XXe siècle

Ligne du temps : 1979

Ligne du temps : 1979

Ligne du temps : 1979

1er janvier 1979 : Le congé de maternité entre en vigueur. Désormais, au Québec, les mères salariées auront droit à un congé de 18 semaines après la naissance d’un enfant.

3 janvier 1979 :  En vertu de la Charte de la langue française (Loi 101), le gouvernement du Parti québécois fait adopter de nouvelles mesures visant à renforcer la place du français en milieu de travail. Le certificat temporaire de francisation devient obligatoire pour la plupart des entreprises faisant affaire au Québec et comptant 50 employés ou plus. Plusieurs entreprises sont passibles d’amendes allant de 100 $ à 2 000 $ par jour d’infraction.

6 janvier 1979 : L’ex-felquiste Jacques Lanctôt et sa famille arrivent de Paris après huit années d’exil.

15 janvier 1979 : Le gouvernement de René Lévesque fait adopter la Loi sur la protection de la Jeunesse qui vise au respect des droits des enfants et à celui de la responsabilité parentale.

24 janvier 1979 : Débute la grève des employés de la banque d’épargne de la Cité et du District de Montréal, la première de l’histoire dans le secteur des banques au Québec.

25 janvier 1979 : La commission Pépin-Roberts publie son rapport. Parmi ses 175 recommandations, la commission propose l’attribution d’un statut particulier pour le Québec.

25 janvier 1979 : La Cour d’appel du Québec lève l’injonction sur la pièce de Denise Boucher, «Les fées ont soif». La polémique entourant la pièce relance le débat sur la censure au Québec. La présentation de cette pièce, en juin 1978, avait soulevé la controverse, incitant des spectateurs choqués par son contenu à faire interdire le texte de Denise Boucher par les tribunaux pour des motifs blasphématoires.

26 janvier 1979 : La GRC arrête Georges Lemay, accusé d’avoir exploité un laboratoire de drogue clandestine.

5 février 1979 : Mme Jeanne Sauvé, ministre fédéral des Communications, a révélé qu’Ottawa acceptera une seule question à l’occasion du prochain référendum sur l’indépendance du Québec : Êtes-vous favorable à la séparation du Québec du reste du Canada?

11 février 1979 : Leçon soviétique aux étoiles de la LNH. Valeri Vasilyev et Boris Mikhailov, de l’équipe soviétique championne du monde au hockey, ont procédé au tour d’honneur portant la coupe Défi à bout de bras, après leur victoire décisive de 6-0 à New York, dans le match final de la série 2 de 3, face aux étoiles de la ligue nationale.

11 février 1979 : Le premier ministre de France, Raymond Barre, commence une visite officielle au Québec. Au cours des discussions qui suivent, la priorité est accordée à la coopération économique et scientifique entre la France et le Québec, particulièrement dans le domaine télévisuel.

20 février 1979 :
Le Parti libéral du Québec publie le document de travail «Choisir le Québec et le Canada». Ce document s’attaque à la thèse de la souveraineté-association et fait valoir les avantages du fédéralisme.

24 février 1979 : Le Québec gagne les Jeux d’hiver du Canada, à Brandon.

3 mars 1979 : Gilles Villeneuve gagne le Grand Prix d’Afrique du Sud.

4 mars 1979 : Début de la grève des employés de la société d’État Sidbec qui est paralysée à la suite du débrayage des 3 500 travailleurs de ses usines et bureaux. Les grévistes, membres de la Société des métallos, affiliée à la Fédération des travailleurs du Québec – FTQ quittent le travail à Montréal, Contrecoeur, LaSalle et Longueuil. Plusieurs problèmes, dont la sous-traitance, l’ancienneté et les heures de travail sont au coeur du litige.

16 mars 1979 : Décès de Jean-Guy Cardinal, âgé de 54 ans. Ce député péquiste avait été ministre de l’Éducation sous l’Union nationale.

27 mars 1979 : Le ministre des Finances du Québec, Jacques Parizeau, annonce la création du Régime d’épargne-actions ou RÉA.

29 mars 1979 : Un avion F-27 de Quebecair s’écrase à l’Ancienne-Lorette, près de Québec. L’accident fait 17 morts.

30 mars 1979 : `L`Association mondiale de hockey – AMH et la Ligue nationale de hockey – LNH amène l’entrée de quatre nouvelles équipes dans la LNH. Il s’agit des Nordiques de Québec, Whalers de Hartford, Oilers d’Edmonton et Jets de Winnipeg.

10 avril 1979 : Début du tournoi d’échecs à Montréal, avec la participation de la très grande majorité des maîtres.

12 avril 1979 : Le premier ministre du Québec René Lévesque épouse Madame Corinne Côté, son ancienne secrétaire, dans la stricte intimité.

1 mai 1979 : L’assemblée constituante de l’Association internationale des maires francophones s’ouvre à Québec. L’assemblée réunit des représentants de villes africaines, européennes, canadiennes et de l’hôtel de ville de Beyrouth, au Liban.

2 mai 1979 : Le gouvernement Lévesque annonce son intention de nationaliser la Société Asbestos.

5 mai 1979 : Fin après 15 mois d’auditions du procès des contrats de dragage du Saint-Laurent. Cinq dirigeants sont trouvés coupables de conspiration pour une fraude de l’ordre de $4 millions.

7 mai 1979 : Décès du populaire comédien Paul Guèvremont, à l’âge de 77 ans.

21 mai 1979 : Le Canadien de Montréal gagne la coupe Stanley. L’équipe remporte la série finale qui l’oppose aux Rangers de New York, quatre parties à une.

22 mai 1980 : Les conservateurs de Joe Clark remportent la victoire lors des élections fédérales, mais formeront un gouvernement minoritaire. Clark devient ainsi le 16e premier ministre du Canada.

1er juin 1979 : Parution de La Berdache, revue de la communauté gaie du Québec, publiée par l’Association pour les droits de la communauté gaie du Québec – ADGQ.

voie de gauche au québec

Voie de gauche au Québec… Photo : © GrandQuebec.com

4 juin 1979 : Pierre Elliott Trudeau remet sa démission. Joseph Clark (Joe Clark), chef du Parti conservateur, est assermenté comme 16e premier ministre du Canada.

5 juin 1979 : Une forte grêle cause de grands dégâts dans la région de Laval.

8 juin 1979 : Le premier ministre Joe Clark décrète un gel de l’embauche dans la fonction publique.

22 juin 1979 : La société Asbestos tente de faire déclarer inconstitutionnelle l’expropriation de la compagnie par le gouvernement du Québec.

23 juin 1979 : La nomination de Robert Stanfield pour étudier le projet de transfert de l’ambassade canadienne en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, permet de calmer quelque peu les États arabes.

26 juin 1979 : Le Québécois Fernand Marcotte Jr. conserve son titre du champion canadien des poids moyens en défaisant par décision Eddie Melo de Toronto. Le combat fait salle comble au Forum de Montréal.

29 juin 1979 : La Banque Canadienne Nationale et la Banque Provinciale se fusionnent. La nouvelle Banque Nationale du Canada a un actif de 14 milliards de dollars. Elle possède 800 succursales.

5 juillet 1979 : L’escouade féminine est formée par la Sûreté du Québec pour lutter contre le viol.

9 juillet 1979 : Ken Dryden, joueur de hockey professionnel dans l’équipe des Canadiens de Montréal, annonce sa retraite sportive.

11 juillet 1979 : Décès du sénateur Claude Wagner, à l’âge e 54 ans, des suites d’une longue maladie.

27 juillet 1979 : À l’initiative du Front commun antinucléaire, une vaste manifestation se tient à Québec.

7 août 1979 : Le couple Cossette-Trudel est condamné à deux ans moins un jour de prison pour sa participation à l’enlèvement du diplomate britannique James Cross, en octobre 1970.

13 août 1979 : Début de la grève générale chez Bell Canada.

16 août 1979 : John G. Diefenbaker, ancien premier ministre du Canada de juin 1957 à avril 1963, décède à Ottawa, à l’âge de 84 ans.

24 août 1979 : Montréal est l’hôte de la Coupe du monde d’athlétisme, une compétition internationale de trois jours qui a lieu dans le stade Olympique.

25 août 1979 : Le premier Marathon international de Montréal – MIM. Les neuf mille coureurs y participent. Le départ a lieu au pont Jacques-Cartier alors que l’arrivée a lieu sur l’Île Sainte-Hélène.

4 septembre 1979 : Bernard «Boum Boum» Geoffrion est nommé entraîneur du Canadien de Montréal. M. Geoffrion succède à Scotty Bowman.

5 septembre 1979 : Annonce de la fusion des banques Canadienne Nationale et Provinciale du Canada sous le nom de Banque Nationale du Canada.

12 septembre 1979 : La société ITT-Rayonier annonce la fermeture de son usine de Port-Cartier.

12 septembre 1979 : Henri Richard est intronisé au Temple de la renommée du hockey, à Toronto.

25 septembre 1979 : Le quotidien The Montreal Star ferme ses portes après 111 ans de publication depuis 1869. À sa première parution le 16 janvier 1869, il s’appelait The Evening Star. C’est en 1877 qu’il adopte le nom The Montréal Star. Le quotidien ne se relève pas d’une grève.

1er octobre 1979 : Claire L’Heureux-Dubé est nommée juge à la Cour d’appel du Québec. Elle est la première femme à occuper ce poste.

2 octobre 1979 : La commission McDonald lève le voile sur « Échec et mat », une opération douteuse de la GRC.

2 octobre 1979 : Décès de l’ex-ambassadeur Jean Bruchési. Avocat, professeur et historien de renom, il fut l’auteur d’une histoire du Canada en deux volumes.

9 octobre 1979 : La Banque du Canada relève son taux d’escompte de 12,25% à 13%, dans le sillage d’augmentations similaires aux États-Unis.

10 octobre 1979 : Ennuyé par un mal de dos, l’ailier droit Yvan Cournoyer, du Canadien, annonce sa retraite.

10 octobre 1979 : À leur premier match dans la Ligue nationale de hockey, les Nordiques de Québec perdent 5-3 face aux Flames d’Atlanta.

11 octobre 1979 : Le transport en commun est paralysé pour une cinquième fois en douze ans, à Montréal.

13 octobre 1979 : Pour la première fois depuis 1938, deux équipes du Québec se font face dans un match régulier de la Ligue nationale de hockey – LNH. Il s’agit du Canadien de Montréal et des Nordiques de Québec.

15 octobre 1979 : Le gouvernement fédéral Clark échappe de justesse à une motion de blâme.

21 octobre 1979 : Le parti québécois lance sa campagne référendaire devant 7 mille partisans.

24 octobre 1979 : Fin de la grève de huit mois à la Commission de transport de la Communauté urbaine de Québec.

26 octobre 1979 : Guy Lafleur obtient du Canadien de Montréal le salaire demandé, soit $300 000.

27 octobre 1979 : Le premier ministre René Lévesque inaugure LG-2, la plus vaste centrale hydro-électrique souterraine du monde.

29 octobre 1979 : Le premier ministre du Canada Joe Clark annonce que le Canada songe à déménager de Tel-Aviv à Jérusalem son ambassade en Israël.

31 octobre 1979 : Iannis Xenakis, compositeur français, arrive à Montréal. La pédagogue et communicatrice Maryvonne Kendergi, le compositeur Serge Garant et le chef d’orchestre Charles Dutoit le saluent, au nom du public rassemblé au Théâtre Maisonneuve.

1er novembre 1979 : Dépôt à l’Assembléé natonale du livre blanc sur la souveraineté-association. Il s’agit d’un livre de 118 pages intitulé D’égal à égal – La nouvelle entente Québec-Canada.

1er novembre 1979 : Le Mouvement Desjardins fonde une société historique : la Société Alphonse-Desjardins. La mission de la nouvelle société est de mettre en valeur la vie du fondateur du mouvement des caisses Desjardins et de perpétuer le souvenir de son oeuvre pour les générations futures.

10 novembre 1979 : Le train 54 du Canadien Pacifique, long de 106 wagons, voyageant de Windsor à Agincourt, transporte plusieurs produits hautement toxiques et volatils: trois de toluène (un composant du T.N.T.), onze citernes de gaz propane, trois de styrène, et une citerne de chlore liquide. À 23 h 53, l’essieu d’un des wagons cède à cause d’un manque de lubrifiant, provoquant le déraillement de 24 wagons-citernes. L’accident survient en plein coeur de la ville de Mississauga, à 30 km au sud-ouest de Toronto. Comble de malheur, 19 des 24 wagons accidentés contiennent les matières les plus nocives qui soient: du propane, du styrène, du toluène et du chlore. Plus de 250 mille résidents de Mississauga sont évacués et autorisés à regagner leur domicile le 14 novembre, le danger d’une énorme explosion et de la contamination du terrain disparu.

12 novembre 1979 : Manifestation des membres du Syndicat des fonctionnaires provinciaux du Québec qui protestent contre le projet de loi spéciale que s’apprête à voter l’Assemblée nationale et qui aurait pour effet de forcer les fonctionnaires en grève à retourner au travail sans avoir obtenu satisfaction.

19 novembre 1979 : Maurice Bellemarre, le doyen de l’Assemblée nationale, abandonne son siège.

19 novembre 1979 : Début d’une grève dans les hôpitaux du Québec.

20 novembre 1979 : L’écrivaine Antonine Maillet reçoit le prix Goncourt pour son roman «Pélagie-la-charrette».

21 novembre 1979 : Une motion de non-confiance dissout le gouvernement fédéral. L’opposition, dont les néo-démocrates et les libéraux divergent sur la privatisation de Petro-Canada et le budget minceur.

25 novembre 1979 : Les Alouettes de Montréal subissent une défaite de 17-9 aux mains des Eskimos d’Edmonton devant plus de 65 000 spectateurs réunis au stade Olympique de Montréal, en finale de la Coupe Grey.

13 décembre 1979 : Le gouvernement de Joe Clark est défait à la Chambre des communes, à la suite d’une motion de censure déposée par les Libéraux au sujet du budget Crosbie.

13 décembre 1979 : La Cour suprême du Canada déclare inconstitutionnels sept articles de la Loi 101. Le plus haut tribunal du pays invalide la décision du gouvernement québécois de faire du français la seule langue en usage devant les tribunaux et à l’Assemblée nationale. Du même coup la Cour annule une loi adoptée en 1890 au Manitoba, laquelle faisait de l’anglais la seule langue officielle de la province du Manitoba.

14 décembre 1979 : Battu la veille, à la Chambre des Communes, le gouvernement Clark déclenche des élections fédérales.

18 décembre 1979 : Pierre Elliott Trudeau annonce qu’il dirigera le Parti libéral aux prochaines élections fédérales.

20 décembre 1979 : Le gouvernement du PQ dirigé par René Lévesque fait le dépôt de la question référendaire qui sera posée aux Québécois lors du référendum sur la souveraineté-association prévu pour 1980. La question se lit comme suit: «Le gouvernement du Québec a fait connaître sa proposition d’en arriver, avec le reste du Canada, à une nouvelle entente fondée sur le principe de l’égalité des peuples. Cette entente permettrait au Québec d’acquérir le pouvoir exclusif de faire ses lois, de percevoir ses impôts et d’établir ses relations extérieures, ce qui est la souveraineté et, en même temps, de maintenir avec le Canada une association économique comportant l’utilisation de la même monnaie. Aucun changement de statut politique résultant de ces négociations ne sera réalisé sans l’accord de la population lors d’un autre référendum. En conséquence, accordez-vous au gouvernement du Québec le mandat de négocier l’entente proposée entre le Québec et le Canada?»

21 décembre 1979 : Adoption par l’Assemblée nationale de la Loi sur la santé et de la sécurité au travail, Loi 17. La Commission de la santé et la sécurité au travail (CSST) sera mise sur pied en 1980 par le gouvernement du Québec

31 décembre 1979 : Le gouvernement du Parti québécois crée le ministère de l’Énergie et des Ressources en regroupant le ministère des Terres et Forêts, les Directions générales des Mines et de l’Énergie et une partie de son administration.

Date à préciser :

1979 : Mise en œuvre par le Parti québécois de sa politique de développement des médias communautaires du Québec. Le PAMEC (Programme d’aide aux médias communautaires) se concentre sur les radios communautaires dont le nombre va croître considérablement jusqu’en 1985. Création de l’Association des radiodiffuseurs communautaires du Québec (ARCQ). Mise sur pied d’un programme fédéral de subvention pour la radio autochtone.

1979 : Inauguration du Musée du Centre commémoratif de l‘Holocauste de Montréal au 5151, chemin de la Côte-Sainte-Catherine. Il s’agit du plus grand musée du genre au Canada. Ce musée sera agrandi en 2002. Il rappelle la vie culturelle et communautaire juive telle qu’elle prospérait avant la persécution nazie et sa lutte pour la survie durant l’Holocauste. Le musée regroupe 6 000 objets et documents provenant de la communauté des survivants établis à Montréal.

1979 : Plusieurs édifices historiques, dont l’ancienne synagogue Beth David de la rue Chenneville construite 141 ans auparavant et devenue église presbytérienne chinoise en 1940, le parc Dufferin et plusieurs édifices des rues Saint-Urbain et de la Gauchetière sont démolis pour faire place au complexe Guy-Favreau.

1 commentaire

  1. robert beausoleil

    2014/02/09 at 9:42

    JE CROIS SINCEREMENT QUE LA CRÉATION DE L`UQAM REMONTERAIT PLUTOT A 1969…SIMPLEMENT UNE FAUTE DE FRAPPE….SES BUREAUX ADMINISTRATIFS ETAIENT SITUÉS AU PAVILLON RIVERIN JUSTE A L`ARRIERE DE L`EDIFICE DE REVENU CANADA….EN 1969, IL Y AVAIT NOTAMMENT LE PAVILLON STE-MARIE (BLEURY/DORCHESTER, L`ECOLE NORMALE JACQUES-CARTIER ET L« ECOLE NORMALE DE MUSIQUE D`OU MON EX A GRADUÉ AVEC SON BAC DE L`UQAM EN …1976

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>