XXe siècle

Ligne du temps : 1964

Ligne du temps : 1964

Ligne du temps : 1964

1er janvier 1964 : Selon des données rendues publiques, 64 % des ménages du Québec possèdent au moins une automobile, comparativement à 36 % en 1953. En Ontario, c’est 80 % des ménages qui ont au moins une voiture, comparativement à 65 % en 1953.

3 janvier 1964 : Des ententes sont signées entre des représentants français et québécois pour l’échange de stagiaires étudiants, de professeurs et de spécialistes.

20 janvier 1964 : L’indépendantiste Marcel Chaput met fin à son jeûne de 63 jours après n’avoir atteint que 40% de son objectif d’amasser 50 000$.

3 février 1964 : Des enseignants de la région de l’Estrie, affiliés à la Corporation des instituteurs et institutrices catholiques (CIC) de la province de Québec, déclenchent une grève tournante qui durera environ un mois.

7 février 1964 : L’équipe canadienne de bobsleigh, composée des Montréalais Victor et John Emery, de Peter Kirby de Saint-Jovite, et du Torontois Douglas Anakin, gagne sa première médaille d’or aux Jeux Olympiques d’hiver d’Innsbruck, en Autriche. Dans la descente décisive les Canadiens réalisent un temps de 1 minutes 4 secondes et 13 centièmes.

20 février 1964 : Des armes sont volées dans un arsenal de Shawinigan.

23 février 1964 : Bobby Fischer, champion américain d’échecs, âgé alors de 20 ans, donne une démonstration de son savoir-faire en disputant des rencontres simultanées à Montréal et à Québec (le 25 février). À Montréal, Fischer joue contre cinquante adversaires et remporte 46 parties. À Québec, il gagne contre 48 joueurs sur 50 à la salle Chalmers-Wesley.

24 février 1964 : Ouverture à Québec des travaux de la commission d’enquête formée afin de faire la lumière sur l’affaire Coffin.

26 février 1964 : La loi 60, créant un ministère de l’Éducation, est adoptée par l’Assemblée nationale.

3 mars 1964 : Les Communes adoptent en 37 minutes un projet de loi par lequel la Trans Canada Airlines devient officiellement Air Canada.

15 mars 1964 : Elizabeth Taylor et Richard Burton se marient à l’Hôtel Ritz Carlton de Montréal.

17 mars 1964 : La commission Parent publie son rapport. Elle recommande de rendre accessibles les études secondaires et post-secondaires aux Québécois de toutes les origines sociales.

19 mars 1964 : Le gouvernement sanctionne la Loi 60 sur la création du ministère de l’Éducation du Québec. Paul-Gérin-Lajoie, l’avocat montréalais de 44 ans qui a lutté sans relâche pour établir des structures qui donnent aux députes le dernier mot en matière d’éducation, est nommé ministre. Le 13 mai 1964, l’Assemblée législative adoptera la loi correspondante et décrétera la création du ministère de l’Éducation.

31 mars 1964 : Deux camions postaux sont attaqués à Montréal et à Caughnawaga (Kanawake). Le vol du camion postal à Montréal survient en pleine rue et les bandits s’emparent d’une somme estimée entre 300 000 et 400 000 $. À Caughnawaga, deux personnes s’en prennent à un autre camion postal. Les auteurs seront arrêtés au cours de l’été 1964 et condamnés à des peines d’emprisonnement allant de 25 à 35 ans.

24 avril 1964 : Le gouvernement Lesage établit une taxe de vente de 6% sur l’ensemble du territoire du Québec.

7 mai 1964 : Le premier ministre du Canada, Lester B. Pearson, réitère son avis que l’ONU devrit se doter d’une armée indépendante.

13 mai 1964 : L’Assemblée législative (du Québec) décrète la création du ministère de l’Éducation (v. aussi la nouvelle du 19 mars 1964).

18 mai 1964 : Environ 300 personnes proches des milieux nationalistes prennent part à une manifestation contre la Fête de la reine, célébrée le 24 mai. La manifestation est organisée par des membres du Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN) et se déroule sous le pont Jacques-Cartier, devant le monument des Patriotes. Une centaine d’individus sont interpellés.

31 mai 1964 : Pierre Bourgault devient le nouveau chef du Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN).

4 juin 1964 : Inauguration du Musée d’art contemporain de Montréal, situé Place Ville-Marie. Il déménagera plusieurs fois avant de s’établir à son adresse actuelle, sur la Place des Arts.

1er juillet 1964 : M. Carrier Fortin, ministre du Travail du Québec, annonce douze amendements à la Loi des accidents du travail. Désormais, les rentes des plus anciens bénéficiaires augmentent de 60% et la loi s’appliquera aux employés de toutes les administrations publiques.

1er juillet 1964 : La ministre Claire Kirkland-Casgrain fait adopter la loi 16 qui met fin à l’incapacité juridique de la femme mariée. Auparavant une femme mariée ne pouvait acheter une propriété sans la signature de son mari, ne pouvait faire un testament.

10 juillet 1964 : Jean Lesage reconnaît le droit de grève aux employés du secteur public.

15 juillet 1964 : Pierre Péladeau, personnalité controversée et propriétaire du journal artistique les Nouvelles Illustrées, fonde un nouveau quotidien indépendant: le Journal de Montréal.

19 Juillet 1964 : Création du laboratoire de physique nucléaire de l’Université de Montréal. Le laboratoire sera intégré au département de physique de la Faculté des sciences. La moitié des ressources proviennent du gouvernement provincial. L’autre moitié est financée par le Conseil national des recherches et par Énergie atomique du Canada.

29 août 1964 : François Schirm, chef de l’organisation terroriste de l’Armée révolutionnaire du Québec (ALQ), est arrêté lors d’une tentative de cambriolage à l’International Firearms, rue Bleury, à Montréal. Le gérant du magasin, M.Leslie MacWilliams, est assassiné lors de l’attaque et un employé est tué accidentellement par un policier lors de la fusillade. Schirm sera condamné à mort, puis, lors d’un second procès en 1968, sa peine sera commuée en prison à perpétuité. Mais on lui proposera d’être libéré en 1974, à condition d’émigrer en Europe, ce qu’il refusera. Il sera finalement libéré en 1978.

7 septembre 1964 : 200 personnes participent à une manifestation nationaliste au parc Lafontaine, à Montréal, au cours de laquelle ont lieu des actes de vandalisme. On compte une soixantaine d’arrestations.

Beatles

Les Beatles à Montréal

Les Beatles débarquent à Montréal. Photographie de l’époque

8 septembre 1964 : Les Beatles se produisent pour la première fois au Forum de Montréal. George Harrison, Paul McCartney, John Lennon et Ringo Starr arrivent sur scène vêtus de chemises blanches, cravates et pantalons étroits. Des milliers de jeunes ont attendu une nuit entière devant les portes du Forum. La beatlemanie déferle sur la ville. Les Beatles se produisent pour la première fois au Forum. Les Fab Four auront attiré 21 000 personnes au cours de leurs deux prestations. Partout où ils passent, les quatre Britanniques soulèvent un vent de folie, comme le démontrent ces images filmées à leur descente d’avion à l’aéroport de Dorval. Ils étaient environ 5000 jeunes, essentiellement des filles, à affronter la pluie pour voir, même de loin, leurs idoles. Près de 120 officiers de la Gendarmerie royale du Canada les empêchaient d’approcher de trop près John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr. Une conférence de presse, toute à l’image des quatre garçons, a permis aux représentants de la presse canadienne de leur poser quelques questions. L’attitude des Beatles est curieuse lors de la conférence de presse : les quatre musiciens ont l’air de se ficher royalement de l’exercice de relations publiques.

8 septembre 1964 : Dan Daniels, responsable du Centre de la paix de Montréal, organise une manifestation et le blocage de la base militaire de La Macaza, située dans les Laurentides.

9 septembre 1964 : Le Québec emprunte de la Colombie-Britannique 100 millions $, première province à prêter à une autre.

27 septembre 1964 : Après la parution de son  livre Québec libre, le docteur René Jutras lance le Regroupement national (RN), une nouvelle formation politique qui prône l’indépendance du Québec.

6 octobre 1964 : Inauguration à Charlottetown du Centre des arts de la Confédération ; Pauline Julien refuse d’y chanter devant la reine Élisabeth II.

10 octobre 1964 : La reine Élisabeth II visite la ville de Québec. Son passage dans les rues est accompagné de menaces proférées par des nationalistes. La police réagit, et les méthodes utilisées par les forces de l’ordre de la capitale provinciale font l’objet de plusieurs critiques. L’émeute est restée dans l’histoire sous le nom de Samedi de la matraque à Québec.

15 octobre 1965 : Ouverture du pont Macdonald-Cartier, entre Hull et Ottawa.

15 octobre 1964 : Lors d’une conférence fédérale-provinciale, Ottawa et les provinces parviennent à s’entendre sur la formule Fulton-Favreau: les changements à la constitution concernant l’ensemble du Canada devront obtenir l’appui unanime des gouvernements, les changements régionaux concernant des provinces particulière et tout autre changement de moins envergure, devra obtenir l’appui de 7 des 10 provinces représentant la moitié de la population canadienne.

1er novembre 1964 : Meurt à Saint-Sauveur-des-Monts Michelle Le Normand, (pseudonyme de Marie-Antoinette Tardif), romancière, nouvelliste et essayiste née à L’Assomption le 13 juin 1895. Elle fait ses études au couvent des sœurs de la congrégation de Notre-Dame à Montréal; suit les cours de littérature à l’Université de Montréal, La Sorbonne (Paris) et l’Institut catholique de Paris. En 1915, elle fait paraître régulièrement dans Le Nationaliste des récits de souvenirs, réunis et publiés l’année suivante sous le titre Autour de la maison. En 1918, elle est la responsable de la page féminine du journal Le Devoir. En 1922, elle quitte Montréal pour Ottawa. Elle est de retour à Montréal en 1941 puis s’installe en 1949 à Saint-Sauveur-des-Monts, dans les Laurentides. Elle écrit alors des contes, des nouvelles et des romans

20 novembre 1964 : Gérard Filion, président et directeur général de la Société générale de financement, annonce que l’entreprise Renault-Peugeot implantera une usine de fabrication d’automobiles à Saint-Bruno-de-Montarville.

20 novembre 1964 : Le rapport de la Commission Parent remet en cause la conception de l’éducation au Québec et préconise une réforme en profondeur.

5 décembre 1964 : Les 3 200 employés de la Régie des alcools du Québec, affiliés à la Confédération des syndicats nationaux, déclenchent une grève qui durera plus de deux mois. Les deux principaux points litigieux sont les salaires et la sécurité de l’emploi.

Sans date exacte

1964 : Fondation de l’Externat Saint-Coeur-de-Marie, institution privée primaire.

1964 : Signature du premier traité international québécois, une entente concernant l’éducation signée à Paris entre les gouvernements du Québec et de la France.

montreal la nuit

Ville de Montréal, la nuit. Photo : GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>