XXe siècle

Ligne du temps : 1965

Ligne du temps : 1965

Ligne du temps : 1965

1er janvier 1965 : La Délégation générale du Québec à Paris est reconnue officiellement auprès du gouvernement français avec les privilèges et immunités habituellement accordés aux ambassades.

3 janvier 1965 : L`Épiscopat Canadien fait paraître deux ordonnances prévoyant qu’à compter du 7 mars prochain, presque toute la messe et tous les sacrements seront en français.

12 janvier 1965 : Conclusion d’un pacte de l’automobile entre le Canada et les États-Unis.

15 février 1965 : Le drapeau unifolié devient le drapeau officiel du Canada en remplacement du Red Ensign canadien. La Chambre des communes l’adopte le 10 octobre 1964, le Sénat l’approuve le 17 décembre 1964. Le 28 janvier 1965, la reine Élisabeth II donne son aval.

16 janvier 1965 : Signature du marché commun nord-américain de l’auto. L’entente prévoit des garanties relativement au nombre d’automobiles fabriquées au Canada. Ses dispositions resteront en application jusqu’à la fin du XXe siècle. Le marché commun Canada-États-Unis sera mieux connu sous le nom de pacte de l’automobile.

17 janvier 1965 : Deux malfrats font main basse sur une importante collection de pièces de monnaie anciennes conservées au Château Ramezay, à Montréal.

22 janvier 1965 : Yvon Dupuis, ministre d’État dans le cabinet fédéral de Lester B. Pearson est expulsé. Il sera éventuellement inculpé pour tentative de corruption. La démission de Dupuis est le résultat direct de la parution d’un article dans le quotidien torontois «The Star» établissant un lien lui et une tentative visant à obtenir un permis d’exploitation pour un projet d’hippodrome à Saint-Luc, comté de Saint-Jean-Iberville-Napierville. M. Dupuis a demandé une enquête sur l’affaire et a convenu avec le premier ministre du Canada qu’il serait préférable que M. Dupuis ne fasse pas partie du Conseil des ministres pendant la tenue d’une telle enquête.

25 janvier 1965 : Mgr Maurice Roy, archevêque de Québec, est élevé au cardinalat en compagnie de 26 autres archevêques.

Février 1965 : La Commission royale d’enquête Laurendeau-Dunton dépose son rapport préliminaire (le rapport final, en six volumes, sera déposé en 1969). La Commission recommande de déclarer le français langue officielle aux Parlements du Canada, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick, ainsi que dans l’administration gouvernementale canadienne et les tribunaux fédéraux ; de créer des districts bilingues là où les francophones sont en nombre suffisant ; que les diverses législatures adoptent une loi sur les langues officielles.

11 février 1965 : Les employés de la Régie des alcools du Québec votent en faveur de la fin de la grève qui dure depuis plus de deux mois.

15 février 1965 : Montée du drapeau canadien à la Tour de la Paix, à Ottawa. Des milliers de spectateurs assistent aux cérémonies protocolaires qui sont organisées un peu partout au Canada pour souligner le remplacement du Red Ensign par l’unifolié, maintenant considéré comme le drapeau officiel du Canada.

23 février 1965 : Le journaliste Jacques Hébert est reconnu coupable d’outrage au tribunal dans l’affaire Coffin. Il est condamné à 30 jours de prison et à 3 mille dollars d’amende.

27 février 1965 : Une première entente internationale est signée entre le Québec et un pays. Il s’agit de l’Entente entre la France et le Québec sur un programme d’échanges et de coopération dans le domaine de l’éducation.

1er mars 1965 : Création du Service d’Immigration du Québec rattaché au Service du Canada français d’outre-frontières.

1er mars 1965 : L’explosion d’un immeuble résidentiel à LaSalle fait 28 morts et plus de 40 blessés.

2 mars 1965 : Lucien Rivard s’évade de la prison de Bordeaux, à Montréal, à l’aide d’un tuyau d’arrosage fourni par un gardien.

7 mars 1965 : Pour la première fois, la messe est célébrée en langues vernaculaires dans les églises du Canada.

16 mars 1965 : 1 500 étudiants de l’Université McGill protestent devant le Consulat des États-Unis contre la discrimination faite à l’égard des Américains de race noire qui ne peuvent utiliser leur droit de vote dans le sud des États-Unis. Les manifestations se poursuivront jusqu’au 23 mars.

29 mars 1965 : Adoption par les Communes d’un projet de loi créant un fonds de pension au Canada.

1er mai 1965 : Des bombes explosent au consulat des États-Unis à Montréal, causant de lourds dommages.

1er mai 1965 : Publication du premier numéro de la revue Feu de camp, première revue de langue française en Amérique consacrée au camping. La revue, fondée par Pierre André Viau, paraîtra jusqu’en mai 1969.

1er mai 1965 : Le Canadien de Montréal remporte la coupe Stanley pour la première fois depuis 5 ans en gagnant la série finale qui l’oppose aux hockeyeurs des Black Hawks de Chicago.

10 mai 1965 : Plus de 250 travailleurs affiliés au Syndicat professionnel des ingénieurs d’Hydro-Québec déclenchent une grève qui durera cinq semaines.

20 mai 1965 : Le gouvernement annonce qu’à partir du 1er janvier 1966, tous les travailleurs du Québec seront tenus de participer au régime des rentes du Québec dès l’âge de 18 ans s’ils ont un revenu supérieur au minimum prévu. Cette obligation cessera automatiquement lorsque le travailleur atteindra 70 ans. Elle cessera également à compter de 65 ans pour le travailleur qui décidera de se retirer de l’emploi régulier.

20 mai 1965 : Yvonne Dionne, l’une des quatre survivantes des quintuplées Dionne, a décidé d’abandonner la vie religieuse à laquelle elle s’était consacrée il y a près de deux ans et demi.

24 mai 1965 : Une bombe posée par des nationalistes éclate devant l’édifice de la Prudentielle d’Angleterre, boulevard Dorchester.

24 mai 1965 : Lors de la fête de la reine Victoria, à Montréal, deux mille nationalistes se déplacent devant le monument des Patriotes, dans le parc Lafontaine, ainsi que sur la rue Amherst, à Montréal, afin de protester contre la célébration de cette fête. Cette manifestation a été organisée par la revue Partis Pris. Deux cent treize arrestations sont effectuées à la suite d’actes de vandalisme.

9 juin 1965 : Vive protestation des citoyens du Saguenay contre les machines à fabriquer la pluie.

15 juin 1965 : Cérémonie de la première pelletée de terre sur le chantier du pavillon du Canda, en vue de l’Expo-67.

16 juin 1965 : Le gouvernement canadien autorise la télévision de Radio-Canada à convertir ses émetteurs afin de pouvoir transmettre en couleurs depuis ses studios de l’Expo en 1967.

21 juin 1965 : La grève des 3900 employés de la Commission de transport de Montréal prend fin au bout de 14 jours.

28 juin 1965 : Inauguration d’un service téléphonique commercial utilisant le satellite américain Early Bird, entre le Canada et la Grande-Bretagne.

30 juin 1965 : Explosion d’une bombe à l’arrière de l’hôtel de ville de Westmount.

5 juillet 1965 : L`Assemblée législative adopte, en première lecture, un projet de loi fusionnant les 14 municipalités de l’île Jésus en une seule ville de 170 mille habitants, ce qui en fera la 3e plus grande localité du Québec. Cette ville portera le nom de Laval.

5 juillet 1965 : Sur les plaines d’Abraham de Québec, le monument au général Wolfe, détruit en 1963, est restauré. La nouvelle inscription est bilingue.

6 juillet 1965 : Grève des détaillants d’essence du Québec. Plus de 850 stations-services ferment leurs portes.

9 juillet 1965 : Le nouveau ministre fédéral de la justice, M. Lucien Cardin, autorise des poursuites à la suite des allégations contenues dans le rapport Dorion.

16 juillet 1965 : L’homme le plus recherché au Canada, Lucien Rivard, un trafiquant d’héroïne, est finalement appréhendé à 30 kilomètres de Montréal. Évadé de la prison de Bordeaux (à Montréal) le 2 mars 1965, il est capturé en compagnie de ses deux complices.

2 août 1965 : Parmi les bénéficiaires de la succession de 100 millions de Mme Izaak Walton Killam, de Nouvelle-Écosse, on trouve l’Institut neurologique de Montréal qui reçoit 20 millions de dollars.

6 août 1965 : L’enquête du juge George Challies révèle que l’écrasement d’un DC-8F d’Air Canada à Sainte-Thérèse, le 29 novembre 1963, responsable de la mort de 188 personnes, était probablement dû à une défectuosité mécanique.

6 août 1965 : Une loi québécoise constitue la cité de Laval, résultat de la fusion de 14 municipalités de l’île Jésus.

7 août 1965 : Fin de la grève des postiers à Montréal, après 17 jours.

10 août 1965 : Retour au travail des manutentionnaires de grain du port de Montréal, en grève depuis le 16 juin.

11 août 1965 : Premier concert du quatuor à cordes Orford qui a lieu au Centre d’arts des Jeunesses musicales du Canada, à Orford, dans les Cantons de l’Est.

Rivière des Mille Îles

Rivière des Mille-Îles

Rivière des Mille-Îles. Photo : GrandQuebec.com

24 août 1965 : L’entreprise Canadian Vickers remet à la Ville de Montréal les premières voitures MR-63.

1er septembre 1965 : Le gouvernement de Jean Lesage annonce l’augmentation du salaire minimum au Québec. Le taux horaire sera porté à 0,85 cents à Montréal, tandis que dans le reste de la province il passera à 0,80 cents.

7 septembre 1965 : Douze travailleurs perdent la vie à la suite d’une explosion dans le premier caisson de la section nord du pont en construction de Trois-Rivières.

10 septembre 1965 : C’est officiel : l’équipe Jean Marchand-Gérard Pelletier- Pierre-Elliott Trudeau (cofondateurs de la revue Cité libre) adhère au Parti libéral du Canada. Ces personnalités se feront les défenseurs du fédéralisme canadien pendant 20 ans.

13 septembre 1965 : Témoin à charge dans une affaire de drogues, au Texas, Jean-Michel Caron désigne Lucien Rivard comme étant son chef de réseau.

14 septembre 1965 : Le cargo Fort William explose dans le port de Montréal. Cinq membres d’équipage sont tués. Le Fort William avait été mis en service au début de l’été entre les Grands lacs et Montréal.

19 septembre 1965 : Les 1500 employés d’Hydro-Québec déclenchent une grève.

21 septembre 1965 : Le Québécois Lucien Rivard est reconnu coupable de trafic de narcotiques, à Laredo, à Texas.

21 septembre 1965 : Georges Lemay, recherché en regard avec un vol de banque commis à Montréal en 1961, s’échappe de prison à Miami.

21 septembre 1965 : Condamnée à cinq ans d’emprisonnement, la Montréalaise Michelle Duclos accepte de quitter les États-Unis de son propre gré et se dirige vers Paris.

4 octobre 1965 : Le ministre de la Justice, Me Claude Wagner déclare que la pègre aurait supprimé 12 témoins gênants d’une affaire.

12 octobre 1965 : Ouverture du procès de l’usurier Moïse Darabaner, accusé de faillites frauduleuses.

14 octobre 1965 : Le premier ministre Jean Lesage confie au ministre des Richesses naturelles, René Lévesque, le poste de ministre de la Famille et du Bien-être social.

15 octobre 1965 : Inauguration du pont MacDonald-Cartier entre Hull et Ottawa, sur la rivière Outaouais.

18 octobre 1965 : Les magnats du hockey rendent hommage à Frank Selke, directeur général du Canadien de Montréal de 1946 jusqu’à 1964.

19 octobre 1965 : André Lamothe, Ovila Boulet, Jean-Jacques Gagnon et Fernand Quirion sont reconnus responsables des quatre meurtres reliés à l’affaire des incendies criminels.

20 octobre 1965 : Deux pierres angulaires, l’une en français et l’autre en anglais, sont posées par les premiers ministres Lesage, du Québec, et Robarts, de l’Ontario, au collège Champlain, premier immeuble élevé sur l’emplacement de l’Université Trent, Peterborough, en Ontario.

26 octobre 1965 : La reine Élisabeth II décore les Beatles de l’Ordre de l’empire britannique.

29 octobre 1965 : Exposée en public, la copie du célèbre David de Michel-Ange fait scandale à Pointe-Claire. De nombreux citoyens et citoyennes, qui ont à coeur de préserver la moralité et un minimum de pudeur dans la province, obligent les autorités à enlever la statue.

8 novembre 1965 : Le gouvernement Pearson conserve le pouvoir à Ottawa, mais devra de nouveau former un gouvernement minoritaire. Les Libéraux de Lester B. Pearson remportent l’élection avec 40,2 % des voix et ils font élire 132 députés à la Chambre des communes contre 97 pour leurs plus proches rivaux, les Progressistes-conservateurs de John Diefenbaker. Pour la campagne électorale, Pearson a recruté trois personnalités québécoises prestigieuses, connus comme les trois colombes : le syndicaliste Jean Marchand et les cofondateurs de la revue Cité Libre, les intellectuels Gérard Pelletier et Pierre Elliott Trudeau.

9 novembre 1965 : Un relais défectueux au poste de Queenston, en Ontario, déclenche une panne dans tout l’est du continent, durant 13 heures en certains endroits.

15 novembre 1965 : Montréal sollicite l’honneur de présenter les Jeux Olympiques de 1972 à Montréal (cet honneur échouera à Munich).

17 novembre 1965 : Un accord-cadre sur les échanges culturels, scientifiques, techniques et artistiques entre le Canada et la France est signé à Ottawa.

18 novembre 1965 : Vingt-deux dénonciations sont déposées contre 18 personnes, conséquence du rapport Sylvestre-Letarte sur l’administration de la Cour municipale de Québec.

28 novembre 1965 : Fondation du Parti Communiste du Québec. Samuel Walsh devient son premier président. Notons que le Parti Communiste du Canada existe depuis 1921.

3 décembre 1965 : Le théâtre de Quatr’ Sous présente sa première pièce. Il s’agit de «La Florentine» de Jean Canole, mise en scène par Paul Buissonneau.

16 décembre 1965 : L’effondrement d’une voûte de béton à l’échangeur Turcout en construction, à Montréal, fait six morts.

Sans date exacte

1965 : Cédant à la pression du Québec, le gouvernement fédéral du Canada vote une loi autorisant le retrait d’une province d’un programme fédéral avec compensation financière en argent ou point d’impôts. Ces programmes visés incluaient aussi l’assurance hospitalisation, la formation de la main-d’œuvre, la santé publique, les pensions de vieillesse, etc. Seul le Québec utilisera ce droit de retrait avec compensation. Cette loi fut critiquée de toutes parts au Canada anglais parce qu’elle allouait au Québec un « statut particulier » implicite.

1965 : Fondation de la synagogue Beth Israel (juifs orthodoxes) à Côte-Saint-Luc, sur l’île de Montréal.

1965 : La communauté juive Tash des Hassidim s’installe à Boisbriand.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>