XXe siècle

Ligne du temps : 1955

Ligne du temps : 1955

Ligne du temps : 1955

1er février 1955 : Le brise-glace Lady Grey coule devant Beauport à la suite d’une collision avec le traversier Cité de Lévis.

5 février 1955 : Le premier Carnaval de Québec organise un défilé nocturne formé de dizaines de chars et de fanfares, auquel assistent près de 150 mille personnes.

10 février 1955 : Les peintres Rodolphe de Repentigny, dit Jauran, Louis Belzile, Paul Jérôme et Fernand Toupin publient le manifeste des Plasticiens, selon lequel «…pour le plasticien, l’esthétique joue le rôle de liant ou de catalyseur dans la société, qui est perçue comme une sorte d’écosystème à caractère modulaire en devenir» (ben voyons…). Ce manifeste joue un rôle important dans le développement des arts au Québec.

6 mars 1955 : L’équipe canadienne de hockey (les Vees de Penticton) bat l’équipe de l’URSS par 5 à 0, ce qui permet au Canada de reconquérir la suprématie dans cette discipline.

17 mars 1955 : De violentes manifestations se produisent à Montréal à la suite de la décision du président de la Ligue nationale de hockey, M. Clarence Campbell, de suspendre Maurice Richard pour la fin de la saison, séries éliminatoires comprises. Maurice Richard avait frappé (accidentellement, selon l’opinion publique…), un juge de ligne lors d’une altercation avec le défenseur Hal Laycoe, à Boston. Le maire Jean Drapeau est d’avis que c’est M. Campbell qui a provoqué l’incident…

21 mars 1955 : Les flammes détruisent 35 immeubles à Nicolet, et 300 personnes se retrouvent sans foyer. C’est le pire incendie de l’histoire de Nicolet.

24 mars 1955 : Le gouvernement canadien annonce la construction de la première centrale atomique canadienne, qui sera installée à Chalk River, en Ontario.

30 mars 1955 : Parution du premier numéro de «La Réforme», organe officiel du Parti libéral du Québec. Ce journal combattra le gouvernement de Maurice Duplessis et contribuera à l’avènement de la révolution tranquille.

14 avril 1955 : L’équipe de hockey du Canadien de Montréal est battue par les Red Wings de Détroit en finale de la coupe Stanley, après avoir éliminé les Bruins de Boston en cinq parties. Le Canadien est privé des services de l’ailier droit Maurice Richard, suspendu par le président de la Ligue nationale de hockey, Clarence Campbell.

9 mai 1955 : L’inoubliable Édith Piaf et sa Revue continentale commencent une série de spectacles au théâtre Her Majesty’s de Montréal où Edith Piaf arrive après avoir triomphé à Los Angeles, San Francisco, Chicago et New York. Au programme, on retrouve entre autres, les chansons suivantes : Heureuse, Hambourg, Sous le ciel de Paris, Je n’ai dans la peau, Bravo pour le clown, Miséricorde, Enfin le printemps, If you Love Me.

20 mai 1955 : Blinkity Blank, un film d’animation en couleur d’une durée de 5 minutes 15 secondes du réalisateur Norman McLaren, produit dans les studios de l’Office national du film du Canada, remporte la Palme d’Or du court métrage au Festival de Cannes. Le film est gravé sur une pellicule opaque. Les images sont animées par intermittence, selon un procédé développé par l’auteur, qui fait d’abord penser à un feu d’artifice, puis ensuite à un dessin lent à se former et dont on ne perçoit que des touches rapides et éphémères.

21 mai 1955 : Les États-Unis paieront tous les frais, estimés à 250 millions de dollars, de construction et de fonctionnement du réseau d’alerte à grande distance (Distant Early Warning) en construction dans le cercle polaire canadien.

6 juin 1955 : Conclusion d’un accord historique entre la Société Ford et les travailleurs : ces derniers sont assurés d’un minimum de 26 semaines de salaire par année.

7 juin 1955 : Début du téléroman de Guy Dufresne Cap-aux-Sorciers. L’émission télévisée sera présentée jusqu’en 1958 et comprendra 117 épisodes. Le téléroman raconte la vie des habitants d’un village de marins dans la région de Charlevoix. L’émission est présentée par Radio-Canada et réalisée par Paul Blouin et Maurice Leroux. Gilles Pelletier interprète le rôle du capitaine Aubert, principal personnage de la série.

9 juin 1955 : Grève de 101 jours de plus de 800 travailleurs du papier de la Consolidated Bathurst, à Shawinigan, qui se terminera sans avancées significatives.

9 juin 1955 : Le gouvernement conservateur du premier ministre Leslie Frost est reconduit lors des élections générales ontariennes.

22 juin 1955 : Arthur Duperron, président de la Commission des transports de Montréal, annonce l’élimination des tramways du réseau routier de la ville. Les tramways seront remplacés par des autobus (une première ligne de tramway a déjà été fermée en 1953). Vers la fin de 1956, environ 800 nouveaux autobus circuleront sur les voies de la métropole.

29 juin 1955 : Les créditistes albertains de E.C. Manning obtiennent un sixième mandat exécutif.

23 juillet 1955 : Pour la première fois, un humain traverse le lac Saint-Jean à la nage. Jacques Amyot, de la ville de Québec, a franchi les 21 milles (près de 34 km) en pleine tempête en 11 heures et 48 minutes. Il y avait cinq autres participants, mais Jacques Amyot fut le seul à atteindre l’autre rive. Il entre dans l’eau à 5 heures 15 du matin, à Péribonka, et touche la grève à Roberval à 17 h 03.

2 août 1955 : Alfred Pit Lépine, ex-vedette du Canadien, meurt à l’âge de 54 ans.

9 août 1955 : Officiellement délégué par le pape, le cardinal Paul-Émile Léger couronne la statue de saint Joseph, à l’oratoire Saint-Joseph.

10 août 1955 : Ouverture à Montréal des célébrations marquant le 200e anniversaire de la déportation des Acadiens.

13 août 1955 : Inauguration officielle du Canso Causeway reliant l’île du Cap Breton au continent, en Nouvelle-Écosse.

28 août 1955 : L’entraîneur du Canadien, Dick Irvin, est nommé au même poste chez les Black Hawks de Chigaco.

21 août 1955 : Billy Connor, résident de Magog, devient le premier athlète à traverser le lac Memphrémagog à la nage. Il réussit l’exploit après 18 heures et 35 minutes d’efforts qui lui permettent de parcourir 26 milles (près de 42 km.).

6 septembre 1955 : Wilbert Coffin est repris quelques heures après son évasion de la prison de Québec. Condamné pour des meurtres commis en Gaspésie, il sera pendu à la prison de Bordeaux, à Montréal, le 10 février suivant.

8 septembre 1955 : Le Conseil de sécurité des Nations unies approuve un plan destiné à mettre fin aux incidents entre l’Égypte et Israël, à la frontière du territoire de Gaza. Le plan est l’oeuvre du général E. L. M. Burns du Canada, chef de la commission d’armistice dans ce territoire.

22 septembre 1955 : La Comédie française entreprend à Montréal une tournée qui la mènera également à Québec, Ottawa et Toronto.

2 octobre 1955 : À Ottawa, le gouvernement fédéral fait adopter la loi de l’assurance-chômage.

3 octobre 1955 : Le Québec réclame l’autonomie fiscale et une répartition mieux appropriée des sources de taxation. Maurice Duplessis, premier ministre du Québec, déclare qu’il ne voit pas quel avantage il y aurait à ce que les sommes versées au fisc par le contribuable provincial fassent un détour par Ottawa avant de retourner au trésor provincial, avec le risque de perdre quelques dollars en chemin.

6 octobre 1955 : Au moment d’entreprendre la saison régulière, le Canadien de Montréal compte trois recrues, soit deux joueurs, Henri Richard et Jean-Gui Talbot, et bien sûr le nouvel entraîneur Hector Toe Blake, choisi pour succéder à Dick Irvin à la suite des événements du mois de mars précédent impliquant Maurice Richard.

6 octobre 1955 : L`Honorable P.-R. DuTremblay, sénateur et conseiller législatif, président de la Patrie et de la Presse, est décédé au pavillon Le Royer de l’Hôtel-Dieu de Montréal, où il était hospitalisé depuis moins de trois semaines. Bien qu’on le sût atteint d’une grave maladie depuis plusieurs années, nul ne s’attendait à une fin aussi brusque. Monsieur DuTremblay a continué jusqu’à ses derniers jours de diriger l’administration de deux journaux et de deux postes de radio.

avenue de lorimier

Avenue de Lorimier, Montréal. Photo : © GrandQuebec.com

27 octobre 1955 : Un incendie détruit l’immense chantier maritime Davie Ship building Co. à Lauzon, au sud de Québec. C’était le plus grand chantier naval de la province. Une vingtaine de maisons résidentielles sont également détruites. Le feu cause pour 3 à 4 millions de dollars de dommages. Plus de mille employés de la Davie Shipbuilding co. sont privés d‘ouvrage par cette catastrophe qui, en plus de faire des dégâts considérables dans les chantiers, détruit aussi des maisons avoisinantes. Les pompiers de Lauzon maîtriseront les flammes après plusieurs heures d’efforts acharnés. Ils auront l’aide des pompiers de plusieurs municipalités, ainsi que des bateaux-pompes du port de Québec. C’est la pire catastrophe dans l’histoire du chantier maritime de Lauzon.

11 novembre 1955 : Début du téléroman Beau temps, mauvais temps de Lise Lavallée. Radio-Canada présentera 96 épisodes de la série. C’est l’histoire de plusieurs jeunes gens de la classe moyenne du village de Villeneuve. Il s’agit du premier téléroman québécois consacré aux problèmes de la jeunesse des années 1950.

12 novembre 1955 : À Nicolet, trois personnes perdent la vie dans un glissement de terrain qui emporte une maison d’habitation, le collège et une partie de l’évêché. En outre, il faudra démolir la cathédrale.

24 novembre 1955 :  La Commission d’urbanisme de Québec classe comme monument historique la maison Montcalm, que son propriétaire voulait démolir.

9 décembre 1955 : L’augmentation des tarifs de la Commission des transports de Montréal débouche sur une véritable émeute et force l’organisme à retirer tous ses véhicules de la circulation.

28 décembre 1955 : L’avion Comet III met un temps record (pour l’époque) de six heures et 18 minutes à relier Montréal à Londres.

2 Comments

  1. germain gauthier

    2012/08/10 at 2:34

    je trouve super hot je sus venu au monde 19-dec 1955

  2. germain gauthier

    2012/08/10 at 2:35

    la couleur des plaque auto 54 55 56 svp

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>