XXe siècle

Ligne du temps : 1981

Ligne du temps : 1981

Ligne du temps : 1981

9 janvier 1981 : Nouveau changement de cap dans sa carrière politique : le député fédéral progressiste-conservateur de Joliette à la Chambre des communes, Roch LaSalle, succède à Michel Le Moignan au poste de chef de l’Union nationale (Le Moignan assurait l’intérim depuis le départ de Rodrigue Biron, en mars 1980).

15 janvier 1981 : La pièce C’était avant la guerre à l’anse à Gilles de Marie Laberge, est jouée pour la première fois. En 1982, cette pièce remportera le prix du Gouverneur général.

15 janvier 1981 : Le Château Frontenac devient un lieu historique du Canada (la désignation se réfère uniquement au plan au sol).

24 janvier 1981 : Plus de 45 ans après Maurice Richard, le Québécois Mike Bossy, des Islanders de New York, devient le troisième joueur de la Ligue nationale de hockey à réussir 50 buts en 50 parties.

3 février 1981 : Pétro-Canada prend le contrôle de Pétro-Fina.

12 février 1981 : Le groupe Solidarité-Québec remet au premier ministre du Québec, René Lévesque, une pétition qui contient les signatures de 715 000 Québécois qui s’opposent au rapatriement unilatéral de la Constitution canadienne et à son amendement sans l’accord du Québec. Cet acte n’empêchera par le rapatriement de la Constitution, en 1982, sans la participation du Québec.

15 février 1981 : Libération sous conditions de Pierre-Paul Geoffroy, militant du FLQ, condamné en 1969 à 124 prisons à vie pour une trentaine d’attentats terroristes.

6 mars 1981 : Jean Keable rend public le rapport de la Commission d’enquête sur les opérations policières au Québec. La Commission recommande des poursuites au criminel contre les policiers qui se sont livrés à des activités illégales dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au Québec entre 1971 à 1973.

30 mars 1981 : Le propriétaire Sam Berger vend le club des Alouettes de Montréal au multimillionnaire américain Nelson Skalbania.

chateau frontenac lieu historique du canada

Le Château Frontenac devenu Lieu historique du Canada le 15 janvier 1981. Photo : © GrandQuebec.com

31 mars 1981 : Lisette Renaud est la première femme à opérer une rame de métro montréalais.

2 avril 1981 : Le nouveau Code civil du Québec entre en vigueur au Québec. Il reconnaît l’égalité juridique des conjoints au sein du mariage. En se mariant, les femmes pourront donc désormais garder leur nom de fille et le transmettre à leurs enfants.

8 avril 1981 : La première mondiale des Plouffe à Québec, au cinéma Capitole. Pendant toute la journée, des cérémonies spéciales ont souligné l’événement. En soirée, un fouillis indescriptible régnait à l’entrée du cinéma, où des curieux s’étaient massés pour voir défiler les nombreux invités.

13 avril 1981 : Contre toute attente, le Parti québécois conserve le pouvoir au Québec en gagnant 80 sièges sur 122. Le parti Freedom of Choice, dont les candidats sont surtout concentrés dans la partie ouest de l’île de Montréal et qui exprime le mécontentement des anglophones du Québec face aux politiques linguistiques du Québec, réussit à rassembler 0,2% des votes.

14 avril 1981 : La Chambre des communes adopte le projet de transformer le ministère des Postes en société de la Couronne.

29 avril 1981 : Le premier Festival de folklore de Drummondville, un événement qui met en vedette des troupes de danse de plus d’une vingtaine de pays, attire les amateurs de danse et de traditions populaires.

1 mai 1981 : International Business Machines (IBM) met en oeuvre un nouveau grand projet de haute technologie centré sur la production de circuits électroniques dans l’usine de Bromont.

1 mai 1981 : Un groupe d’artistes met sur pied la Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec (SPACQ).

10 mai 1981 : Les Royaux de Cornwall, champions de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, remportent la coupe Mémorial pour la deuxième année consécutive en défaisant les Rangers de Kitchener par la marque de 5 à 2.

31 mai 1981 : Gilles Villeneuve remporte sa première victoire au volant d’une Ferrari Turbo.

31 mai 1981 : La ville de Halifax est livrée au vandalisme pendant une grève des policiers.

3 juin 1981 : Le directeur gérant du Canadien de Montréal, Irving Grundman, annonce la nomination de Bob Berry au poste de l’entraîneur. Berry, qui dirigeait les Kings de Los Angeles depuis 1978, succède à Claude Ruel.

28 juin 1981: Terry Fox s’éteint dans un hôpital de le Colombie-Britannique, à New Westminster, après une lutte courageuse contre le cancer.

29 juin 1981 : Le gouvernement canadien annonce la création du Prix humanitaire Terry Fox.

30 juin 1981 : Les postiers canadiens déclenchent une grève, après que leur syndicat n’arrive pas à en venir à une entente avec le Conseil du Trésor. Parmi les points en litige, on compte salaires, congés de maternité, vacances, demande pour des congés statutaires additionnels et autres revendications

2 juillet 1981 : Les Micmacs rejettent comme inacceptables les restrictions imposées par Québec en matière de pêche.

14 Juillet 1981 : René Lévesque annonce que le gouvernement n’interviendra plus  dans la guerre du saumon, sur la Restigouche.

19 juillet 1981 : Ouverture du Sommet des sept pays les plus industrialisés à Ottawa. C’est la première fois, depuis 1975, année du premier sommet à Rambouillet, en France, que le sommet se tienne au Canada. Parmi les sept pays les plus industrialisés du monde occidental ont trouve les États-Unis, le Japon, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la France, l’Italie et le Canada.

19 juillet 1981 : Richard Rodriguez établit un record en passant 218 heures dans le super- manège de La Ronde.

21 juillet 1981 : Clôture du sommet d’Ottawa réunissant les représentants des pays industrialisés, soit, outre le pays hôte, les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne de l’Ouest, l’Italie et le Japon.

11 août 1981 :
Fin de la grève de 42 jours des postiers canadiens.

2 septembre 1981 : À sa première année d’existence, le Manic de Montréal de la Ligue nord-américaine de soccer attire environ 60 mille spectateurs au stade Olympique de Montréal pour un match éliminatoire contre le Sting de Chicago.

11 septembre 1981 : Les pompiers de Montréal sont condamnés à verser 50 mille dollars à une des victimes du sinistre week end rouge.

13 septembre 1981 : Six pays s’affrontent dans le deuxième tournoi de la coupe Canada visant à déterminer la suprématie au hockey international: le Canada, l’URSS, la Suède, la Finlande, la Tchécoslovaquie et les États-Unis. La finale du tournoi oppose l’Union Soviétique au Canada. Les champions du monde n’ont fait qu’une bouchée de l’équipe canadienne, l’emportant par un pointage de 8 à 1.

27 septembre 1981 : Gilles Villeneuve termine au troisième rang lors du Grand Prix du Canada, gagné par Jacques Laffite.

28 septembre 1981 : Le premier ministre Pierre Elliott Trudeau se dit toujours prêt à négocier, après que la Cour suprême lui eût donné raison sur trois questions concernant le rapatriement de la constitution. Dans une décision partagée, la Cour suprême est d’accord – 7 juges contre 2 – avec la procédure engagée par Pierre Elliott Trudeau. De plus, la Cour suprême estime que de réduire les pouvoirs des provinces sans leur accord contrevient aux procédures normales en la matière. La Cour estime qu’il est du devoir d’Ottawa d’essayer de rallier les provinces. Pierre Elliott Trudeau convoque une dernière ronde de négociations pour le 2 novembre 1981. Bref, par un vote de sept contre deux, la Cour suprême du Canada établit que le gouvernement de Pierre Elliott Trudeau a le droit de demander unilatéralement le rapatriement de la Constitution.

2 octobre 1981 : L`Assemblée nationale (du Québec) vote, par une majorité de 111 à 9 une résolution demandant que le changement constitutionnel au Canada ne s’effectue que sur la base de négociations «dans le respect des principes et des conventions qui doivent régir les modifications du régime fédéral canadien». Neuf députés libéraux défient le chef Claude Ryan et votent contre la motion Lévesque visant à prier le fédéral de ne pas amoindrir les droits de l’assemblée en allant de l’avant avec son projet constitutionnel.

11 octobre 1981 : Après avoir mérité la première place à l’issue de la deuxième moitié de la saison 1981 marquée par une grève de joueurs, les Expos de Montréal remportent le championnat de leur division, à Philadelphie, dans le troisième et décisif match. Steve Rogers est l’étoile indiscutable de cette importante victoire en blanchissant les Phillies, 3 à 0, et en faisant marquer deux points avec son coup de bâton.

19 octobre 1981 : Les Dodgers de Los Angeles éliminent les Expos de Montréal en gagnant le 5e et dernier match de la finale de la Ligue nationale, au Stade olympique de Montréal. C’est un circuit de Rick Monday, des Dodgers qui élimine les Expos.

28 octobre 1977 : Le gouvernement Trudeau avoue que la police fédérale était entrée sans mandat dans des bureaux du Parti québécois, à Montréal en 1973, pour obtenir la liste des membres.

3 novembre 1981 : René Lévesque travaille avec sept provinces anglophones du Canada à la rédaction d’un nouveau compromis qui permettrait au gouvernement fédéral d’obtenir une partie de la Charte des droits qu’il réclamait.

4 novembre 1981 : Le premier ministre du Canada Pierre Elliott Trudeau propose à René Lévesque de tenir dans deux ans un référendum sur la formule d’amendement et la Charte des droits. René Lévesque accepte avec enthousiasme. Puis il se rend compte qu’il a été victime d’un traquenard : Ça ne m’était pas venu à l’esprit que l’accord signé (entre les huit provinces) s’en allait au panier (voir aussi la nouvelle du 3 novembre 1981).

5 novembre 1981 : La Nuit des longs couteaux. Après une rencontre nocturne des représentants-clés des provinces, le gouvernement fédéral canadien et les neuf provinces anglophones s’entendent pour insérer dans la Constitution du Canada des dispositions diminuant les pouvoirs du Québec en matière de langue et d’éducation. La nouvelle entente reconnaît la perte du droit de veto pour le Québec, annule la compensation fiscale (que René Lévesque avait négociée et qui était conditionnelle à la perte de son droit de veto), assure qu’il y aurait un référendum dans les deux ans à venir sur la nouvelle Constitution et la Charte des droits et libertés y étant greffée telle qu’elle a été rédigée par Trudeau lui-même (que René Lévesque et les sept autres premiers ministres avaient transformée afin de diminuer l’emprise d’Ottawa sur les compétences des provinces).

24 novembre 1981 : Ottawa annonce la conversion complète au système métrique dans le commerce de l’alimentation.

2 décembre 1981 : Le gouvernement fédéral vote en faveur du rapatriement de la Constitution canadienne.

14 décembre : Une bibliothèque ouvre ses portes l’intérieur de la station de métro McGill.

24 décembre 1981 : Quatre personnes perdent la vie dans l’incendie du pétrolier Hudson Transport, près de Matane.

28 décembre 1981 : La manifestation des ressortissants polonais devant le consulat de la Pologne à Montréal vise à dénoncer l’intervention des forces armées et l’imposition de la loi martiale en Pologne.

Sans date :

1981 : La communauté juive du Québec compte 102 355 personnes.

1981 : Les caisses populaires Desjardins innovent en mettant le premier guichet automatique à la disposition de leurs clients.

1981 : Début de l’émission musicale Le rock de A à Z, où le noyau du célèbre groupe humoristique Rock et Belles Oreilles s’est formé.

2 Comments

  1. Claude

    2014/03/28 at 3:44

    Je ne connais rien au hockey, mais y a-t-il une erreur dans un des faits cités? Ici, en 1981, on peut lire :
    « 24 janvier 1981 : Plus de 45 ans après Maurice Richard, le Québécois Mike Bossy, des Islanders de New York, devient le deuxième joueur de la Ligue nationale de hockey à réussir 50 buts en 50 parties. »

    Pourtant, pour l’année 1975, on peut lire :
    « 14 février 1975 : Au hockey, Bobby Hull égale le record effectué par Maurice Richard de 50 buts en 50 matchs. »

    Comment Bossy peut-il devenir le deuxième joueur à réussir 50 buts en 50 parties si Hull a réussi, six ans avant, à égaliser le record 50 buts en 50 parties de Maurice Richard? Ne serait-il pas plutôt le troisième?

  2. admin

    2014/04/15 at 2:14

    Oui, c’est plutôt, le troisième joueur, on corrige le texte. Merci pour cette correction.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>