XXe siècle

Ligne du temps : 1970

Ligne du temps : 1970

Ligne du temps : 1970

1er janvier 1970 : Mise en place de la Communauté urbaine de Montréal conformément à la Loi de la CUM.

1er janvier 1970 : Adoption d’une loi sur les loteries au Canada.

1er janvier 1970 : La Commission de transport de Montréal change son appellation pour celle de Commission de transport de la Communauté urbaine de Montréal, avec l’entrée en vigueur de la Loi de la Communauté urbaine de Montréal (CUM).

16 janvier 1970 : Un jeune économiste aux tendances nationalistes, Robert Bourassa, est élu chef du parti libéral du Québec. Il succède à Jean Lesage, père de la Révolution tranquille et chef du gouvernement du Québec de 1960 à 1966.

3 février 1970 : Les conducteurs de la compagnie G. Lapalme, qui effectue du transport postal, déclenchent une grève du zèle après que le gouvernement fédéral ait retiré le contrat du transport postal à cette entreprise privée et ait refusé d’intégrer les camionneurs de l’entreprise dans la fonction publique, avec leurs droits d’ancienneté et leur syndicat, affilié à la Confédération des syndicats nationaux (CSN). La grève durera 2 ans et deviendra célèbre dans les milieux ouvriers.

14 février 1970 : Betsy Clifford, née à Old Chelsea (Outaouais) en 1953, devient la plus jeune skieuse de l’histoire à remporter l’épreuve de slalom géant aux championnats du monde de ski alpin qui se tiennent à Val Gardena, en Italie.

18 février 1970 : Le gouvernement de Pierre Elliott Trudeau annonce une politique de restriction des prix afin de contrer les effets de l’inflation. Le gouvernement canadien refuse d’augmenter les prix sur les tarifs postaux, aériens et autres. De plus, il demande à ses corporations d’adhérer au programme de restriction volontaire.

26 février 1970 : Jacques Lanctôt et Pierre Marcil, deux militants du mouvement indépendantiste, sont arrêtés pour possession d’armes à feu puis relâchés sous caution. Ils sont soupçonnés d’avoir préparé l’enlèvement du consul d’Israël à Montréal, Moïse Golan.

27 février 1970 : La pièce T’es pas tannée Jeanne d’Arc est jouée en première par la troupe du Grand Cirque ordinaire au théâtre de Quat’Sous, à Montréal.

2 mars 1970 : La Chambre des communes accorde son consentement au choix de Keith Spicer comme premier commissaire aux langues officielles du Canada. Keith Spicer est un universitaire ontarien de 34 ans qui s’est distingué dans le domaine de l’enseignement et du journalisme. Son choix est salué à la fois par les membres de la majorité libérale et par ceux des partis d’Opposition. Sa nomination suit de près l’adoption de la Loi des langues officielles par le gouvernement Pierre Elliott Trudeau. Spicer restera en poste jusqu’en 1977.

14 mars 1970 : Loto-Québec procède au premier tirage de son histoire. Les billets sont vendus 2 dollars. MM. Demitriadis Estatios et Antoine Scaff se partagent le premier prix. Ce sont Mario Verdon et Roger Baulu qui mènent le premier jeu.

15 mars 1970 : Le Québec participe à l’Exposition universelle d’Osaka, au Japon, comme entité indépendante dans le cadre de la représentation Canadienne. Divers dignitaires et artistes font partie de la délégation, la plus importante représentation du Québec à l’étranger à ce jour.

montrel vue parc lera

Vue de Montréal dès le parc Mont-Royal. Photo : © Valeria Novokreschonova

22 mars 1970 : M. Camil Samson est élu chef québécois du Ralliement des créditistes. Réal Caouette a échoué dans sa tentative de faire élire Yvon Dupuis.

27 mars 1970 : Plus de 150 poètes venus de toutes les régions du Québec participent à la première «Nuit de la poésie», tenue au centre Gesù. On y trouve les artistes Denis Vanier, Michèle Lalonde, Claude Gauvreau, Roland Giguère, Gatien Lapointe, Paul Chamberland, Raoul Duguay, Nicole Brossard et quelques autres. L’événement est organisé par Gaston Miron et Claude Haeffely. L’Office national du film (ONF) immortalise cette première Nuit de la poésie par le biais du réalisateur Jean-Claude Labrecque.

20 avril 1970 : Coup de la Brinks : À quelques jours des élections générales au Québec, le premier scrutin auquel se présente le Parti québécois, le Royal Trust effectue un très visible transfert de fonds de certains clients timorés de Montréal vers Toronto à bord de neuf camions blindés de la compagnie Brinks.

29 avril 1970 : Les Libéraux de Robert Bourassa remportent les élections à l’Assemblée nationale avec 45,4 % des voix. Ils font élire 72 députés, contre 17 pour les Unionistes de Jean-Jacques Bertrand, 12 sièges pour le Crédit social et 7 sièges pour le Parti québécois. Robert Bourassa devient le plus jeune premier ministre de l’histoire du Québec. Il a axé sa campagne sur la relance de l’emploi et la défense du fédéralisme rentable.

5 mai 1970 : La politique laitière adoptée par le gouvernement libéral fédéral de Pierre Elliott Trudeau suscite de vives réactions chez les producteurs agricoles. Une de ces réactions provient de 800 agriculteurs de la région de la Côte-du-Sud qui envahissent la route 2 et les rues de la ville de La Pocatière avec 155 tracteurs de ferme.

11 mai 1970 : L’intervention imprévue d’un groupe de femmes favorables à l’avortement libre force l’interruption des travaux à la Chambre des communes, à Ottawa. Ils ne reprendront qu’une demi-heure plus tard à huis clos.

12 mai 1970 : À Amsterdam, le Comité Olympique International choisit Montréal pour organiser les Jeux olympiques de 1976.

20 mai 1970 : Plus d’un million de jeunes canadiens pourront se prévaloir du droit de vote à 18 ans. L’âge minimum requis jusqu’à maintenant était de 21 ans.

31 mai 1970 : Le gouvernement canadien annonce sa décision de laisser flotter la devise du pays.

4 juin 1970 : Des centaines d’Amérindiens manifestent devant le Parlement à Ottawa rejetant la politique indienne préconisée par le gouvernement fédéral, et le premier ministre Trudeau promet de ne pas la leur imposer.

19 juin 1970 : Dans son rapport provisoire, la commission LeDain émet l’opinion que le cannabis est l’objet d’une loi trop répressive et punitive.

21 juin 1970 : Percée majeure de la police contre le FLQ, grâce à l’arrestation de six personnes.

24 juin 1970 : Explosion d’une bombe au quartier général de la Défense à Ottawa, le jour de Saint-Jean-Baptiste, fête nationale du Québec. Une femme est morte à cause de l’attentat : Jeanne d’Arc Saint-Germain.

1er juillet 1970 : Pour la première fois, la femme mariée a la pleine capacité juridique au Québec. Selon une nouvelle Loi concernant les régimes matrimoniaux, la femme peut désormais administrer et aliéner ses biens propres seule, elle peut également administrer ses biens réservés et elle obtient d’autres droits, notamment dans le cadre de l’introduction du régime de la société d’acquêts.

5 juillet 1970 : Parti de l’aéroport de Dorval en direction de Los Angeles, un super DC-8 d’Air Canada s’écrase avant de faire escale à Toronto. L’appareil, qui va choir dans un champ, est entièrement détruit.

10 juillet 1970 : Les députés de l’Assemblée nationale approuvent le projet de loi sur l’assurance-maladie déposé par le gouvernement de Robert Bourassa. Le nom du ministre de la Santé, de la Famille et du Bien-être social, Claude Castonguay, sera identifié à ce programme qui fait l’objet de vifs différends avec les médecins spécialistes, les omnipraticiens, les chirurgiens-dentistes et les optométristes. Le mode de rémunération est un des éléments clefs de cette tension.

14 juillet 1970 : Le cargo Eastcliffe Hall coule dans le Saint-Laurent près de Morrisbourg, Ontario : on dénombre neuf morts.

16 juillet 1970 : Ouverture des 9ièmes Jeux du Commonwealth à Édimbourg, en Écosse.

26 juillet 1970 : Décès de Robert Taschereau, ex-juge en chef de la Cour suprême du Canada, âgé de 73 ans.

2 août 1970 : Dans la foulée du festival de Woodstock, les productions Woods organisent un festival pop à Manseau, dans les Bois-Francs.

7 août 1970 : Les habitants de la ville de Cabano protestent contre le chômage élevé dans leur région et contre les engagements non-respectés par l’entreprise Auteuil Lumber.

10 août 1970 : Les ouvriers de la construction du Québec reprennent le travail après leur grève à la suite d’une loi spéciale.

17 août 1970 : La Commission permanente des Affaires extérieurs et de la Défense du Canada recommande la création d’une société de contrôle des investissements étrangers.

13 août 1970 : Le gouvernement du Manitoba étatise l’assurance-automobile.

23 août 1970 : Accord entre Ottawa et Québec pour créer un parc national en Mauricie.

27 août 1970 : L’assurance que la commission scolaire de Saint-Léonard autorisera les enfants à fréquenter à nouveau des classes anglaises met fin aux controverses soulevées par l’enseignement des langues à l’école primaire.

1 septembre 1970 : Le Service des postes Canada expérimente le système du code postal à Ottawa. Celui-ci sert à faciliter le classement et la distribution du courrier à travers le pays.

3 septembre 1970 : La quatrième tranche du rapport de la Commission Castonguay recommande une refonte globale de l’organisation de la santé au Québec, et le salariat pour le médecin.

8 septembre 1970 : Les dix étudiants exclus temporairement de l’université Sir Georges Williams sont condamnés à une amende de $1000 pour leur rôle dans le vandalisme causé au centre d’informatique.

9 septembre 1970 : Trois firmes spécialisées dans le domaine de l’alimentation au Québec fusionnent. Couvrette & Provost Ltée, Denault Ltée et Lamontagne Ltée annoncent la création d’une entreprise géante, connue dorénavant sous le nom de Provigo.

17 septembre 1970 : Léo Cadieux démissionne comme ministre de la Défense nationale canadienne et est nommé ambassador en France.

20 septembre 1970 : Le pilote automobile belge Jackie Ickx remporte le Grand Prix de formule 1 du Canada à Saint-Jovite, sur le circuit du Mont-Tremblant. C’est la deuxième fois qu’une course automobile d’envergure internationale se déroule dans la province.

28 septembre 1970 : La commission présidée par Florence Bayard Bird propose diverses mesures pour combattre la discrimination contre la femme au Canada.

2 octobre 1970 : Les médecins spécialistes déclenchent la grève pour protester contre le projet d’assurance-maladie.

5 octobre 1970 : Le diplomate britannique James Richard Cross est enlevé par la cellule «Libération» du Front de Libération du Québec. Cet enlèvement marque le début de la Crise d’Octobre.

6 octobre 1970 : Le Secrétaire d’État aux affaires extérieures fédéral, Mitchell Sharp, refuse de céder aux conditions du FLQ pour la libération de James Richard Cross : publication dans les journaux du texte du Manifeste du FLQ ; libération des prisonniers politiques (militants du FLQ) ; réemploi des 400 ex-employés de la compagnie Lapalme (transport du courrier) par le ministère des Postes par suite de leur mise à pied.

7 octobre 1970 : Lecture du Manifeste du FLQ à la radio de CKAC.

8 octobre 1970 : Lecture du Manifeste du FLQ à la télévision de Radio-Canada.

10 octobre 1970, 18 h 00 : Le ministre de la Justice, Jérôme Choquette, déclare en conférence de presse que le gouvernement refuse toute négociation avec le FLQ.

10 octobre 1970, 18.18 : Le ministre de l’Immigration, du Travail et de la Main-d’oeuvre, Pierre Laporte, est kidnappé par le Front de libération du Québec (FLQ), alors qu’il se trouvait dans sa résidence de Saint-Lambert. Membres de la cellule du FLQ qui ont enlevé M. Laporte : Francis Simard, Paul Rose, Jacques Rose, Bernard Lortie.

11 octobre 1970 : Le premier ministre Robert Bourassa laisse croire qu’il accepte de négocier avec le FLQ.

12 octobre 1970 : Des troupes de combat quittent Petawawa et occupent des positions à Ottawa, afin d’assurer la protection des députés fédéraux et des diplomates.

13 octobre 1970 : Les libéraux battent de justesse les conservateurs lors des élections générales de Nouvelle-Écosse.

13 octobre 1970 : Le gouvernement canadien reconnaît la république populaire de Chine et rompt ses relations avec la Chine nationaliste.

15 octobre 1970 : Claude Castonguay, ministre de la Santé du Québec, dépose un projet de loi pour forcer le retour au travail des médecins spécialistes.

16 octobre 1970 : L`État des mesures de guerre est décrété par le gouvernement canadien et approuvé par la Chambre des communes du Parlement à la suite des enlèvements du diplomate James Richard Cross et du ministre de l’Immigration, du Travail et de la Main-d’œuvre du Québec, Pierre Laporte. L’habeas corpus est suspendu, l’armée canadienne prend le contrôle du Québec et procède à 457 arrestations de citoyens considérés suspects (comédiens, chanteurs, poètes, écrivains, journalistes, syndicalistes, etc.). L’armée canadienne s’installe pour assurer la protection quelques quartiers et des édifices gouvernementaux.

17 octobre 1970 : À 18 heures, 18 minutes, soit une semaine jour pour jour et minute pour minute après son enlèvement, M. Pierre Laporte, ministre du Travail et de l’Immigration du Québec, est assassiné par strangulation par ses ravisseurs. Son corps a été découvert dans le coffre de la voiture qui avait été utilisée par les terroristes le 10 octobre dernier.

18 octobre 1970 : René Lévesque, chef du Parti québécois (PQ), condamne catégoriquement le Front de libération du Québec (FLQ) pour la mort de Pierre Laporte.

19 octobre 1970 : La police de Montréal découvre un des refuges utilisés par le FLQ.

20 octobre 1970 : Jean Marchand, homme politique et membre influent du gouvernement libéral du Canada, accuse le Front d’action politique des salariés (FRAP) d’être la couverture politique du FLQ.

20 octobre 1970 : Lancement de la revue Mainmise consacrée aux phénomènes de la contre-culture.

25 octobre 1970 : Jean Drapeau remporte les élections sans opposition à Montréal, en pleine période d’agitation suite aux événements d’octobre. Le Parti civique de Jean Drapeau remporte une écrasante victoire sur le Front d’action politique (FRAP), un parti progressiste qui reçoit l’appui du mouvement syndical. Le parti du maire remporte la totalité des 52 sièges au conseil municipal.

1er novembre 1970 : Le régime de l’assurance-maladie public et universel, proposé par le ministre de la Santé Claude Castonguay, est en vigueur depuis ce matin.

5 novembre 1970 : Un incendie détruit le Foyer Sainte-Bernadette, une maison d’accueil pour personnes âgées située à Pointe-aux-Trembles. Dix-sept pensionnaires meurent asphyxiées. L’incendie se déclare après l’explosion d’une chaudière vers quatre heures du matin.

5 novembre 1970 : Arrestation de 24 présumés membres du FLQ.

7 novembre 1970 : Le pont Pierre-Laporte est inauguré à proximité de Québec, reliant les villes de Sainte-Foy et de Saint-Nicolas. Il s’agit du deuxième pont surplombant le fleuve Saint-Laurent dans cette région. L’imposante structure suspendue de plus de 1 000 mètres est la première du genre au Canada.

28 novembre 1970 : L’équipe de football des Alouettes de Montréal remportent la deuxième coupe Grey de son histoire après sa victoire sur les Stampeders de Calgary par 23 à 10, à Toronto.

3 décembre 1970 : Le diplomate britannique James Richard Cross, enlevé deux mois plus tôt, est relâché par la cellule «Libération» du Front de Libération du Québec (FLQ), traquée dans son repaire. En échange, les trois ravisseurs et certains membres de leurs familles obtiennent un sauf-conduit pour Cuba.

9 décembre 1970 : Dans son rapport sur la concentration de la presse, le sénateur Keith Davey, président du comité spécial du Sénat canadien, recommande une surveillance accrue des entreprises de presse.

22 décembre 1970 : L’armée canadienne rentre dans ses casernes après le déploiement des forces armées aux principaux endroits stratégiques du Québec lors des événements d’octobre.

28 décembre 1970 : Trois membres de la cellule «Chénier» du Front de Libération du Québec, Paul Rose, Jacques Rose et François Simard, sont arrêtés et accusés d’avoir participé à l’enlèvement et à l’assassinat du ministre Pierre Laporte.

Date exacte inconnue :

1970 : Démarrage du projet de radio communautaire à l’origine de Radio Centre-Ville.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>