XXe siècle

Ligne du temps : 1992

Ligne du temps : 1992

Ligne du temps : 1992

3 janvier 1992 : Adoption du règlement fédéral sur les langues officielles dans les services gouvernementaux par le gouvernement de Brian Mulroney. Le règlement vise à offrir des services bilingues aux minorités, même quand elles constituent moins de 5 % de la population totale d’une ville donnée.

4 février 1992 : La Sûreté du Québec découvre 685 kg de cocaïne évalués à 513 millions de dollars canadiens dans une fosse septique à Vaudreuil au Québec.

6 janvier 1992 : Le juge Jacques Dufour de la Cour supérieure du Québec, décrète que le médecin de Nancy B. doit se rendre à la volonté de sa patiente et interrompre le traitement qui la tient artificiellement en vie. La Cour supérieure, dans un jugement retentissant, fait une nette distinction entre l’euthanasie et la fin du traitement que réclame la Nancy B. En novembre 1991, la patiente Nancy B., atteinte du syndrome de Guillain-Barré qui la gardait complètement paralysée au département des soins intensifs de l’Hôtel-Dieu de Québec, a demande à la Cour supérieure d’ordonner que l’on débranche le respirateur qui la maintient en vie depuis deux ans et demi. (v. aussi le 14 février prochain).

7 janvier 1992 : Le régime communiste expulse de Chine les députés canadiens Svend Robinson, Beryl Gaffney et Geoff Scott, qui avaient visité des proches d’opposants emprisonnés.

9 janvier 1992 : La compagnie Produits forestiers Canadien Pacifique annonce la fermeture de l’usine de papier à Trois-Rivières.

11 janvier 1992 : L’imposition des taxes plus élevées sur le tabac a fait se développer un marche parallèle de la cigarette et des produits du tabac en généra, à ce point que tout le monde ou presque fait maintenant commerce de tabac. Le marché noir a triplé au cours des derniers six mois à tel point que 35% des cigarettes sont vendus illégalement dans la région de Montréal. On estime à plus de 200 millions de manque à gagner du fisc québécois en 1991 à cause de la contrebande de cigarettes.

13 janvier 1992 :
À la suite d’une augmentation soudaine du nombre de décès attribués à la méningite, particulièrement chez les adolescents, le ministère québécois de la Santé et des Services sociaux entreprend une campagne de vaccination contre la méningite.

22 janvier 1992 : Sept astronautes, dont une Canadienne, ont commencé leur périple dans l’espace à bord de la navette Discovery. La neurobiologiste Roberta Bondar, seule femme de l’équipage est la première astronaute à participer à une mission du programme spatial américain depuis 1985.

24 janvier 1992 : La femme d’affaires Lise Watier, bien connue dans le domaine des cosmétiques, est nommée présidente du Beaver Club, un club sélect de gens d’affaires. Elle devient ainsi la première femme à occuper ce poste.

29 janvier 1992 : Le Québec compte entre 400 et 500 tuberculeux, mais ce chiffre pourrait augmenter au cours des prochains mois. L’alarme vient d’être sonnée aux États-Unis où, comme ici, la maladie touche en priorité les causes défavorisées et les consommateurs de drogue. Si la tuberculose répond habituelle bien au traitement traditionnel à base de repos et d’antibiotiques, il est bacilles mortels, pour lesquels in n’existe présentement aucun médicament.

5 février 1992 : La récession continue de faire des victimes. Il y a eu 5745 faillites au Canada en décembre 1991, une progression de 16,5% par rapport à 1990. Pour toute l’année 1991, les banqueroutes ont augmenté de 39%, pour atteindre 75773, dont 62277 liquidations personnelles et 13 496 banqueroutes d’affaires représentant un passif de 6,2 milliards.

14 février 1992 : Nancy B., une jeune femme presque totalement paralysée qui avait obtenu il y a deux mois le droit légal de mettre fin à sa vie, s’est éteinte à l’Hôtel-Dieu de Québec, après avoir demandé à ses médecins de débrancher son respirateur. Depuis environ deux ans et demi, la jeune femme de 25 ans était paralysée des pieds jusqu’au cou, souffrant du syndrome de Guillain-Barré. (v. aussi le 6 janvier 1992).

chat Pusher

Le chat d’un membre d’équipe de GrandQuébec. Photo : © GrandQuebec

17 février 1992 : La moitié de l’effectif du Service de prévention des incendies de Montréal est mobilisée pour combattre dans le Vieux-Montréal un sinistre d’une rare ampleur qui menace même la basilique Notre-Dame. L’incendie détruit cinq immeubles, dont quatre bâtiments patrimoniaux d’une valeur estimée à quelques millions de dollars.

21 février 1992 : Quatre Québécoises gagnent la Médaille d’or dans le relais 3000 mètres dames à la Halle de Glace d’Albertville. Leurs noms: Nathalie Lambert, Sylvie Daigle, Angela Cutrone et  Annie Perrault. Frédérick Blackburn de Chicoutimi remporte la médaille d’argent dans la finale de 1000 mètres.

1 mars 1992 : Le ministre des Finances du Québec, Gérard D. Lévesque, établit un record de longévité à l’Assemblée nationale: M. Lévesque a représenté la circonscription de Bonaventure pendant 35 ans, 8 mois et 10 jours.

10 mars 1992 : Bombardier prend le contrôle de l’avionneur Havilland Inc, de l’Ontario, en se portant acquéreur de 51 % du capital de la société.

11 mars 1992 : La Chambre de commerce du Montréal métropolitain, créé en 1887 et le Bureau de commerce de Montréal, connu familièrement comme le Board of Trade, fondé en 1822, fusionnent.

11 mars 1992 : Puisque le Canada, comme peuple, est devenu une nation plus mûre, la Chambre des communes adopte une résolution reconnaissant le rôle unique et historique de Louis Riel comme fondateur de la province du Manitoba et son entrée subséquente dans la fédération canadienne.

16 mars 1992 : Roger Lemelin, l’auteur des Plouffe, s’éteint à la suite d’un cancer de poumon, à l’Hôtel-Dieu de Québec.

28 mars 1992 : M. Mario Cuomo, gouverneur de l’État de New York, annonce qu’il recommande l’annulation du contrat d’électricité signé en avril 1989 par la New York Power Authority et Hydro-Québec.

1er avril 1992 : Les joueurs de la Ligue nationale de hockey déclenchent la première grève de l’histoire du hockey canadien.

1er avril 1992 : La Carte Autobus-Métro (CAM) est mise en marché à Montréal. Elle connâit un succès immédiat.

2 avril 1992 : Céline Dion lance son premier disque en anglais. L’Unisson, enregistré à Los-Angeles, New York et Londres au coût de 300 000$, doit ouvrir à la chanteuse la porte à la conquête du monde.

7 avril 1992 : Le Collège Saint-Maurice, joyau historique datant de 1876, a été rasé par les flammes. La maison-mère des sœurs de la Présentation de Marie a été anéantie également.

25 avril 1992 : Fondation de l’Association Québécoise des Travailleuses et Travailleurs du Sexe (AQTS). Fondée par Claire Thiboutot, danseuse érotique, la première personne à utiliser le terme travail du sexe dans les médias.

9 mai 1992 : La fin de la gratuité pour certains soins de santé dans le cadre d’une politique d’austérité pour redresser la situation des finances publiques. Le gouvernement libéral de Robert Bourassa annonce que les examens optométriques devront êtres payés par les usagers âgés de 18 à 40 ans. Les usagers de 10 ans et plus devront payer pour les soins dentaires.

16 mai 1992 : Le réalisateur Gilles Perron est acquitté du meurtre de sa femme Michèle, poignardée à mort le 15 décembre 1987 à l’intérieur de son auto stationnée derrière la polyclinique Concorde de Laval où la femme travaillait.

17 mai 1992 : Une grandiose fête se tient à Montréal à l’occasion de 350e anniversaire de la ville. Une mer de monde remplit tout le Vieux-Montréal et les quartiers adjacents.

17 mai 1992 : À l’occasion du 350e anniversaire de Montréal, le Musée Pointe-à-Callières, musée d’archéologie et d’histoire à Montréal, ouvre ses portes.

24 mai 1992 : Manifestation d’environ 10 000 partisans du Mouvement Québec pour réclamer au premier ministre Robert Bourassa la tenue d’un référendum sur la souveraineté du Québec.

29 mai 1992 : Recours collectif de 400 millions de dollars d’un groupe d’hommes et de femmes pour avoir été faussement étiquetés comme «débiles mentaux» au cours des années 1940 et 1950. Les «orphelins de Duplessis» affirment avoir subi des sévices psychologiques, physiques et sexuels pendant leur enfance dans des orphelinats du Québec.

30 mai 1992 : Toujours pas de trace de Samuel de Champlain sous la rue Buade, à Québec. Les fouilles menées au cours des quatre dernières semaines par les archéologues de Québec, n’ont pas permis de résoudre l’énigme du fondateur de la ville. Les chercheurs n’ont cependant pas perdu leur temps puisqu’ils ont mis à jour quelque 45 squelettes enterrés dans l’ancien cimetière Sainte-Famille, qui ceinturait à l’époque la basilique Notre-Dame de Québec. Le mystère Champlain demeure donc entier et la légende du lieu de son inhumation va continuer à nourrir l’imagination populaire.

1er juin 1992 : Pour la première fois, le Québécois Bernard Voyer réussit à traverser l’île Ellesmere, la terre la plus nordique du monde. Sept ans plus tard, Vernard Voyer atteint à son tour le sommet du mont Everest.

2 juin 1992 : Le Carillon de la basilique Notre-Dame de Montréal s’en donne à coeur joie, soulignant à sa manière l’inauguration des fêtes du 300e anniversaire du Vieux-Séminaire de Saint-Sulpice.

12 juin 1992 : Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) met fin au monopole qu’exercent depuis plus de cent ans Bell Canada et les autres compagnies de téléphone sur le marché des communications interurbaines.

parade saint jean

Québecoises de nouvelle et de vielle souches ! Photo : © GrandQuebec

15 juin 1992 : Un Québécois de nouvelle souche sur trois trouve que les Québécois de vieille souche, anglophones ou francophones, sont racistes, selon un sondage CROP-La Presse auprès des nouveaux Québécois, nés à l’étranger ou dont un parent est né à l’étranger. 35% trouvent les Québécois racistes (12% très racistes et 23% racistes), tandis que 54% pensent le contraire (23% peu et 31% pas du tout) et que 11% ne savent pas ou refusent de répondre. Les résultats varient d’un groupe ethnique à l’autres, les Noirs anglophones étant plus sévères et les Chinois les moins sévères.

19 juin 1992 : Le Biodôme de Montréal a été inauguré par Robert Bourassa trios ans après avoir été promis par le premier ministre. On compte à Biodôme 4000 animaux de 218 espèces et 350 espèces de plantes.

28 juin 1992 : Le pavillon du Canada à l’Exposition international de Séville est un des plus courus de ce grand rendez-vous qui s’est ouvert il y a deux mois. Ce qui frappe le plus, c’est interminable queue de visiteurs qui attendent parfois plus de deux heures pour voir la principale attraction du pavillon : le cinéma IMAX-HD, la version haute définition de cette technologie canadienne.

1er juillet 1992 : Après des mois de discussions et la création de plusieurs commissions d’étude fédérales, les gouvernements des neuf provinces canadiennes, des deux territoires ainsi que les représentants de quatre groupes autochtones parviennent à concocter un projet d’accord constitutionnel – l’Accord de Charlottetown – dont l’acceptation par le gouvernement du Québec signifierait un important recul par rapport au consensus établi à la Commission Bélanger-Campeau. Le premier ministre du Québec, Robert Bourassa, juge que ce projet s’inscrit au registre du fédéralisme dominateur. Il transforme le référendum sur la souveraineté tant espéré par la majorité de la population en un référendum sur la nouvelle entente de Charlottetown, négociée à la hâte pour remplacer le défunt accord du Lac Meech.

3 juillet 1992 : Un jury acquitte 34 Mohawks d’avoir participé à une émeute et entravé la justice en septembre 1990 lors de l’intervention des forces de l’ordre à Oka. Un jeune membre de la Sûreté du Québec a été tué par les émeutiers lors de la crise d’Oka.

4 juillet 1992 : Le Comité scientifique sur les pêches dans l’Atlantique Après recommande l’arrêt de la pêche à la morue dans le Nord-Est de Terre-Neuve et préconise pour 1993 une réduction de 13% des captures dans le golfe Saint-Laurent.

14 juillet 1992 : La France et les Français de Montréal offrent aux Montréalais le plus gros gâteau du monde pour la fête du 14 juillet au Complexe Desjardins. La foule ne s’est pas faite prier pour déguster le gâteau.

25 juillet 1992 : Le journal La Presse a voulu, lui aussi, apporter sa contribution aux festivités du 350e anniversaire de Montréal. Le quotidien offre un cadeau à la ville d’un joli petit square aménagé à proximité de ses bureaux. Les passants sont invités à y faire un tour du lundi au vendredi, de 9h à 17h, histoire de s’y faire raconter des … histoires.

12 août 1992 : La Canada s’entend avec le Mexique et les États-Unis pour créer une zone de libre-échange nord-américaine. Cette entente, qui doit être ratifiée par les gouvernements des trois pays, doit entrer en vigueur le 1er janvier 1994.

16 août 1992 : Pour la première fois de l’histoire, les Hurons de Loretteville, banlieue de Québec, élisent une femme, Jocelyne Gros-Louis, comme Grand Chef. Mme Jocelyne Gros-Louis prend la place de Max Gros-Louis, qui a dirigé pendant 26 ans les destinées de la nation huronne-wendat.

19 août 1992 : La Ville de Montréal dépensera 50 millions de dollars pour procéder à un lifting radical du boulevard Gouin, lui redonnant sa vocation du boulevard panoramique au bord de l’eau sur plus de la moitié de sa longueur totale de Rivière-des-Prairies à Pierrefonds.

19 août 1992 : Une étude publiée par l’Université de Montréal démontre que les enfants consciencieux ont une espérance de vie plus longue que leurs petits camarades qui ne montrent pas d’ardeur à l’application, révèle une étude apportant une nouvelle preuve du lien existant entre la santé psychologique et la santé physique.

24 août 1992 :
Un chargé de cours du département de génie mécanique, Valery Fabrikant, s’est rend, armé, au 9e étage du pavillon Henry F. Hall, au 1455, Maisonneuve Ouest, en plein centre-ville de Montréal et ouvre feu. Quatre personnes sont tuées et une est blessée.

28 août 1992 : Les onze premiers ministres des provinces canadiens réunis à Charlottetown, concluent une entente constitutionnelle unanime. L’entente, que l’on baptisera «accord de Charlottetown», comprend de nombreuses dispositions qui feront l’objet d’un référendum national à l’automne. Si l’entente est adoptée, le Québec sera reconnu dans la Constitution comme une société distincte par la langue, la culture et le droit civil. Robert Bourassa, malgré les sérieuses réticences qu’il avait précédemment manifestées à son égard signe également l’Accord de Charlottetown, mais il reconnaît que «ce n’est pas le pactole, ni tout à fait le lac Meech, mais qu’il a fait des gains substantiels». Robert Bourasse tentera de convaincre ses militants, mais il fait face à un schisme: Jean Allaire fonde un groupe de réflexion (auquel prend part Mario Dumont, le président de l’aile Jeunesse du Parti libéral), puis le Parti de l’action démocratique (AD). Bourassa reconnaît « que ce n’est pas le pactole, ni tout à fait le lac Meech, mais qu’il a fait des gains substantiels » Il tente de convaincre ses militants, mais il fera face à un schisme : Jean Allaire fonde un groupe de réflexion (auquel prend part Mario Dumont, le président de l’aile Jeunesse du Parti libéral), puis le Parti de l’action démocratique.

2 septembre 1992 : Le gouvernement libéral de Robert Bourassa privatise les parts des compagnies d’amiante appartenant à la Société nationale de l’amiante, créée en 1978.

2 septembre 1992 : Un autre groupe de ressortissants roumains, 19 exactement, est arrivé dans le port de Montréal après avoir traversé l’Atlantique dans des conteneurs du Canmar Europe, un porte-conteneurs de la Compagnie Canada Maritime, parti du port belge d’Anvers le 25 août. Depuis le 1er janvier 1992, 120 personnes ont débarqué à Montréal de cette manière.

3 septembre 1992 : La loi 150 est amendée par l’Assemblée nationale. Le référendum du 26 octobre 1992, prévu par la loi, ne portera plus sur la souveraineté du Québec, mais sur les propositions de l’Accord de Charlottetown sur le futur politique des provinces canadiennes. Selon plusieurs Québécois, le principe depuis longtemps reconnu des deux peuples fondateurs du Canada, sera nié et les accords priveront le Québec des compétences utiles et nécessaires à son développement : contrôle sur la formation de la main-d’œuvre, le développement régional, l’immigration, etc. La composition du Sénat canadien sera également modifiée de telle façon que le poids du Québec dans cette Chambre haute en soit diminué.

18 septembre 1992 : Au Canada, près de Yellowknife, une explosion fait neuf morts dans la mine d’or Giant, touchée par une grève.

24 septembre 1992 : L’usine Alouette entre en opérations à Sept-Îles. Elle a été construite au coût de 1,3 milliards $ et son financement a été rendu possible grâce à un consortium formé de compagnies japonaises et européennes ainsi que de la Société générale de financement du Québec.

6 octobre 1992 : Le Québec adopte une carte d’assurance-maladie, la Carte Soleil, montrant la photo de l’assuré.

13 octobre 1992 : Michael Ondaatje (ex-aequo avec le Britannique Barry Unsworth) est le premier Canadien lauréat du prix littéraire Booker, pour «The English Patient».

24 octobre 1992 : 22 réfugiés roumains sont débarqués à Montréal dans un conteneur en provenance de la Belgique. Près de 200 autres ont adopté ce moyen d’immigration périlleux depuis un an.

26 octobre 1992 : Le Canada célèbre le référendum sur l’Accord de Charlottetown. 56,68% des Canadiens disent NON et 43,32% disent OUI. Au Québec, 57%  disent NON, dans le reste du Canada le NON remporte par 54%. Les Québécois rejettent l’accord parce qu’ils n’y voyaient rien qui puisse satisfaire leurs revendications historiques. Les Canadiens disent NON parce qu’ils trouvent que l’Accord de Charlottetown accordait au Québec des concessions qu’ils jugeaient inacceptables.

27 octobre 1992 : Dévoilement d’un jugement décisif pour les gais et lesbiennes des Forces armées canadiennes. Cette décision des tribunaux fait avancer la cause des soldats gais et lesbiennes après qu’un comité de déontologie des services secrets militaires eut donné raison à Michelle Douglas, congédiée quelques années plus tôt à cause de son orientation sexuelle. La Cour fédérale statue que les militaires homosexuels canadiens sont victimes de discrimination, ce à quoi accepte de mettre fin le ministère de la Défense.

6 novembre 1992 : La Cour suprême du Canada refuse à la Société Remorquage québécois à vos frais la permission  d’en appeler d’un jugement rendu en avril dernier par la Cour d’Appel du Québec, qui condamnait  l’entreprise controversée à payer des amendes totalisant 83200$ pour avoir intimidé des automobilistes et avoir illégalement retenu des voitures remorquées.

6 novembre 1992 : Un incendie détruit le Foyer Desjardins dans le village de Saint-André de Kamouraska. Cette auberge patrimoniale avait été construite en 1906. Une soixantaine de bénéficiaires et la cinquantaine d’employés de l’établissement ont été évacués.

16 novembre 1992 : La statue de Sir John A. Macdonald, installée dans le Square Dominion (Dorchester), dans le centre-ville de Montréal, est décapitée. Les trois lettres FLQ (pour Front de Libération du Québec) ont été peinturées au jet sur le socle de la statue.

17 novembre 1992 : La ministre de la Justice du Canada, Kim Campbell, annonce que le gouvernement fédéral versera une somme d’argent compensatoire à environ 80 personnes qui ont subi des expériences psychiatriques à l’Institut Allan Memorial de l’hôpital Royal Victoria de Montréal. Ottawa offre 100 000 $ de compensation à chaque victime d’Ewen Cameron qui, pour la CIA, leur avait infligé un lavage de cerveau à l’université McGill, entre 1957 et 1962.

26 novembre 1992 : Désormais, tous les commerces du Québec pourront ouvrir jusqu’à 17 heures, le dimanche. Restaurants et tabagies pourront ouvrir en tout temps, comme les librairies. Quant aux marchés d’alimentation, ils pourront ouvrir passé 17 heures le samedi et le dimanche, à condition de n’avoir pas plus de quatre employés en poste.

8 décembre 1992 : Près de 97% des touristes venus à Montréal entre les mois de juillet et septembre se disent satisfaits ou très satisfaits de leur séjour, révèle une enquête de l’UQAM. Pas moins de 98,3% des 3000 répondants se sont dits satisfaits ou très satisfaits notamment de la qualité des la restauration; et plus de 96% on apprécié l’accueil des Montréalais.

11 décembre 1992 : Le gouvernement Bourassa rend public son projet de la réfection, au coût de 50 millions de dollars, de l’ancien pavillon de la France à l’EXPO-67 sur l’île Notre-Dame et son aménagement en un casino.

12 décembre 1992 : Malgré toute leur discrétion, les deux jeunes mariés qui sortaient de la mairie de Sainte-Agathe, n’ont pas réussi à passer inaperçus. La mariée, Lisette Lapointe, vêtue d’une longue robe, donnait le bras à son nouvel époux Jacques Parizeau, souriant, et sobrement vêtu, comme à son habitude, d’un complet foncé.

15 décembre 1992 : Début de la participation des forces armées canadiennes dans le cadre la mission humanitaire de l’Organisation des Nations unies en Somalie. Un détachement de Casques Bleues canadiennes, composé de 88 parachutistes, atterrit à Bele Dogle, près de Mogadiscio, en Somalie.

16 décembre 1992 : Le gouvernement annonce officiellement que le Casino de Montréal ouvrira ses portes le 1er juillet 1993. Le casino pourra accueillir 1500 joueurs et comptera 65 tables de jeu, ainsi que 1200 machines à sous. On y trouvera des tables de blackjack, de baccara et de roulette. Une salle de Keno, pour les paris sur chiffres. Des discussions sont en cours quant à une salle réservée aux paris hors piste pour les cours à Blue Bonnets.

18 décembre 1992 : Cure d’amincissement à Hydro Ontario: faisant face à un déficit trop élevé et à une baisse de la demande, la société d’État annule un contrat d’achat d’électricité de 13 milliards de dollars avec le Manitoba.

22 décembre 1992 : Adoption de la Loi sur l’enseignement privé au Québec. La nouvelle loi favorise l’école privée dans la mesure où les établissements privés des niveaux préscolaire et primaire auront désormais accès aux subventions de l’État.

23 décembre 1992 : Le « toffe de la Malbaie » n’est plus sur l’échiquier: il n’y a plus qu’un homme d’affaires déchu, ordre de la Cour supérieur oblige. De l’empire hôtelier qu’il avait bâti, il ne reste plus à Raymond Malenfant qu’une toute petite carte: un deux de pique, un droit d’appel sur la décision du tribunal. Ainsi, un Himalaya de dettes a achevé d’engloutir un empire composé d’une quinzaine d’établissements hôteliers,dont le Manoir Richelieu, à La Malbaie, de six immeubles à bureaux et de deux centres de ski dans l’Ouest canadien et en Floride.

29 décembre 1992 : Le suicide avec l’aide d’un médecin est refusé à une malade en phase terminale. Sue Rodriguez perd sa cause devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>