XXe siècle

Ligne du temps : 1996

Ligne du temps : 1996

Ligne du temps : 1996

1er janvier 1996 : La gestion des trains de banlieue de Montréal est confiée à l’Agence métropolitaine de transport (AMT).

3 janvier 1996 : Pour la première fois depuis sa création il y a trente ans, l’actif de la Caisse de dépôt et placement du Québec dépasse les 50 milliards de dollars canadiens.

5 janvier 1996 : La Ligue antifasciste mondiale déclare « événement fasciste de l’année » le discours du premier ministre Jacques Parizeau le soir du référendum (M. Parizeau a osé dire que la plupart des immigrants ont voté NON et ont décidé ainsi le sort du référendum. Les Québécois francophones ont donné un appui majoritaire au projet du mouvement souverainiste avec 60% des votes enregistrés. Chez les allophones et, encore plus, les anglophones, l’appui au OUI a été très faible ou nul. Les non-francophones ont voté NON, fait souligné par Parizeau dans son discours et catalogué comme « fasciste » par la gauche mondiale).

7 janvier 1996 : Le bilan d’une tempête de neige, dans l’est de l’Amérique du Nord, dépasse les 100 morts ; il y en a deux au Canada.

12 janvier 1996 : Lucien Bouchard est devenu aujourd’hui chef du Parti Québécois. Il a été élu sans opposition. Son élection confirme une tendance marquée au cours des dernières années dans le monde politique québécois et canadien : M. Bouchard aura été élu sans opposition. Faute de véritable débat d’idées, le nouveau chef aura donc toute la latitude nécessaire pour soumettre les siennes à une équipe qui a déjà amorcé le virage d’une souveraineté assortie d’un partenariat avec le Canada.

21 janvier 1996 : Le débordement de la rivière Montmorency cause l’évacuation d’une soixantaine de résidents de l’île Enchanteresse.

25 janvier 1996 : La Confédération des syndicats nationaux (CSN) lance un fonds d’investissement de travailleurs – Fondaction, créé sur le même principe que le Fonds de solidarité de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec.

29 janvier 1996 : Lucien Bouchard est nommé au poste de premier ministre du Québec. C’est Michel Gauthier qui lui succèede à la tête du Bloc québécois (jusqu’à ce qu’il sente son leadership trop contesté et qu’il remette sa démission le 2 décembre 1996).

16 février 1996 : Le premier ministre du Canada Jean Chrétien à carrément rudoyé M. Bill Clennett, membre d’un groupe de manifestants qui venait de gâcher la Fête du Drapeau qui se déroulait à Hull. Venu célébrer à Hull le trentième anniversaire de l’adoption de l’unifolié canadien, Jean Chrétien est accueilli par des manifestants venus dénoncer la réforme de l’assurance-chômage; coupant court à son discours ponctué de huées, il se fraie un chemin à travers la foule et agrippe par le cou un manifestant sur son passage, Bill Clennett, qu’il jette dans les bras d’un agent de la Gendarmerie Royale du Canada. Celui-ci le projette au sol et lui casse une dent. Bill Clennett exige des excuses du premier ministre en personne.

17 février 1996 :
Michel Gauthier, député de Roberval à la Chambre des communes, Michel Gauthier, succède à Lucien Bouchard à la tête du Bloc québécois.

19 février 1996 : La nouvelle pièce bicolore de 2$, frappée à l’image d’un  ours polaire, est mise en circulation à travers le Canada.

20 février 1996 : On annonce que tous les vols internationaux réguliers seront transférés de Mirabel à Dorval dès avril 1997. C’est après six mois de réflexion sur l’avenir aéroportuaire de la métropole qu’Aéroports de Montréal (ADM) rend son verdict. Dorval deviendra ainsi la seule porte d’entrée montréalaise pour toutes les liaisons aériennes régulières. Mirabel se spécialisera pour sa part dans les vols nolisés et dans le tout-cargo. Les travaux de réorganisation et d’agrandissement de Dorval coûteront 221,4 millions. ADM investira également 190 millions dans un programme de modernisation des équipements de Mirabel et de Dorval.

29 février 1996 : Charles Dutoit de l’Orchestre symphonique de Montréal, mérite le prix Grammy du meilleur enregistrement d’opéra avec Les Troyens, de Berlioz. L’OSM a remporté 40 prix, partout dans le monde. LE Grammy était la seule chose qui manquait à son blason. « Maintenant, j’espère qu’on ne deviendra pas blasé en se disant « On a eu tous les pris », dit M. Dutoit lors de la cérémonie.

29 février 1996 :
Annonce de la fermeture des usines de Textile Monterrey à Drummondville et à Saint-Jean-sur-Richelieu.

4 mars 1996 : Louise Arbour est nommée au poste de procureure en chef du tribunal international de La Haye, institué par l’Organisation des Nations Unies (ONU).

4  mars 1996 : Le Québec réduit presque de moitié ses délégations et bureaux à l’étranger. Des 22 délégations québécoises à travers le monde, il ne reste que treize.

7 mars 1996 : Julia Isler devient le quatre millionième visiteur du Biodôme depuis son ouverture en juin 1992. Elle a visité le Biodôme en compagnie de sa famille de Westmount : son papa Marc, sa maman Sylvia et son petit frère Mathieu.

14 mars 1996 : S’il n’en tient qu’à Lucien Bouchard, le prochain référendum sur la souveraineté n’aura pas lieu avant plusieurs années. Il refuse de se lier les mains avec un moratoire formel, mais on pourrait attendre jusqu’au tournant du siècle avant de consulter le peuple sur son avenir constitutionnel. La priorité, c’est de relancer l’emploi, redresser les finances publiques et protéger les programmes sociaux, a affirmé le premier ministre. Qui plus est, il n’y aura pas de référendum avant des élections générales.

16 mars 1996 : L’équipe du Canadien emménage dans le Centre Molson, un amphithéâtre de 21 368 sièges érigé au coût de 230 millions de dollars.

Avril 1996 : Proposition de remplacer le concept de Société distincte par celui de foyer principal de la langue et de la culture française en Amérique.

9 avril 1996 : Des vandales profanent l’église Saint-Léon-le-Grand en Mauricie et allument trois foyers d’incendie heureusement maîtrisés par le responsable de l’entretien (v. aussi 30 avril).

20 avril 1996 : Environ 5 000 protestataires se réunissent dans la région du Bas-Saint-Laurent pour contester la réforme de l’assurance-chômage lancée par Lloyd Axworthy, puis reprise par le ministre des Ressources humaines, Doug Young.

22 avril 1996 : On apprend que durant les années 1990, le Canada a effacé près de 2 milliards de dollars de prêts à long terme consentis à des pays étrangers pour acheter des céréales et d’autres produits exportés par le truchement des sociétés fédérales de la Couronne.

25 avril 1996 : Paul Martin, le ministre fédéral des finances, déclare que les Libéraux ont fait une erreur en promettant d’abolir la TPS pendant la campagne électorale, mais ce fut une erreur de bonne foi. (En tout cas, ils ont gagné… fin d’une belle histoire).

25 avril 1996 : Le gouvernement québécois lève un décret vieux de 37 ans en permettant aux boulangeries montréalaises de faire la livraison de pain frais le dimanche et le lundi.

30 avril 1996 : Johnny Ross, 22 ans, de Maskinongé, et Jean-Guy Bélanger, 38 ans, de la région de Montréal, comparaissent à Trois-Rivières sous des accusations d’incendie criminel, d’introduction par effraction, de vol et de méfait en rapport avec la profanation de l’église paroissiale de Saint-Léon-le-Grand (v. 9 avril dernier).

3 mai 1996 : Les chanceux peuvent dormir tranquilles : quatre personnes ont été arrêtées au cours de deux derniers jours par les enquêteurs du SPCUM, qui croient avoir démantelé un réseau de voleurs qui s’attaquaient aux clients chanceux du casino de Montréal. Les voleurs se séparaient en deux groupes, dont l’un pénétrait dans le Casino pour repérer un joueur gagnant. Quand le chanceux se vers sa voiture, ils transmettaient leur signalement à leurs trois collègues qui attendaient dehors. Après une filature, ils soulageaient la victime de ses gains. Les malfrats arrivaient au Casino vers 21h 30 pour ne pas attendre trop longtemps le départ  des clients, l’établissement fermant ses portes à trois heures.

8 mai 1996 : Le docteur Gustave Gingras, pionnier de la réadaptation au Canada, réputé mondialement, est décédé à l’âge de 78 ans, à son domicile de l’Île-du-Prince-Éduard.

10 mai 1996 : À 153 voix contre 76, la Chambre des communes adopte un amendement à la Charte des droits de la personne interdisant toute discrimination fondée sur l’orientation sexuelle des personnes.

16 mai 1996 : Le gouvernement du Québec annonce son intention de verser 50 millions de dollars à la Ville de Montréal  pour se porter acquéreur de l’ancien pavillon de la France de l’Expo-67, logeant le Casino de Montréal sur l’île Notre-Dame.

17 mai 1996 : Fortement attendu depuis le début du Festival de Cannes, le film canadien Crash, de David Cronenberg, aura été, de tous les films en compétition présentés jusqu’ici, le seul à recevoir des huées de la critique.

19 mai 1996 : Les Prédateurs de Granby remportent la coupe Memorial, symbole de la suprématie canadienne au hockey junior, en triomphant des Petes de Peterborough 4-0.

19 mai 1996 : Marc Garneau, un Québécois, devient le premier Canadien à s’envoler pour une deuxième fois dans l’espace. La navette spatiale s’élance avec quatre Américains, un Australien et l’astronaute québécois, pour une mission de neuf jours.

1er juin 1996 : Début du service Entre deux arrêts pour les femmes voyageant seules dans les bus en soirée.

3 juin 1996 : Le premier ministre du Canada Jean Chrétien, de visite dans la ville de Fort McMurray, dans le nord d`Alberta, annonce un des plus gros projets d’exploitation des sables bitumineux.

5 juin 1996 :
La controverse entourant le projet de réglementation de fromage au lait cru a, paradoxalement, créé au Québec un engouement et une curiosité tels que des grossistes et détaillants ont beaucoup de peine à satisfaire à la demande.

7 juin 1996 :
Le premier ministre du Québec Lucien Bouchard et son homologue, Jean Chrétien, concluent une entente sur le prolongement du réseau u gazoduc canadien. Le réseau de gaz naturel sera prolongé vers les provinces maritimes. Les gouvernements du Québec et du Canada ont exprimé leur soutien à ce projet de prolongement du réseau gazier canadien, un investissement totalisant un milliard de dollars, dont 220 millions au Québec.

8 juin 1996 : Un bébé de neuf jours dans un état critique après avoir été atteint d’un plomb à la tête alors qu’il se trouvait dans l’utérus de sa mère, se retrouvera au centre d’une cause juridique inusitée. La Couronne allègue en effet que Brenda Drummond, une employée des Postes de 28 ans et mère de deux fillettes, a tenté de tuer son fils avec un fusil à plomb, deux jours avant de le mettre au monde. Madame Drummond a donné naissance au bébé sans aucune assistance, le 30 mai dernier, dans la salle de bains de la résidence familiale, à Carleton Place, à l’Ouest d’Ottawa. L’enfant, un petit garçon, a survécu.

9 juin 1996 : Le premier ministre français Alain Juppé effectue une visite au Québec. Les premiers ministres du Québec et de la France signent une Déclaration d’orientation relative aux autoroutes de l’information et aux technologies connexes.

14 juin 1996 : Le Tribunal canadien des droits de la personne ordonne au gouvernement canadien et à ses agences d’offrir à leurs employés qui font partie de couples du même sexe toute la gamme d’avantages sociaux dont bénéficient des couples hétérosexuels.

19 juin 1996 : Adoption de la loi créant un régime d’assurance-médicaments. Le régime entre en vigueur le 1er août 1996, et il est destiné aux 2,5 millions de Québécois qui ne sont couverts par aucune assurance-médicaments.

24 juin 1996 : Des bureaux dévastés, des centaines de milliers de dollars de dommages et surtout la réputation de la capitale du Québec, ternie sur la scène internationale, c’est le bilan des émeutes des partisans de la démocratie et ennemies du totalitarisme de la gauche. Ces apaches ont saccagé tout le quartier adjacent au parlement pendant la nuit de la Saint-Jean-Baptiste.

16 juillet 1996 : Une tornade cause près d’un demi-million de dommages dans le canton d’Elgin, en Montérégie.

deluge saguenay

Une petite maison blanche durant le déluge du Saguenay le 19 juillet 1996. Source de l’image : Séminaire de Québec

19-21 juillet 1996 : Déluge au Saguenay. Une inondation ravage les municipalités du Saguenay, du Lac Saint-Jean, de la Haute Côte-Nord, de Charlevoix et du parc des Laurentides. L’inondation fait suite aux pluies diluviennes qui s’abattent sur ces régions entraînant des glissements de terrains, des débordements de rivières, notamment la Saguenay et la rivière Aux Sables. Cette violente tempête, marquée par des pluies diluviennes et de forts vents, a ravagé tout l’Est du Québec. Plusieurs personnes sont mortes et des dommages sont énormes.Des pluies diluviennes et le bris d’un barrage détruisent le centre-ville de La Baie et plusieurs villes se retrouvent complètement isolées du reste du monde suite à la destruction des routes.

20 juillet 1996 : À une époque où l’escalade du cours des actions porte le revenu de nombreux directeurs d’entreprises à de nouveaux sommets, Laurent Bombardier, de Bombardier, a atteint la somme de 19,1 millions, l’un des salaires les plus élevés au Canada. M. Beaudoin est PDG de la société Bombardier, fabricant de trains, d’avions et de motoneiges.

20 juillet 1996 : Un hydravion Cessna s’abîme dans la rivière des Prairies près du Sault-au-Récollet peu après son décollage de la marina, située près de la 26e Avenue. 4 personnes y perdent la vie, dont deux enfants.

29 juillet 1996 : L’épave de l`Irving Whale, une barge pétrolière qui gisait depuis 1970 au fond du Golfe du Saint-Laurent, au large des Îles-de-la-Madeleine, à 67 mètres de profondeur, est remontée. L’épave contenait 3000 tonnes de pétrole de type Bunker C et environ 7 tonnes d’huile de BPC. L`Irwing Whale a déjà fait échapper plus de 1000 tonnes de pétrole, provocant une marée noire de 400 kilomètres carrés.

3 août 1996 : En 1534, Jacques Cartier et ses compagnons ont mis près de deux mois pour rentrer à Saint-Malo après avoir découvert le Canada. Exactement 450 ans plus tard, en 1984, le catamaran Royale, des Français Loïc Caradec et Philippe Facque, a parcouru la même distance en un peu moins de neuf jours.

4 août 1996 : Le Canada remporte 22 médailles aux Jeux olympiques à Atlanta : trois médailles d’or, onze médailles d’argent et huit médaille de bronze. Le Canada a terminé au 9e rang du classement général et en précède six pays qui l’avaient devancé aux Jeux olympiques de Barcelone, en 1992.

8 août 1996 : Jean-Louis Roux est nommé lieutenant-gouverneur du Québec en remplacement de Martial Asselin, Âgé de 73 ans, M. Roux aura à sa disposition une résidence officielle à Québec et touchera une rétribution annuelle de 92 200 $, imposable, contrairement à celle du gouverneur général du Canada.

6 août 1996 : Les membres de la Marine marchande du Canada qui ont servi durant les deux grandes guerres mondiales, ainsi que lors de la guerre de Corée, auront désormais droit à une reconnaissance publique dans les principaux ports canadiens. Des quelque 12 mille marins qui ont navigué à bord des cargos alliés afin d’assurer le ravitaillement des troupes en Europe, 1500 ne sont jamais revenus et 180 ont été fiat prisonniers.

22 août 1996 : Les gouvernements canadien et québécois annoncent font un prêt de 2,5 millions de dollars chacun à Chemprox Chimie, une entreprise de Bécancour. Le vice-premier ministre Bernard Landry et le secrétaire d’État responsable du Bureau fédéral de développement régional (Québec), Martin Cauchon annoncent leur appui à l’entreprise.

26 août 1996 :
Le vieil entrepôt frigorifique de 8 étage, l’abri des punks et des itinérants qui squattaient l’édifice, situé en bordure de la rue Saint-Antoine, est dynamité pour laisser place à des nouvelles constructions.

6 septembre 1996 : Le président des Expos, Claude Brochu déclare que pour lui, il est clair que la décision de la Régie des installations olympiques (RIO) de faire installer un toit fixe sur le Stade n’est pas la meilleure chose qui pouvait arriver à son équipe de baseball. « Tous les sondages, de même que nos assistances, démontrent clairement que l’amateur de baseball québécois ne veut pas assister à des matchs sous un toit rigide », a déclaré M. Brochu qui a d’ores et déjà indiqué que d’ici quelques mois il aura « des plans plus précis » pour un éventuel stade au centre-ville.

12 septembre 1996 : L’homme de théâtre Jean-Louis Roux est assermenté lieutenant-gouverneur du Québec. Sa nomination soulève l’ire de nombreux Québécois, dont le gouvernement du Québec, pour avoir accusé les souverainistes de fascistes. Il démissionne le 5 novembre 1996, quelques heures après que la revue L’Actualité eut révélé son adhésion à l’antisémitisme alors qu’il étudiait la médecine à l’Université de Montréal (v. aussi le 5 novembre prochain).

14 septembre 1996 : Mme Rose Ouellette La Poune, une grande dame de théâtre, décède à l’âge de 93 ans à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont. Elle a fait crouler de rire le Québec pendant 75 ans.

14 septembre 1996 : Les États-Unis remportent la première édition de la Coupe du monde de hockey en défaisant le Canada, en finale, deux parties à une. La dernière rencontre, disputée sur la patinoire du Centre Molson, se termine par le pointage de 5-2 en faveur des Américains.

perroquet

Perroquet canadien (hum, on n’a pas de photos de perroquet dans nos archives, alors, disons que c’est un gros perroquet. Voir la nouvelle du 25 septembre 1996). Photo : © GrandQuebec.com

24 septembre 1996 : Démission du juge Jean Bienvenue, de la Cour supérieure du Québec, pour ses propos insensés sur les femmes et les juifs, tenus lors d’un procès.

25 septembre 1996 : Un client d’une animalerie à Sherryngton, dépose une plainte auprès de l’Office de la langue française contre le commerce, parce que le perroquet Peekaboo, installé à l’entrée du commerce, ne parle pas français en saluant des clients.

25 septembre 1996 : Démission d’Allan McLean, président de l’Assemblée législative de l’Ontario, à la suite d’une affaire de harcèlement sexuel.

30 septembre 1996 : Le gouvernement de Jean Chrétien demande à la Cour suprême de se prononcer sur la légalité d’une déclaration unilatérale d’indépendance du Québec.

2 octobre 1996 : Décès de Robert Bourassa, l’ex-premier ministre du Québec,  qui s’éteint au terme d’une longue maladie. Il avait 63 ans. On le savait tous très malade. Et pourtant, sa mort a provoqué une onde de choc à travers le Québec et le Canada. L`Assemblée nationale suspend ses travaux tandis que la Chambre des communes rend un hommage officiel à celui qui fut premier ministre du Québec durant 15 des 26 derniers années.

9 octobre 1996 : Trois ans après son ouverture, le Casino de Montréal franchit le cap du demi-milliard de dollars en revenus nets. De cette somme, 70 millions ont été récoltés en 1993-1994; 195 millions et 173 millions de dollars pour les exercices financiers subséquents, Pour la saison 96-97 qui vient de commencer, les revenus dépassent déjà 100 millions, de sorte que le demi-milliard est largement dépassé.

8 octobre 1996 : À peine quatre jours après avoir été nommé ministre de la Défense, Douglas Young a obtenu la démission du chef d’état-major des forces armées canadiennes, Jean Boyle. Le général Boyle s’était empêtré dans une histoire de documents falsifiés et cachés relatifs à l’enquête sur la Somalie.

10 octobre 1996 : Après un an et demi de travail, la Commission des États généraux sur l’éducation fait recommandations sur le développement de l’éducation au Québec: miser sur les écoles publiques, procéder à la déconfessionnalisation du système scolaire, investir dans la petite enfance, réduire le nombre de commissions scolaires, renforcer la formation de base des élèves et maintenir le financement du réseau en renonçant à toute compression budgétaire additionnelle.

11 octobre 1996 : Au moment où la Commission des états généraux sur l’éducation propose de laïciser l’école, un sondage SOM-La Presse-Télé-Québec vient jeter un pavé dans la mare. En effet, seulement 19% des Québécois interrogés souhaitent que la religion sorte de l’école.

12 octobre 1996 :
Une cabine du funiculaire du Vieux-Québec s’écrase contre son socle. Une touriste britannique meurt et quinze passagers, tous des touristes, sont blessés, dont plusieurs grièvement. Les blessés, 11 femmes et 4 hommes, ont entre 30 et 72 ans. La plupart sont des touristes américains.

23 octobre 1996 : L’aéroport de Mirabel est témoin d’une envolée spéciale d’un appareil Boeing 757 de Canada 3000 dont l’équipage est entièrement féminin.

30 octobre 1996 : Le gouvernement du Parti québécois tient à Montréal un sommet socioéconomique auquel participent des représentants des milieux patronaux, syndicaux et communautaires. Le gouvernement cherche à obtenir un consensus sur les moyens à prendre pour redresser les finances publiques et relancer l’économie du Québec.

5 novembre 1996 : Jean-Louis Roux démissionne de son poste du lieutenant-gouverneur du Québec, moins de deux mois après avoir prêté serment à la suite de son aveu au magasine L`Actualité d’un flirt de jeunesse avec le nazisme. Ainsi termine la courte carrière de M. Roux comme lieutenant-gouverneur, comme elle avait commencé, dans le fracas et la controverse (v. aussi le 12 septembre dernier).

9 novembre 1996 : Au bout de 30 heures, la précipitation dans la région de Montréal atteint 150 mm, provoquant des inondations.

14 novembre 1996 : Le ministre de la justice dépose des plaintes contre le juge Richard Therrien, nommé à la Chambre criminelle de la Cour du Québec à Longueuil en septembre dernier, parce qu’il a caché son passé felquiste au comité de sélection. Le juge en chef de la Cour du Québec, Huguette St-Louis, déclaré que le juge Therrien ne siégera pas d’ici à ce qu’un comité du conseil se penche sur son cas.

19 novembre 1996 : Véritable phénomène de l’édition ayant marqué l’année 1996, Marguerite Lescop, octogénaire, mère de sept enfants et grand-mère de seize petits-enfants, remporte le Prix du grand public/ La Presse du Salon du livre de Montréal.

20 novembre 1996 : À Montréal, un ancien chauffeur dénonce le maire Pierre Bourque pour des infractions à la loi du financement des partis.

20 novembre 1996 : Le Québec adopte un décret réduisant les dépenses consacrées au poste de lieutenant-gouverneur.  Le gouvernement annonce la mise en vente de la résidence qui lui était fournie gratuitement au 1010, chemin Saint-Louis à Québec. Le gouvernement québécois demande qu’Ottawa nomme la personne que les députés auront élue à l’Assemblée nationale (ce qui donnerait plus de légitimité à une fonction purement symbolique). L’opposition libérale vote contre la motion.

20 novembre 1996 : Environ dix mille étudiants envahissent les rues de Montréal pour forcer le retrait des compressions budgétaires de 700 millions de dollars prévues dans le secteur de l’éducation.

21 novembre 1996 : Depuis 20 ans, la région de Montréal a subi une perte nette de 384 sièges sociaux, au profit de Toronto, précise une étude commandée par le Comité québécois pour le Canada.

21 novembre 1996 : Le gouvernement du Parti québécois fait adopter une Loi sur l’équité salariale. Le projet de loi est voté par les 88 députés présents à l’Assemblée nationale lors de la tenue du vote.

27 novembre 1996 : Le Canada conclut avec la Chine un contrat de la construction de deux centrales nucléaires Candu. Ce contrat pourra apporter des retombées économiques de 4 milliards de dollars pour le Canada. Grâce au contrat, environ 27 mille emplois seront créés au Canada, dont 8 mille au Québec.

5 décembre 1996 : Une série d’incendies criminels sont rapportés dans la région de Napierville, en Montérégie :  sont brûlés une grange du rang Pleasant Valley North de Saint-Bernard-de-Lacolle (à 20 h 35), dans le rang Saint-André de Saint-Bernard-de-Lacolle (20 h 41), dans un entrepôt de machinerie agricole de Hemmingford (21 h 50), dans une grange de Sherrington (22 h 50), dans une grange de Saint-Édouard (23 h 03), dans une grange de Barrington à Hemmingford (23 h 30), dans Montée Henrysburg à Saint-Bernard-de-Lacolle (23 h 56) et dans un entrepôt de Sherrington (00 h 39).

6 décembre 1996 : Robert Charlebois est décerné la Grande Médaille de la chanson française de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre. Robert Charlebois devient le premier Québécois honoré de la sorte par les Immortels.

7 décembre 1996 : Dépôt du rapport du Comité Montigny, portant sur l’évolution du fédéralisme canadien et présenté au Parti libéral du Québec. Le document est intitulé «Reconnaissance et Interdépendance».

10 décembre 1996 : L`Europe prépare un embargo sur les fourrures canadiennes et les ministres de l’Environnement de l’Union européenne ont réclamé à Bruxelles la préparation immédiate d’un embargo sur les produits à base de fourrure canadienne devant entrer en vigueur dès le 1er janvier 1987. Les ministres se sont prononcés en faveur d’une telle mesure après avoir rejeté un compromis qui devait permettre d’éviter un conflit commercial avec le Canada et les autres nations chassant au moyen de pièges. Les Européens s’opposent à l’utilisation de trappes.

12 décembre 1996 : Le premier ministre du Canada Jean Chrétien procède à la nomination de Madame Lise Thibault qui a occupé dans le passé les postes de PDG de l’Office des personnes handicapées et de vice-président de la CSST, pour remplacer Jean-Louis Roux au poste de lieutenant-gouverneur du Québec. Lise Thibault, devient ainsi la première femme à être nommée au poste de lieutenant-gouverneur du Québec.

17 décembre 1996 : L`Association du transport aérien international – IATA accentue son implantation à Montréal et son expansion prévisible fera grimper son effectif de 300 à 400 personnes. Pierre J. Jeanniot, directeur général, a convaincu l’IATA de procéder à une restructuration majeure, amenant à Montréal la concentration de la compensation financière, de l’automatisation et de la commercialisation de fret et de carburant.

21 décembre 1996 : Le poète Gaston Miron a été porté en terre dans son village natal de Sainte-Agathe-des-Monts.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>