Kokanée. Les recherchées menées dans l’espoir de retrouver son corps par des plongeurs de la GRC n’aboutiront à rien et seront abandonnées le 10 septembre 1999.

13 novembre 1998 : Après 22 ans à la direction de L’Actualité, le plus connu des magazines québécois, Jean Paré passe la main et confie la rédaction à la journaliste Carole Beaulieu. À l’emploi de L’Actualité depuis 10 ans, Carole Beaulieu fut auparavant journaliste au Devoir pendant cinq ans.

14 novembre 1998 : Joe Clark, âgé de 59 ans, qui a dirigé le Parti progressiste-conservateur canadien de 1976 à 1983 en plus d’être premier ministre du Canada de 1979 à 1980, redevient le chef du parti.

16 novembre 1998 : Fermeture de la chaîne Aventure électronique. La fermeture des 143 magasins Aventure électronique entraîne la disparition de 1 271 emplois répartis dans 85 magasins au Québec et 58 en Ontario.

17 novembre 1998 : Écrivain Gaétan Soucy remporte le Grand Prix du livre de Montréal pour son roman «L’acquittement».

19 novembre 1998 : Les opérations en vue de retrouver le corps de Michel Trudeau dans les eaux d’un lac de Colombie-Britannique sont suspendues par une période indéterminée, le mauvais temps rendant les recherches trop dangereuses.

19 novembre 1998 : Campagne électorale au Québec : Lucien Bouchard promet de négocier l’Union sociale, discutée à Saskatoon, pour obtenir un droit de retrait des programmes fédéraux avec pleine compensation.

19 novembre 1998 : Le Dr Henry Morgentaler et d’autres médecins pratiquant des avortements en clinique privée demandent au gouvernement du Québec que les frais de ces avortements soient remboursés en totalité comme c’est le cas lorsque les avortements sont pratiqués à l’hôpital. Environ 30 000 avortements sont pratiqués chaque année au Québec dont 30 % dans les cliniques privées et ces cliniques auraient la capacité pour en pratiquer davantage.

23 novembre 1998 : Le solliciteur général du Canada Andy Scott donne sa démission pour avoir mis en péril le déroulement d’une enquête de la Gendarmerie Royale du Canada concernant la répression, au poivre de Cayenne, des manifestants dénonçant le dictateur indonésien Suharto lors de la conférence de l’APEC de Vancouver l’an passé. Une conversation privée dans un avion entendue par un député néo-démocrate le fera démissionner.

27 novembre 1998 : La présentation du combat entre Stéphane Ouellet et le vétéran Dave Hilton Jr au Centre Molson qui fait salle comble pour cet affrontement qui se termine par la victoire de Hilton par knock-out technique à la douzième reprise.

30 novembre 1998 : Le Parti québécois (PQ), dirigé par Lucien Bouchard, remporte l’élection générale avec 42,9 % des voix. Il fait élire 77 députés à l’Assemblée nationale contre 46 pour son plus proche rival, le Parti libéral (PLQ) de Jean Charest. Le PQ récolte 42 comtés de moins qu’en 1994. Lucien Bouchard, premier ministre du Québec, est réélu sans aucun problème. Le PQ établit un record en faisant élire 29 femmes. Bloc-Pot, un singulier parti qui milite pour la légalisation de la marijuana au Québec, présente 23 candidats, mais récolte moins de 1 % des votes (9 671 votes).

1er décembre 1998 : À la suite du verdict populaire, le gouvernement péquiste met son objectif référendaire en veilleuse, du moins pour la première partie de son mandats. «Les Québécois n’estiment pas réunies les conditions d’un référendum gagnant. Les Québécois ne veulent pas de référendum actuellement, ça me paraît évident, a indiqué le premier ministre du Québec Lucien Bouchard.

1er décembre 1998 : Le Comité olympique canadien annonce la candidature de Vancouver en prévision de la tenue des Jeux Olympiques d’hiver de 2010.

7 décembre 1998 : L’avion Britten-Norman Islander de la compagnie Air Satellite s’abîme dans le fleuve Saint-Laurent après son décollage de l’aéroport de Baie-Comeau, à Pointe-Lebel. Sept personnes y trouvent la mort. Deux passagers et le pilote ont réussi à se sauver.

8 décembre 1998 : Sortie du film Boys-II, réalisé par Louis Saïa et produit par Richard Goudreau. Parmi les interprètes, on retrouve Rémy Girard, Patrick Labbé, Marc Messier.

9 décembre 1998 : Acquisition de Sun Media par le groupe Québécor au coût d’environ un milliard de dollars. De cette façon, Québécor acquiert le deuxième plus important éditeur de journaux au Canada en terme de tirage.

15 décembre 1998 : Le Gouvernement Bouchard annonce la composition du conseil des ministres. Le nouveau cabinet est composé d’un nombre record de neuf femmes, soit presque le tiers du conseil des ministres.

15 décembre 1998 : Le ministre des Finances du Canada Paul Martin annonce qu’il refuse aux banques de Montréal et Royale et aux banques Toronto-Dominion et CIBC l’autorisation de fusionner. Le ministre a notamment justifié sa décision par la diminution de la concurrence et le risque d’une baisse du service à la clientèle qui pourrait entraîner la fusion des banques. Selon lui, ces fusions bancaires ne sont pas autorisées parce qu’elles ne sont pas au mieux des intérêts des Canadiennes et des Canadiens.

17 décembre 1998 : Après avoir brisé des ordinateurs, mis de la colle dans les prises téléphoniques, versé de l’eau dans les réservoirs de diesel, proféré des menaces, fait de l’intimidation, peinture des camions de graffitis et de peinture et fracturé des serrures, les pompiers de la Ville de Montréal ont séquestré un agent de sécurité dans la caserne 49, située au 10, rue Chabanel. Tout cela fait partie de la panoplie de moyens de pression des pompiers en colère contre la direction du Service de la prévention des incendies de Montréal.

18 décembre 1998 : Début d’une visite au Québec du premier ministre français, Lionel Jospin.

26 décembre 1998 : Le maire de Montréal Pierre Bourque, reçoit ses électeurs à l’hôtel de ville. Près de 10 mille Montréalais répondent à son invitation.

26 décembre 1998 : Le premier ministre du Canada Jean Chrétien est désigné personnalité ayant le plus marqué l’actualité canadienne en 1998.

Sans date exacte :

1998 : Fondation des Lilis, une association de danseuses érotiques qui lutte pour leurs droits et pour la légalisation des danses contacts mais aussi pour de meilleures conditions de travail.

1998 : Une manifestation de la coalition Stella, organisme pour et par les travailleurs du sexe, se tient devant l’Hôtel de Ville. L’eau de la fontaine est teinte en rouge et l’Hôtel de Ville est décoré de lanternes rouges. Le but de la manifestation est celui de dénoncer les nettoyages policiers prévus pour le temps des festivals d’été.

1998 : Après dix ans de résistance, les Hassidim de Outremont déménagent leur synagogue sur l’avenue Van Horne.

1 commentaire

  1. robert beausoleil

    2014/02/15 at 6:19

    Pour votre information, l`usine Lantic n`est pas a mtl-est mais fut la 1ere usine majeure de l`ancienne ville de Maisonneuve annexée à la ville de Montréal en 1918. son nom était alors la St-Lawrence sugar co. elle est donc au coin pie ix et Notre-Dame dans le quartier Hochelaga Maisonneuve

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>