XXe siècle

Ligne du temps : 1991

Ligne du temps : 1991

Ligne du temps : 1991

1 janvier 1991 : La taxe fédérale de 7% sur les marchandises et services (TVA) entre en effet.

2 janvier 1991 : Wayne Gretzky, des Kings de Los Angeles, inscrit son 700e but en carrière contre les Islanders de New York.

3 janvier 1991 : La TPS et la TVQ sont payées par une clientèle résignée dans les restaurants, les dépanneurs et les pharmacies. Dans le taxi, la taxe provinciale ne s’appliquera que l’an prochain.

8 janvier 1991 : L’affrontement attendu depuis plusieurs semaines est finalement survenu à Kahnawake entre les Mohawks et les forces de l’ordre. Huit Mohawks ont été arrêtés et six policiers ont été blessés au cours de l’affrontement. C’est une arrestation pour une infraction au Code de la sécurité routière vers 14 heures 30, sur la route 132, qui a mis le feu aux poudres. Une auto-patrouille de la GRC a fait immobiliser un camion; puis, selon la Sécurité du Québec, les policiers ont été pris à partie par les occupants et ont demandé des renforts. Un affrontement entre une cinquantaine de Mohawks et les policiers s’en est suivi. La police a fermé le pont Mercier à la circulation pendant quelques heures, par mesure de sécurité.

16 janvier 1999 : Le Canada entre en guerre pour la première fois depuis le conflit coréen de 1950-1953. Le premier ministre du Canada, Brian Mulroney a été prévenu du déclenchement des hostilités par le président américaine George Bush alors qu’il se trouvait à sa résidence officielle du 24 Sussex Drive. Si le Canada était resté à l’écart, nous aurions ce faisant trahi nos propres intérêts, abdiqué nos propres responsabilités et déshonoré nos propres traditions, a déclaré M. Mulroney devant les députés du Parlement.

16 janvier 1991 : Début de l’opération Desert Storm (Tempête du désert) en Irak. Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies avait adopté en novembre 1990 une résolution exigeant le retrait des troupes irakiennes du Koweït. En janvier, une coalition de 29 pays, dont le Canada, se forme. La première phase de l’opération «Tempête du désert» est marquée par une suite ininterrompue de bombardements aériens sur des sites jugés stratégiques. Commentant le rôle du Canada dans le conflit, le premier ministre Brian Mulroney déclare: «Si le Canada était resté à l’écart, nous aurions ce faisant trahi nos propres intérêts, abdiqué nos propres responsabilités et déshonoré nos propres traditions.». Des navires de guerre canadiens et des chasseurs CF-18 sont déployés dans la région du Golfe.

28 janvier 1991 : Le gouvernement fédéral du Canada annonce les inversions de 40 millions de dollars pour aménager un lieu de rassemblement populaire et un parc dans la partie ouest de l’Île Sainte-Hélène et remettre en état l’ancien pavillon américain d’Expo-67, la Biosphère.

2 février 1991 : Le Parti libéral du Québec rend public le rapport de son comité constitutionnel présidé par Me Jean Allaire. Le rapport intitulé Un Québec libre de ses choix établit trois listes de compétences : 1) domaines de compétence exclusive du Québec; 2) domaines de compétence partagée; 3) domaines de compétence exclusive du Canada.

5 février 1991 : Les 640 employés de la Société des alcools du Québec (SAQ) mettent fin à quatre mois de grève ponctuée de vandalisme, d’invectives et de recours aux tribunaux de part et d’autre.

9 février : Selon François-Marc Gagnon, historien d’art et professeur à l’Université de Montréal, le peintre Jean-Paul Mousseau occupe une grande place dans l’art québécois: L’environnement de Montréal est marqué par Mousseau.

23 février 1991 : Le Bloc québécois annonce sa décision de devenir parti politique en juin 1991. Le Bloc compte présenter 75 candidats aux élections fédérales et en faire élire 60.

27 février 1991 : Six semaines après le début de l’opération Desert Storm (Tempête du désert), les soldats de la coalition mise sur pied pour chasser l’Irak du Koweït font leur entrée à Koweït City.

28 février 1991 : Les affiches plus ou moins aguichantes d’hommes ou de femmes à demi-nus vivent leurs derniers beaux jours à Montréal. Est érotique pour la Ville ce « qui excite ou tend à exciter l’instinct sexuel en montrant tout ou partie du corps humain dans une position telle que l’attention est attirée sur les seins (des femmes), le pubis les organes génitaux ou les fesses ».

1er mars 1991 : Annonce de la création de l’École des métiers de l’aérospatiale de Montréal, basée sur le concept d’école-usine. Dès son ouverture, en 1994, l’école pourra former entre 500 et 600 ouvriers de niveau secondaire en aérospatial.

9 mars 1991 : Lors du 25e congrès du Parti libéral du Québec, Jean Allaire présente un rapport intitulé «Le Québec libre de ses choix». Il presse le gouvernement provincial de récupérer d’Ottawa de larges responsabilités et pouvoirs. Le rapport Allaire est approuvé par le PLQ. Le rapport fixe le délai maximum à l’automne 1992, à défaut de quoi il propose un référendum sur la souveraineté du Québec assortie d’une union confédérale (un nouveau partenariat) avec le reste du Canada. Il propose également de rapatrier d’Ottawa 22 compétences. Le Rapport Allaire devient programme officiel du Parti libéral du Québec qui expose donc ses revendications: transfert de presque tous les pouvoirs fédéraux au Québec hormis la défense, la perception des impôts et le paiement de la péréquation à la province (dont bénéficiait généralement le Québec). Dans le reste du Canada, des sondages d’opinion révèlent qu’une majorité de Canadiens désirent plus de pouvoirs pour le fédéral et peu d’anglophones hors Québec comprennent la raison pour laquelle le Québec devrait être reconnu comme société distincte.

tour mcgill

Tour McGill. Photo : © GrandQuebec.com

16 mars 1991 : La Sûreté du Québec et sa section spécialisée dans le domaine de la moralité et du crime organisé ne s’opposeront nulleme3nt à l’ouverture de casinos au Québec, à la condition qu’il s’agisse du modèle européen, c’est-à-dire, d’entreprises de l’État, administrées par celui-ci.

20 mars 1991 : Dix-neuf membres des Frères des écoles chrétiennes de l’ancienne école St-Joseph d’Alfred en Ontario, qui doivent répondre de 149 accusations criminelles relativement à des événements survenus entre 1941 et 1971, ont comparu devant le tribunal, dans la petite municipalité de L’Orignal. Les accusations font suite à une enquête menée à la suite à une démarche d’un journaliste d’un quotidien torontois qui avait mis la main sur un rapport interne du ministère des Institutions de réforme, de l’époque, qui concluait à des sévices physiques et des agressions sexuels, mais auquel le gouvernement de l’époque n’avait pas donné suite. Des 149 accusations, 69 portent sur des lésions corporelles infligées aux pensionnaires de l’institution, 59 font état d’agressions indécentes, cinq de grossière indécence, 14 de sodomie et, finalement, deux d’attentats à la pudeur.

27 mars 1991 : La Commission Bélanger-Campeau dépose son rapport. La Commission définit comme inacceptable le statu quo constitutionnel et en vient à la conclusion que deux voies s’ouvrent au Québec: un fédéralisme décentralisé ou la souveraineté. La Commission établit la viabilité économique et la faisabilité ordonnée de la souveraineté du Québec. Elle recommande que soit tenu, dans un délai raisonnable, un référendum sur l’avenir constitutionnel et politique du Québec (au plus tard le 16 octobre 1992. Jusqu’à échéance, le Québec pourra considérer des offres formelles de renouvellement de la fédération canadienne).

1er avril 1991 : Jacques Racine, porte-parole d’Hydro-Québec, évoque les raisons qui sont à l’origine de la construction d’une centrale thermique à Gentilly, annoncé par Hydro-Québec. Cette centrale devrait permettre de rencontrer la pointe, c’est-à-dire, le moment de l’année où les besoins en énergie électrique des consommateurs sont à leurs maximums. D’autre part, elle mettrait le Québec à l’abri d’une panne de réseau qui aurait pour résultat de paralyser le fonctionnement de la centrale nucléaire de Gentilly.

3 avril 1991 : La Brasserie Molson, propriétaire du Canadien de Montréal, dévoile son projet de déménager l’équipe du Forum dans un nouvel amphithéâtre qui sera construit sur des terrains adjacents à la gare Windsor. Ce bâtiment multifonctionnel, financé avec des fonds privés, contiendra 21 000 sièges et 130 loges.

13 mai 1991 : Les enquêteurs de l’Institut Gallup ont posée à un échantillon représentatif de Canadiens la question suivante: Qu’est-ce que vous préférez: qu’on accorde au Québec les pouvoirs qu’il réclame pour le garder dans le Canada ou que le gouvernement fédéral refuse ses demandes quitte à risquer qu’il se sépare? Seulement 30% des personnes interrogées trouvent qu’il est préférable d’accéder aux demandes du Québec.

15 mai 1991 : L’alpiniste Yves Laforest devient le premier Québécois à compléter l’ascension du mont Everest, à 8 848 mètres d’altitude.

22 mai 1991 :
Dévoilement d’un jugement invalidant l’article 276 du Code criminel concernant les agressions sexuelles. Les juges de la Cour suprême concluent que celui-ci porte atteinte aux articles 7 et 11d de la Charte canadienne des droits et libertés.

23 mai 1991 : Le gouvernement du Québec s’apprête à fermer des portes laissées ouvertes dans la loi 101 en resserrant sa réglementation sur l’admission à l’école anglaise pour les Néo-Québécois. Les personnes en attente d’un statut de réfugié seront explicitement tenues d’inscrire leurs enfants au secteur francophone, les empêchant d’inscrire leurs enfants au secteur anglophone en prétextant qu’ils ne s’établissent que temporairement au Québec.

25 mai 1991 : Retrait du gouvernement du Québec du financement du transport collectif.

1er juin 1991 : À la suite de la retraite de Louis Laberge, en poste depuis 1964, Fernand Daoust, secrétaire générale de l’organisme depuis 1968, devient le président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec. Clément Godbout, directeur de l’Union des Métallos, succède à Fernand Daoust au poste de secrétaire général de la Fédération.

10 juin 1991 : Le parlementarisme québécois naissait il y a 200 ans. Le 10 juin 1791, la sanction royale était donnée à l’Acte constitutionnel qui créait le premier Parlement de la colonie et divisait cette colonie en deux parties, le Bas-Canada et le Haut-Canada. La nouvelle Constitution entrait en vigueur le 26 décembre 1791 et le nouveau gouverneur du Bas-Canada, Lord Dorchester, prêtait le serment d’office.

12 juin 1991 : À la suite de sa victoire au quatrième tour de vote, Ovide Mercredi succède à George Erasmus à la tête de l’Assemblée des Premières nations du Canada. L’association représente environ 500 000 personnes.

14 juin 1991 : Une société en commandite composée de plusieurs partenaires québécois achète les Expos de Montréal des mains du premier propriétaire de l’équipe, Charles Bronfman et de ses partenaires minoritaires, Hugh Hallward et Lorne Webster. La transaction est évaluée à 100 millions de dollars.

20 juin 1991 : Suite aux recommandations de la Commission Bélanger-Campeau, l’Assemblée nationale adopte la loi 150. La loi prévoit la tenue d’un référendum sur la souveraineté, au plus tard le 26 octobre 1992.

20 juin 1991 : Adoption de la loi 145, sur le transfert de responsabilités vers les gouvernements locaux. Le projet de loi 145 concrétise la réforme proposée par le ministre des Affaires municipales, Claude Ryan. Le projet reçoit l’appui de 60 députés libéraux alors que 24 députés du Parti québécois et trois du Parti égalité s’y opposent.

24 juin 1991 : Deux hommes perdent la vie de façon violente sur les plaines d’Abraham lors des célébrations de la Fête de la Saint-Jean. Le premier est tombée dans l’immense feu de joie allumé derrière le manège militaire et le second a été tué d’un coup de couteau au thorax. La police a détenu le suspect.

1er juillet 1991 : Les vols de véhicules affichent des hausses sans précédent, de 20 à 70%, dans la région métropolitaine de Montréal, au lieu de se résorber progressivement comme on l’espérait. La majorité des voleurs interrogés derrière les barreaux, avouent s’adonner à ce crime pour financer leur consommation personnelle de drogue.

1er juillet 1991 : Près de 120 soldats tous équipés sont arrivés dans la région de Baie-Comeau pour aider les pompiers dans les zones évacuées à combattre les feux de forêt. Les arbres brûlent à huit kilomètres du village indien de Betsiamites, et à 12 kilomètres de Ragueneau. Environ 3000 des 3500 habitants de ces deux communautés ont plié bagage.

5 juillet 1991 : Le pilote québécois Daniel Brossoit, de Saint-Timothée et Jim MacKenzie, un spectateur, résident de Valleyfield, perdent leur vie dans un accident lors des essaies en vue du 52e Grand Prix nautique de Valleyfield, épreuve au cours de laquelle les embarcations peuvent atteindre des vitesses de plus de 200 km/h.

8 juillet 1991 : Afin de prévenir les échouages et d’attirer de plus gros navires, le Port de Montréal dépensera près de deux millions dans un projet de dragage qui augmentera d’un pied la profondeur d’eau navigable dans le chenal du Saint-Laurent.

11 juillet 1991 : Un avion DC-8 de Nationair s’écrase en Arabie Saoudite, près de l’aéroport de Djeddah. La tragédie, une des plus importantes de l’histoire de l’aviation commerciale, coûte la vie à 261 personnes, dont 14 membres d’équipage, pour la plupart originaires du Canada, quatre étant domiciliés au Québec. Un incendie à bord et l’explosion d’un réacteur ont précédé à l’écrasement de l’avion civil, un quadriréacteur DC-8 loué auprès de la compagnie canadienne Nationair et volant sous le nom des Nigerian Airways.

12 août 1991 : La firme SNC, fondée en 1947, fusionne avec Lavalin, dont l’existence remonte aux années 1960, pour former une des plus importantes firmes d’ingénierie au monde. Le coût de la transaction est évalué à 90 millions de dollars.

14 août 1991 : Après 17 jours de négociations, les deux plus grandes sociétés d’ingénierie au Canada, Lavalin et SNC, se regroupent et forment une nouvelle firme de taille mondiale. Il s’agit de la transaction de l’année dans le monde de la finance. Le montant de la transaction est de l’ordre de 90 millions. La Société de développement industriel du Québec apporte 25 millions en crédits, la Société pour l’expansion des importations  du  Canada – 5 millions.

19 août 1991 : Selon un rapport du ministère des ressources naturelles, les forêts québécoises sont toujours stigmatisées par les coupes à blanc, le procédé le plus utilisé. Mais l’image de la destruction systématique des forêts d’il y a dix ans s’estompe.

22 août 1991 : Réagissant aux pressions exercées sur le projet de développement hydroélectrique Grande-Baleine que son gouvernement veut mettre de l’avant, le ministre de l’Environnement, Pierre Paradis, annonce la tenue d’études environnementales sur le projet Grande-Baleine. Les études retarderont la mise en chantier de ce projet colossal évalué à 12 milliards de dollars.

27 août 1991 : Une violente tornade s’abat sur la région de Maskinongé. La tempête fait 15 blessés et ravage près de 90 immeubles.

11 septembre 1991 : Les transporteurs Air Canada et Canadien International abolissent 2200 postes à eux deux.

13 septembre 1991 : Québec ferme le Stade olympique après qu’une poutre de 55 tonnes, pièce importante du contour du stade, s’écroule en causant des dommages, mais ne faisant, heureusement, aucune victime. Le ministre du Tourisme du Québec, André Vallerand, décide de fermer le stade pendant au moins une semaine.

17 septembre 1991 : Les ateliers Angus, où s’effectuaient depuis environ 100 ans les réparation majeures des locomotives et des wagons de CP RAIL, seront fermés, entraînant la perte de 900 emplois à Montréal qui connaît déjà un fort taux de chômage.

17 septembre 1991 : Le gouvernement fédéral ferme deux bases militaires canadiennes en Allemagne.

23 septembre 1991 : Les libéraux de Frank McKenna gagnent tous les sièges à la législature du Nouveau-Brunswick.

8 octobre 1991 : De plus en plus terrorisés par des pushers violents et de junkies, les résidents du Carré Saint-Louis ne savent plus où se tourner pour régler un problème qui prend de plus en plus de place dans leur vie. « Ça fait un an et demi que je ne dors plus, confie un homme d’affaires déprimé qui vient de déserter sa luxueuse résidence située dans ce parc du centre-ville de Montréal. « Ces gens-là sont de véritables ordures. Ils s’assoient sur nos balcons, prennent un coup, pissent dans nos fenêtres et vomissent dans nos escaliers. Certains voyous vont même à faire leurs besoins dans les ruelles ». Ce citoyen a essayé sans succès de vendre sa maison depuis un an. Tous les acheteurs potentiels ont rebroussé chemin en apercevant les voyous.

9 octobre 1991 : Le projet sur le contrôle des armes à feu sera amendé pour que l’obtention d’un certificat d’armes à feu soit limitée aux personnes âgées d’au moins 18 ans.

13 octobre 1991 : Le groupe rock Vilain Pingouin obtient le titre de Groupe de l’année au Gala de l’Association de l’industrie du disque et du spectacle québécois (ADISQ) grâce au succès de son premier album «Vilain Pingouin».

17 octobre 1991 : Une équipe de chercheurs dirigée par l’archéologue Claude Chapdelaine, de l’Université de Montréal, met à jour à Rimouski le plus vieux site archéologique du Québec qui date de 8150 ans. Le site a été occupé par un groupe paléo-indien de culture Plano.

30 octobre 1991 : Le coroner Marc-André Bouliane a qualifié d’aberrants les 72 morts attribuables à la motoneige au cours de deux seule derniers hivers au Québec.

6 novembre 1991 : Selon l’opposition libérale et néo-démocrate, la taxe fédérale sur les produits et services (TPS) aurait coûté 10 milliards à l’entreprise canadienne et la perte de 200 000 emplois à travers le pays depuis son entrée en vigueur, en janvier dernier.

8 novembre 1991 : Les deux premières écluses reconstruites du canal de Lachine sont officiellement inaugurées. Le canal, fermé à la circulation depuis plus de 20 ans, sera navigable à nouveau.

9 novembre 1991 : Un C-130 canadien s’écrase sur l’île d’Ellesmere, dans l’Arctique ; huit des 13 aviateurs auront survécu jusqu’à l’arrivée des secours, 33 heures plus tard.

13 novembre 1991 : Hospitalisé depuis le 6 septembre, le cardinal Paul-Émile Léger meurt à la suite d’une longue maladie. Son corps sera exposé à la Basilique Notre-Dame où de nombreux fidèles lui rendront un dernier hommage.

26 novembre 1991 : Le premier wagon du métro de Montréal, remis à neuf est présenté à l’Atelier de Montréal du Canadian National, en présence du ministre du Travail, Normand Cherry. C’est le premier wagon de 336 wagons de métro datant de la première génération (1966) qui devront être réparés en période de 2 ans. Ces travaux permettront de conserver les 1700 emplois actuels à l’atelier, ainsi que créer 204 emplois additionnels.

27 novembre 1991 : La patiente Nancy B. demande à la Cour supérieure d’ordonner que l’on débranche le respirateur qui la maintient en vie depuis deux ans et demi. Mme Nancy B. est atteinte du syndrome de Guillain Barré qui la garde complètement paralysée au département des soins intensifs de l’Hôtel-Dieu de Québec. Le juge Jacques Dufour de la Cour supérieure du Québec, rencontrera la jeune patiente avant de prendre une décision, ce qui constitue une première au Canada. Le 6 janvier 1992, le juge Dufour décrétera que le médecin de Nancy B. doit se rendre à la volonté de sa patiente et interrompre le traitement qui la tient artificiellement en vie.

4 décembre 1991 : La faillite de Lavalin inc., l’une des plus grandes sociétés québécoises, entraîne des pertes de 200 millions de dollars pour environ 2500 crédenciers.

5 décembre 1991 : Le projet de loi C-17, qui restreint l’utilisation des armes à feu, reçoit la sanction du gouverneur général. Le projet avait été approuvé à la Chambre des communes auparavant par un vote écrasant.

13 décembre 1991 : Les personnes qui se croyaient victimes de la mousse isolante d’urée formaldéhyde se souviendront longtemps de ce vendredi: un juge vient d’affirmer que «rien ne permet d’identifier la MIUF comme cause de ces problèmes de santé». Une conclusion globale s’impose: l’absence de preuve de dommages tant à la santé qu’à la propriété à la MIUF, écrit le juge René Hurtubise, de la Cour supérieure, dans un jugement de 1099 pages déposé au palais de justice de Montréal. «Même dans les cas où certains demandeurs ont pu démontrer l’existence de dommages, la relation causale a toujours fait défaut», ajoute M. Hurtubise, qui rejette l’action des six demandeurs, dont les plaintes avaient été choisies parmi 5000 autres pour établir un précédent.

17 décembre 1991 : Annonce de la création d’un Centre de ressources technologiques en communications graphiques. La mesure est annoncée par Daniel Johnson, président du Comité ministériel permanent de développement de Montréal, lors de la présentation du plan de relance de Montréal.

17 décembre 1991 : Les Inuits recevront 1,1 milliard d’Ottawa et se tailleront une immense domaine, le Nunavut, englobant plus de la moitié des Territoires du Nord-Ouest, en vertu d’un accord historique intervenu avec le gouvernement fédéral du Canada. L’entente est conclue au terme de 15 ans de négociations entre le ministère des Affaires indiennes et la Fédération Tungavik du Nunavut. Elle prévoit que le territoire de 2 millions de kilomètres carrés aura le même statut que le Yukon. Les 17 mille Inuits du Nunavut comptent pour plus de 80% de l’ensemble des habitants. Ils contrôleront le nouveau gouvernement et détiendront les droits d’exploitation du sous-sol sur 350 000 kilomètres carrés de ce territoire, soit une superficie équivalente au quart de celle du Québec.

17 décembre 1991 : Joey Smallwood, « le dernier des Pères de la Confédération canadienne » (il s’appelait lui-même ainsi à cause de son rôle dans l’intégration de Terre-Neuve au Canada), est décédé à l’âge de 90 ans.

18 décembre 1991 : Le docteur Armand Frappier, fondateur de l’Institut Frappier, est décédé, à l’âge de 87 ans, dans un hôpital montréalais. Le docteur Frappier est connu comme un pionnier de l’hygiène et des vaccins, ce qui était assez visionnaire dans les années 1930, une époque où la mortalité infantile portait les noms de tuberculose, diphtérie, scarlatine et méningite. Comme tous les hommes d’action, le docteur Armand Frappier a été contesté. Il tenait énormément à son autonomie. « C’est pour cela qu’il a fondé son propre institut, entité séparée de l’Université de Montréal, où il dirigeait le département de microbiologie », souligne le docteur Beaulnes.

25 décembre 1991 : Le Canada reconnaît à onze républiques membres de l’ex-URSS le statut d’État indépendant.

Date exacte inconnue :

1991 : Le gouvernement du Québec institue le Prix des communautés culturelles, le premier recpiendaire est la Radio Centre-Ville.

1991 : Loi sur la radiodiffusion canadienne : révision de la politique du CRTC sur la radio communautaire et de campus; désormais le système de radiodiffusion canadienne est composé de trois éléments distincts: les médias du secteur public, du secteur privé et du secteur communautaire. Annonce d’un programme d’aide à la radio communautaire francophone et autochtone de l’Ontario Fondation de l’Alliance des radios communautaires du Canada (ARCC). Attribution à Radio Centre-Ville par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications du Canada d’une nouvelle augmentation de puissance (1 300 watts)

1991 : Attribution d’une licence de radiodiffusion à la radio étudiante CISM associée à l’Université de Montréal.

1991 : Selon Statistique Canada, la population qui pratique la religion juive au Québec est de 97 730.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>